• Couple of Gamer

[Test][Epic Games Store] WRC 8


Disponible depuis le 5 septembre sur Xbox One, Playstation 4, et Epic Games Store, WRC 8 est le dernier opus du studio français Kylotonn, édité par Bigben. Alors que les derniers épisodes n'avaient pas convaincu, il était difficile de croire, même après deux ans de développement, que WRC 8 aurait de quoi concurrencer DiRT Rally. Pour ceux, qui ont déjà lu notre preview Gamescom, vous connaissez déjà un peu notre avis sur ce 8e opus. Mais il faut savoir que volant en mains, avec une trentaine d'heures au compteur, c'est un tout autre test qui voit le jour. Alors ? toujours aussi bon ? Voici notre verdict final.

A La Découverte de WRC 8

Nouvelle saison ?

WRC 8 est un jeu de simulation de rallye. Plus précisément, c'est le jeu officiel du WRC. Quand on voit les anciens opus, il est assez difficile de se dire que WRC est une simulation de Rallye. Mais Kylotonn, le studio Français du jeu, a voulu prendre son temps. Et c'est 2 ans après la sortie de WRC 7, que le jeu officiel du World Rally Championship revient avec un 8e opus, complètement transformé.

Avant de parler en détail des nouveautés que propose WRC 8, on va parler de son contenu. WRC 8 propose les 14 pays du WRC, avec plus de 100 étapes officielles. Pour profiter de toutes ces pistes, le jeu embarque les véhicules officiels de la saison actuelle du WRC, avec les WRC 2, les Junior WRC, mais aussi une catégorie dite bonus, comprenant des véhicules historiques, ayant marqué l'histoire du WRC. Au total, une cinquantaine de voiture vous attendent dans ce dernier opus de WRC. Le jeu propose un tout nouveau mode carrière, très complet, qui permet de vivre d'une autre manière le jeu. Mais on y reviendra juste après.

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas s'engager dans une carrière de pilote, le jeu propose d'autres modes. La saison, qui permet de faire une saison entière en WRC, avec le même principe que l'on retrouvait dans les anciens opus. Le mode partie rapide, avec le choix de la voiture, de la spéciale, réglage de la météo. Ce mode peut servir pour découvrir les différentes voitures du jeu, ou les spéciales que WRC 8 propose. Un monde en ligne, pour les parties en ligne. Le mode challenge, qui permet aux joueurs un peu plus expérimentés, de défier les autres joueurs du monde entier, sur une spéciale et une voiture, tous deux prédéfinis. C'est un défi hebdomadaire qui se renouvelle sans cesse. Le mode événement. Une fois de plus, un mode pour les joueurs expérimentés, ou tout simplement les simracers prêts à se qualifier pour la compétition officielle de WRC 8. D'ailleurs, on a testé, et il y a du très haut niveau. Les modes challenge et événement ont la particularité de ne proposer qu'un nombre limité d'essais. Donc l'erreur n'est pas très envisageable, pour réussir à se placer dans le classement. Puis le mode écran partagé. Vous l'aurez compris, ce mode permet de jouer à deux sur le même écran. Dans l'hub du menu principal, on y retrouve aussi un showroom, pour visualiser les différentes voitures du jeu. Un mode entrainement, avec les épreuves en circuit fermé, qu'on retrouvera dans le mode carrière. Un classement mondial. Et pour finir, notre Driver Card, qui regroupe toutes nos stats de jeu, mais aussi nos badges, et notre carte. WRC 8 propose aussi un mode Test Area, mais on y reviendra après.

Une vie de pilote.

Comme dit plus haut, WRC 8 propose un tout nouveau mode carrière, ultra-complet. Dans ce mode, on y gère notre équipe, mais aussi notre vie de pilote. On démarre notre carrière en Junior WRC, ou en WRC 2 privée. Si vous désirez vous lancer directement en WRC 2 privée, ce qui permet de raccourcir la carrière, pour passer plus vite en WRC, vous aurez un test à réaliser, avant d’être engagé. Il suffira juste de réussir un défi sur une spéciale, rien de bien compliqué. Mais attention, car pour ce test, vous n'aurez droit qu'à 3 essais.

