top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Epic Games Store] SnowRunner

Dernière mise à jour : 12 avr. 2023


Disponible le 28 avril sur Epic Games Store, Playstation 4, et Xbox One, SnowRunner est le dernier jeu vidéo de simulation hors piste, développé par Sabre Interactive et édité par Focus Home Interactive, qui va demander aux joueurs de contrôler divers véhicules, d'un point A à un point B, pour remplir divers contrats à travers les pays. Mais ce nouvel épisode, qui nous fait découvrir de nouveaux environnements encore plus extrêmes, arrivera t-il a être aussi immersif que Spintires et MudRunner ? Voici notre test.

Trailer du jeu

Livraison de l’extrême.

SnowRunner est un jeu de simulation de livraison, dans des territoires les plus extrêmes pour un véhicule. Dans ce jeu, vous allez devoir contrôler divers véhicules, pour effectuer diverses tâches à travers tout le pays. Enfin, à travers 3 régions. Le Michigan, l'Alaska, et Taimyr.


Pour ceux qui connaissent déjà MudRunner, on a affaire au même style de jeu. On est donc dans un monde ouvert, qui est partiellement fermé, à cause de divers soucis sur les routes. Et pour progresser dans l'histoire, il faudra accomplir divers contrats. Certains de ces contrats permettront de débloquer les routes, et de découvrir un peu plus la carte.


Avant d’être lancé dans le monde impitoyable de SnowRunner, le jeu propose un petit tuto explicatif. Ce dernier vous apprendra à rouler sur les surfaces boueuses du jeu. À utiliser son treuil lorsque le véhicule est bloqué. À découvrir les zones cachées de la map. Ou encore à effectuer un contrat. Mais on y reviendra juste après.

SnowRunner est un jeu qui ne vous aidera pas vraiment à progresser. Une fois le petit tuto de présentation terminé. Vous serez lâché dans la nature. Et ce sera à vous de trouver le meilleur moyen pour progresser dans le jeu. Car plus aucune n'aide vous sera fournie. Le seul moyen de s'en sentir. C'est, avec les véhicules de départ, trouver un moyen de faire quelques contrats. Il faut savoir que vous démarrez SnowRunner dans l’État du Michigan. Mais à la fin du tuto, vous serez envoyé en Alaska. Un lieu enneigé, qui offre de nouvelles opportunités. Mais pour réussir les premiers contrats de ce lieu, il faudra de l'argent. Et même si Taïmyr, le 3e lieu de SnowRunner, est aussi accessible après le tuto. Le départ de votre aventure se fera forcément dans le Michigan.

Chacun des 3 lieux, propose une multitude de missions à compléter. Par exemple, au Michigan, vous aurez un total de 82 contrats. Ce n'est pas énorme comme ça. Mais il faut aussi compter l'Alaska, et Taïmyr, qui proposent aussi des contrats. Ce qui fait au total, plus de 280 contrats à effectuer dans tout le jeu. Pour une durée de vie moyenne de 50 heures.


Une très bonne durée de vie, pour simplement faire quelques petits contrats à gauche, et à droite. Car derrière, vous aurez aussi quelques découvertes supplémentaires. Comme les véhicules, les points de vue, ou encore, les améliorations.

Les tours de la découverte.

Pour progresser plus facilement dans SnowRunner, il faudra avoir le maximum de visibilité sur la map. Et pour ça, il faudra atteindre les différentes tours de guet, disposées un peu partout sur la carte.


Ces tours de guet permettent de mettre à jour votre carte. Elle affichera aussi au passage, les points d’intérêts, comme les usines, les stations-service, ou encore les taches. Mais pour atteindre ces tours, il faudra trouver le véhicule adéquat. Certaines tours sont tellement dans des zones inaccessibles, qu'il faudra forcément débloquer de nouveaux véhicules. Ou encore, améliorer un véhicule actuel, en changeant ses pneus par exemple.


Les tours de guet sont très utiles pour l'exploration. Mais aussi pour la découverte d’amélioration sur la carte. Ou de nouveaux véhicules. Parfois, un véhicule manquant pour une réparation,peut-être dévoilé, juste en allant à la tour de guet proche des travaux à effectuer. Il est donc très important d'explorer un maximum les cartes de SnowRunner. Et de dévoiler tous leurs secrets.

L'arbre sur la route.

SnowRunner est un jeu qui est loin d’être assisté. Pour progresser dans le jeu, et surtout avancer. Il faudra monter son rang de conducteur. Pour cela, rien de tel qu'un peu d’expérience. Mais pour en gagner, il faudra effectuer divers contrats.


Une fois dans le jeu, il est assez simple d'effectuer des contrats. Depuis la carte, vous avez accès à tous les contrats disponibles sur cette dernière. Mais ils ne seront pas tous accessibles. Car, soi il vous faudra un certain rang pour pouvoir accepter le contrat. Soi il faudra certains véhicules, que vous débloquerez uniquement avec un certain rang.


Il faudra donc commencer par les premiers petits contrats que propose la région. Certes, parfois vous ne gagnerez pas grand-chose. Car pour pouvoir effectuer le contrat, vous aurez besoin d’améliorer votre véhicule. Mais c'est tout le but de SnowRunner. Vous êtes totalement libre de gérer comme il se doit votre argent, et votre manière de travailler. Ce qui est intéressant pour ceux qui n'aiment pas avoir de compte à rendre. Mais pour les autres, c'est tout de suite moins amusant.

