• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Final Fantasy VIII Remastered


Alors que tout le monde ne parle que de Final Fantasy VII Remake, le 3 septembre est sorti sur toutes les plateformes, le Remaster d'un des opus les plus controversés de la série, mais néanmoins très bon, Final Fantasy VIII. Comme pour Final Fantasy X-X2, cette version remastérisée s'est attaqué principalement aux textures des personnages, tout en gardant la base du jeu, vieux de 20 ans. Mais pour ceux qui connaissent déjà très bien cet opus, faut-il se lancer tenter ? réponse dans notre test.

A La Découverte de Final Fantasy VIII Remastered

Il y a 20 ans, les plus jeunes d'entre nous ont pu découvrir, après le très bon Final Fantasy VII, l'aventure de Squall Leonhart, une jeune recrue du SeeD, groupe mercenaire d'élite. Pour l'époque, le jeu était déjà très bon. Il proposait une histoire somptueuse. Un OST mémorable. Et un système de gestion de GF et de magie plutôt originale. Malheureusement, graphiquement ce n’était pas vraiment joli. Le character design était plutôt moche, tout comme les décors flous, et le manque de finition à tous les niveaux. Bref, on n'avait pas le meilleur jeu du monde. Mais on arrivait à l’apprécier, ou pas, comme il se doit.

Ce n'est que 20 ans plus tard que Square Enix, aidé par le studio français Dotemu, on fait la surprise aux fans, de ressortir, après quelques cachotteries, une version totalement remastérisé de Final Fantasy VIII. Bon, on ne va pas se le cacher, on avait un doute sur le fait que quelque chose se tramait autour de cet épisode. Alors que Square Enix avait annoncé le retour des classiques sur Xbox One et Nintendo Switch, on n'y voyait pas apparaître Final Fantasy VIII. Alors que Final Fantasy XII, X-X2, IX, ou encore VII, étaient présents. La conclusion était donc, soi Square Enix ne voulait pas ressortir le mal aimé de la série, soi le jeu allait avoir le droit à un remake, comme pour Final Fantasy VII, ou un Remastered. Et lors de l'E3, on avait enfin notre réponse. Final Fantasy VIII aurait le droit à son Remaster. Une bonne surprise, qui permet aujourd'hui, de faire découvrir un très beau Final Fantasy, sous un autre angle.

Pour ceux qui ne connaissent pas Final Fantasy VIII , vous incarnez Squall Leonhart, une jeune recrue d'un groupe mercenaire d'élite nommé SeeD, de l'université de Balamb, ou BGU pour faire court. En tant que jeune soldat, vous allez devoir parcourir le monde, pour combattre dans une guerre contre la maléfique Ultimecia.

Contrairement aux autres Final Fantasy, le 8e opus ne propose pas de PM. La magie se récolte sur les ennemis, ou sur des sources de magies. Une fois stockée, elle peut être utilisée sur vous, ou les ennemis. La magie est très utilisé aussi pour l'associer à vos personnages. Elle permet d'augmenter les diverses stats. Il y a aussi des invocations, 21 au total, appelé G-Force. On y retrouve les classiques comme Shiva, Ifrit, Bahamut, parmi tant d'autres. Les G-Force ont la capacité d'apprendre des techniques, qui serviront aux personnages, comme Cartes, pour transformer certains ennemis en Cartes Triple Triad. Il faut donc gérer, en plus de ses personnages, les apprentissages de vos G-Force. Final Fantasy VIII propose aussi le Triple triad, un mini-jeu de cartes, qu'on a pu retrouver par la suite dans Final Fantasy IX, avec un autre système de jeu, et Final Fantasy XIV.