De notre côté, on a commencé notre carrière en Junior WRC. C'est une voiture moins rapide. Mais commencer sa première carrière de WRC 8 en Junior, permet surtout de prendre en main le jeu.

Le mode carrière de WRC 8 propose de gérer tellement de choses, qu'on ne sait pas par où commencer. Tout d'abord, en tant que pilote, vous aurez une jauge de réputation. Plus vous ferez de course, plus votre réputation avec le constructeur augmentera. Mais pour réussir une course, il vous faut une bonne équipe. Ça tombe bien, car ce mode propose tout une gestion d’équipe, avec différents membres à recruter et activer, via un système de carte à la FIFA Ultimate Team. Il y a au total 6 membres à actionner dans votre gestionnaire d’équipe, qui auront tous un rôle très important lors de votre carrière. Le mécanicien, l'agent, l’ingénieur, le directeur financier, le météorologue, et pour finir le kinésithérapeute. Plus vous avancerez dans votre carrière, plus vous débloquerez de bons éléments. Attention tout de même a votre budget. Car chaque membre de votre équipe à un salaire. Et il faudra bien le payer à la fin du mois. En WRC 2, des atouts s'ajoutent à votre équipe. ils sont à usage unique, et serviront surtout pour certaines spéciales, afin de vous aider au mieux. Il est important de bien prendre soin de son équipe. Après chaque événement du calendrier, selon votre résultat, le moral de l’équipe pourra en prendre un coup. À vous de faire en sorte de regagner leur confiance, et de remonter le moral des troupes. Si un membre de l’équipe n'a plus le moral, il pourra démissionner, sans que vous pussiez l’arrêter. Il y a aussi la forme de l’équipe qui ne faudra pas négliger. Après chaque événement, les membres de votre équipe perdront un peu d’énergie. Pour ne pas trop les épuiser, et surtout ne pas se retrouver, pendant une spéciale, sans équipe, il faudra instaurer, via votre calendrier des événements, des jours de repos.

C'est la transition parfaite pour parler du calendrier des événements. La carrière de WRC 8 propose la gestion de son propre calendrier, lors d'une saison. Bien sûr, les étapes du championnat ne peuvent pas être modifié. Seuls les autres jours sont modifiables. En Junior WRC, on peut y faire des courses historiques, permettant de rouler à bord d'une des voitures qui a marqué le WRC. Des entraînements sur circuits fermés, qui nous demandent toujours la même chose, réussir à faire un certain temps pour décrocher l'or. Des essais constructeurs, qui sont très importants, car ils permettront de trouver plus facilement une écurie en fin de saison. Des courses conditions extrêmes, proposant un défi de taille, avec une voiture complètement morte, sous une tempête de pluie. Et bien sûr, le repos. Une fois en WRC 2, un nouvel événement fera son apparition, la maintenance. Contrairement à la voiture Junior WRC, la WRC 2 aura tendance à se dégrader à force de rouler. Il faudra donc programmer des jours de maintenance dans votre calendrier, pour la faire réviser. Tous ces événements ont un coût, plus ou moins cher. Mais chacun apporte son lot de récompense, comme de l'argent, de l’expérience, ou encore de la réputation constructeur.

Le mode carrière propose aussi un R&D, recherche et développement. Un arbre à compétences, qui permet de faire évoluer son team. Le R&D est séparé en 4 branches. Écurie, Équipe, Performance, et Fiabilité. Chacune de ces branches proposent des compétences plus ou moins importantes. Dans la branche Équipe, on peut débloquer les autres métiers de l’équipe, ou les améliorer. Comme par exemple, permettre à notre météorologue de dévoiler jusqu'à 3 conditions météo lors d'une spéciale. Ou dans la branche Écurie, gagner plus d’expérience, ou de réputation. Vous gagnez un point de compétence par niveau. Mais attention, une fois que vous changez de saison, vous perdez toutes vos compétences acquises, tout en gardant votre niveau. Ce qui complique la tâche par la suite. Parfois, il arrive qu'on fasse une petite erreur sur certaines compétences. Il y a donc la possibilité, contre une somme d'argent très élevée, d'opter pour la respécialisation du R&D. Pour finir avec ce très complet mode carrière, l'hub de ce dernier propose aussi une messagerie, qui permettra, le 3/4 du temps, à payer vos salariés. Les objectifs, comprenant les objectifs de saison, seulement en WRC, les objectifs à court et moyen terme, et la réputation constructeur. Quand vous réussissez un objectif, vous gagnez de l'argent, de la réputation, et de la réputation. Mais aussi vos stats de la saison, le classement, vos constantes, et pour finir le Test Area.

Le mode carrière de WRC 8 prend énormément de temps. Mais cela permet d’apprécier encore plus le jeu. On y découvre beaucoup de choses à faire, et on ne pilote pas uniquement une WRC. De notre côté, on a perdu beaucoup de temps dans ce mode. Mais on a surtout pris un pied énorme.

Un temps pour les vaches.

L'autre grosse nouveauté de ce WRC 8, c'est la météo dynamique. Pendant le mode carrière, vous vivrez des spéciales intenses avec le changement de temps qui jouera un rôle important sur votre conduite. Il est donc très important d'avoir un bon météorologue dans son équipe, pour qu'il puisse vous indiquer les 3 météos qui feront leur apparition pendant la spéciale.

On peut donc passer du soleil à la pluie, sans savoir vraiment quand elle va tomber. C'est vraiment une révolution pour le jeu de Kylotonn. De plus, le studio n'en a pas fait des tonnes, sans mauvais jeux de mots, et la météo lors des spéciales reste logique. On est sur du dynamique réaliste pendant toute la carrière.

Pour ceux qui souhaitent s'amuser avec la météo dynamique, il est possible lors d'une partie rapide, ou un écran partagé, de créer sa propre météo dynamique, avec plusieurs options possibles, passant du soleil, à la tempête. Vous aurez aussi la possibilité de régler cette météo en réaliste. Ce qui permettra d'avoir une météo au plus proche du réel, par rapport aux pays de la spéciale. Il est donc très rare d'avoir de la pluie en Turquie, si vous sélectionnez la météo réaliste. Bien sûr, Kylotonn n'a pas fait les choses qu'a moitié. Le changement de temps, aura un impact sur le tracé, et surtout sur votre conduite. En démarrant une étape sur terre avec du soleil, avec de la pluie en milieu de spéciale, aura un impact sur l’adhérence de votre voiture, et transformera la terre en terrain boueux, avec l'apparition de flaques de boue. Et dans le cas contraire, où vous démarrez une étape sous la pluie, pour la finir sous un soleil de plomb, séchera la piste.

Cette météo dynamique rend le jeu encore plus vivant, et bien sûr plus réaliste que les anciens opus de la série. C'est un pas-de-géant pour le studio Français, qui réussit à complètement transformer son jeu.

Tu as testé le nouveau réglage ?

Et quitte à parler de nouveauté, pourquoi ne pas finir avec une autre qui a été ajouté dans WRC 8. Le Test Area. Ce dernier "mode" ajouté au jeu, est une piste d'essai en mode ouvert proposant tout type de surface. Elle a pour but de tester les différents réglages qu'on aurait pu effectuer sur les voitures. Certes, cette zone est réservée à un publique plus expérimenté, qui a l'habitude de toucher le moindre petit réglage de sa voiture. Mais c'est une très bonne idée, qui permettra à plus d'un, de préparer au mieux ses bolides.