Mais ce qui nous intéresse vraiment ici, ce n'est pas le gameplay, mais bien la refonte graphique de ce remaster. Parfois, il est assez difficile de juger un remaster qui ne touche pas vraiment la totalité du jeu, comme ce fut le cas pour Crash bandicoot, ou Spyro. Ici, on a vraiment une concentration sur les personnages, et les monstres, même si parfois il y a quelques loupés. Mais le travail effectué par Dotemu est plus que satisfaisant. Et la scène qui met le plus en avant le travail effectué se déroule juste avant la cinématique du bal. Il y a 20 ans, Linoa venait voir Squall, en lui disant qu'il est le plus beau ce soir. Un côté comique, car à l'époque, notre timide Soldat du SeeD, avait la tête un peu difforme. Et on ne distinguait même pas son visage. Aujourd'hui, cette scène prend un tout autre sens. Le travail effectué sur les personnages, permet d'avoir un vrai visage sur chacun des personnages. Ressemblant tous, ou presque à quelque chose. Malheureusement, certaines scènes n'ont pas eu la chance d'avoir un remaster complet. On se retrouve donc, à un moment du jeu, avec 3 personnages côte à côte, 2 totalement refait, et un autre restait en 1999. Ça fait très mal. Mais ça permet de se faire une idée de ce qu'on avait il y a 20 ans. Et ça donne un certain charme à ce jeu. Ce remaster propose aussi quelques nouveautés, plus ou moins utile, tout dépend comment vous voyez les choses. Tout d'abord, il est possible d'activer l’accélérateur de vitesse X3. Ce qui permet d'avancer plus vite dans les combats, et dans l'histoire. On peut aussi avoir nos barres de Limit Break, et d'ATB toujours full. Combiné avec l’accélérateur X3, c'est deux bonus permettent de farmer plus facilement, histoire de monter de niveau très vite. Il y a aussi la possibilité de désactiver les rencontres aléatoires. Nous laissant uniquement les ennemis liés à l'histoire. Ces 3 aides n'ont aucun impact sur la progression des succès du jeu. Par contre, si vous activez, les aides pour obtenir toutes les capacités, G-Force, Magies, Cartes, Limit Breaks, ou les objets, vous ne pourrez en aucun cas récupérer les succès.

Ces différentes aides sont surtout là pour qu'on puisse profiter du jeu, sans perdre 200 heures, tout en savourant la belle histoire que nous propose Final Fantasy VIII Remastered. Car oui, FF VIII a tout de même une très belle histoire à raconter. Et si vous n'avez jamais eu l'occasion de le faire auparavant, on ne peut que vous dire une chose, n'attendez plus, lancez-vous. L'histoire de Final Fantasy VIII fait surement partie des plus belles de la série, avec le VI, IX et le X, désolé pour les fans du VII. De plus, les musiques sont tellement belles, qu'il est difficile de ne pas verser sa petite larme lors de certaines scènes. Jouer à Final Fantasy VIII, c'est avoir pendant toute une vie Eyes on me dans la tête.


Certes, le jeu a quelques défauts, comme le format 4:3, la perte de FPS, la jouabilité manette à revoir, les bandes noires, ou encore les arrières plans flous. Mais toucher un jeu de 20 ans, sans toucher au moteur du jeu, limite les possibilités. Vous avez surement dû le comprendre avec Final Fantasy VII Remake. Il faut se mettre dans l'idée que ceci est un remaster retravaillé sur le jeu original. Donc en partant d'un jeu déjà fini. Il aurait fallu des années pour refaire le jeu entier. De notre côté, le simple fait que les personnages du jeu aient eu le droit à une retouche, nous comble de bonheur.

Pour conclure, si vous avez Aimé Final Fantasy VIII, vous aimerez sa version remastérisée. De notre côté, on prend un réel plaisir à replonger dans l'histoire de Squall et Linoa, sans se soucier des petits problèmes qu'on peut voir un peu partout. Le jeu n'est pas vraiment indispensable pour les possesseurs de la version steam sortie en 2013. Mais pour ceux qui n'ont jamais eu l'occasion de le faire dans le passé, on ne peut que vous le conseiller. Le jeu est fidèle à ce qu'on a pu découvrir il y a 20 ans, avec des modèles plus réalistes. Il ne perd rien de sa magie. Au contraire, il en dégage encore plus. C'est surement notre cœur de fans qui parle. Mais Final Fantasy VIII Remastered est un voyage dans le passé, modernisé et réussi.




0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now