Il faut savoir aussi que lors de votre passage en WRC 2 dans le mode carrière, vous aurez la possibilité de régler votre voiture, avec de nombreux paramètres pris en compte, comme les suspensions, le différentiel, les freins, les transmissions, et aérodynamique. Tous ces paramètres peuvent être modifiés de façon classique, ou pour les plus mécano, de façon avancée, avec des détails plus poussés sur les réglages des différentiels, des freins, etc . . Kylotonn a donc compris qu'il fallait pousser au maximum le réalisme, pour toucher les adaptes de la simulation.

Un grand pas vers la simulation.

WRC 8 est une révolution pour ceux qui connaissent un peu le passif de la série. Cette année, que vous jouez au volant, ou à la manette, vous réussirez à trouver la sensation recherchée. Au volant, avec un G920, on a un ressenti très réaliste, quelle que soit la surface, ou la météo. On arrive à sentir la voiture partir sous la neige, ou être plus lourde sous une pluie battante. Et même si le retour de force n'est pas encore au point. On arrive déjà à ressentir ce que l'on doit ressentir. De plus, le jeu propose de nombreux paramètres de configuration pour le volant, avec les forces & effets, la vibration ... . Histoire que tout le monde puisse régler son volant comme il se doit.

Mais Kylotonn va plus loin, et propose aussi dans WRC 8 un réglage très poussé des caméras. On peut donc y régler la profondeur, la hauteur, tout ce qui pourrait vous permettre d'avoir la vue la mieux adaptée à votre conduite. Aucun détail n'a été négligé dans ce paramétrage. De notre côté, on est resté sur la vue capot classique, sans rien changer. Et elle nous a convenues tout au long de notre carrière.

Le dernier grand pas-de-géant que le studio a fait sur WRC 8, c'est le réalisme des voitures, et des tracés. Comme dit déjà plus haut, la météo à un impact sur la piste. Et le fait que la pluie modifie un terrain de terre, en terrain de boue, et très proche de la perfection, même s'il y a encore un manque de réalisme sur les effets visuels au sol ou sur la voiture. Mais le jeu se rapproche doucement et surement d'une simulation réaliste de rallye.

Que dire de plus, WRC 8 est magnifique. Il propose de nombreux décors somptueux, qui nous en mettent plus la vue, avec de nombreux détails impressionnants. Pendant les courses, on peut y apercevoir un drone nous survoler. Ce dernier enregistre votre spéciale, permettant d'avoir le droit à un ralenti exceptionnel. On pourrait parler des heures sur les nombreux panoramas du jeu, ou le moindre petit son que l'on peut entendre, comme l'hélico qui nous survole, ou le frottement de la carrosserie. Rien n'est laissé au hasard. On n'a du mal à croire qu'il y avait un WRC 7 aussi médiocre, il y a deux ans. Kylotonn a radicalement fait évoluer son jeu. Et c'est un grand bravo.

Prêt pour affronter DiRT ?

Pour conclure, si vous avez réussi à tenir sur jusqu’à la conclusion, WRC 8 est un opus à ne pas mettre dans le même panier que ses prédécesseurs. Il nous offre une tout autre vision du rallye, devenant par la même occasion un féroce concurrent à DiRT Rally, qui a mis par deux fois, la barre très haute. Mais Kylotonn a su montrer qu'en France, il y avait du talent. Et en deux ans, ils ont réussi à nous faire un des plus beaux opus de la série, avec un mode carrière réussie. Et une sensation de conduite réaliste. Si il continu en s’améliorant, WRC 8 pourrait devenir une référence. Et on espère que DiRT Rally mettra la barre encore plus haute, pour que Kylotonn se surpasse une fois de plus dans les années à venir. Simracer, ou simples fans de jeux de voitures, WRC 8 est LE jeu à posséder cette année.



516 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now