Pour tout vous dire, on a eu du mal à démarrer. On a effectué notre premier contrat, grâce à un camion équipé d'une remorque. Une livraison plus ou moins simple, car la route n’était pas vraiment adaptée pour un véhicule lourd. Après ça, on a cherché longtemps, avant de trouver le contrat qui permettrait de monter notre rang. Et muni de 3 véhicules, on a accepté plusieurs contrats. Mais on n'arrivait pas à les terminer. Soi le véhicule ne pouvait pas traverser les zones boueuses, même avec l’amélioration. Soi, on n'était pas équipé pour effectuer les contrats. On a donc fait un petit tour sur l’encyclopédie du jeu, qui regroupe toutes les astuces. Et on a compris que pour bien démarrer, il fallait avant tout découvrir un peu plus la carte. Grâce à cette petite exploration, à bord de notre Scout, on a pu découvrir des remorques, qui s'attachaient à notre véhicule actuel. Ce qui nous a permis, avec un simple Scout, et une remorque adaptée, de faire nos premiers contrats, sans trop souffrir.

Le garage parfait.

Pour la réussite de tous les contrats qui nous attendent dans les 3 régions de SnowRunner, il faudra les véhicules adéquats. Et une fois de plus, de ce côté, on est servi. Le jeu propose de nombreux véhicules, qui vous permettront d'effectuer des dépannages, des livraisons, ou simplement de l'exploration.


Mais malheureusement, tous ces véhicules coûtent assez cher. Pour vous donner une idée, le moins cher des véhicules, c'est le Scout. Et il coûte déjà 11300 crédits. Une somme colossale. Surtout quand on sait qu'on ne gagne pas tant que ça lors des contrats. Et pour acheter un camion-grue, il faudra débourser 50 000 crédits. Et aucun prêt ne sera là pour vous aider.

Alors pour s'en sortir progressivement, il faudra effectuer quelques améliorations sur vos véhicules de départ. Pour cela, il faudra faire un petit tour dans votre garage, pour effectuer quelques modifications. Chaque véhicule proposé s'est propre modification. Mais globalement, on y retrouve souvent les bases de la modification, comme les pneus, qui permettront à certains véhicules de rouler plus facilement dans la boue. La modification du bloc différentiel. Très utile pour se sortir des situations les plus délicates. Ou encore le treuil, pour qu'il est un plus grand rayon d'action. Mais ce n'est pas vraiment ça qui va vous servir à progresser dans SnowRunner. Il faudra passer par des modifications de châssis. Permettant ainsi, a votre simple camion, d’être équipé d'une grue. Ou encore d'un attelage pour remorque de style citerne. Toutes ces petites modifications de premier recours, seront les plus importantes pour progresser sans se presser, dans le jeu.


Bien sûr, il y aura aussi quelques modifications visuelles du véhicule, comme la peinture, ou autres éléments de carrosserie, qui rendront votre véhicule plus résistant à certains chocs.

Dans la boue !

SnowRunner est un jeu plutôt joli sur PC. Les décors sont très bien réalisés. L'effet boue sur la route, et sur les véhicules, est très bien représenté. Et les régions froides de l'Alaska, et de Taïmyr nous offrent des panoramas vraiment impressionnants. On s'immerge vraiment facilement dans ce monde de l’extrême. De plus, on a le droit à une météo dynamique, et des cycles jour-nuit vraiment intéressant. Même les véhicules proposent une très bonne modélisation.


Mais tout ce beau monde est vide. On a beau parcourir des kilomètres, et des kilomètres de route, on ne rencontre pas un chat. Et ça fait un peu peur parfois. Ce n'est pas non plus ce qu'il y a de plus important. Car on se dit que les riverains nous généraient plus qu'autre chose. Mais un peu de vie n'aurait pas fait de mal à SnowRunner.

Garde les mains sur le volant.

Avant d'en terminer avec notre test, on va revenir sur un petit défaut du jeu, la conduite. La prise en main de SnowRunner est une partie très délicate. Car dans un sens, les véhicules que l'on contrôle, ne sont pas de simple voitures ou autres. Il y a un certain poids, qui va jouer sur la physique de notre véhicule. Un scout à vide, n'aura pas la même physique, qu'un camion-citerne. C'est tout à fait normal.


Mais que ce soit à la manette, ou au volant, on a l'impression qu'il y a un temps de réaction, entre le moment où l'on tourne, et le moment où ça tourne vraiment. Et cette impression, on la retrouve sur tous les véhicules. On a beau faire quelques petits réglages. Il y a toujours ce problème qui persiste.

C'est assez gênant, surtout que la conduite dans SnowRunner, est basée sur un système proche de la simulation. Le jeu propose une conduite réaliste, avec des éléments, comme les vitesses basses, l'activation du AWD, qui vont rendre la conduite très authentique. Mais avec les petits problèmes rencontrés en conduisant, le réalisme se perd un peu.


L'autre problème rencontré au volant, c'est le grand n'importe quoi du mappage d'origine. La pédale de frein sert à accélérer. L'embrayage à freiner. Et le frein à embrayer. Et on se dit que ce n'est qu'un petit problème. Alors on fait un petit tour dans le menu, pour modifier les commandes. Mais cette opération fait complètement buguer le volant. Et le seul moyen pour qu'il fonctionne de nouveau, c'est de remettre les paramètres par défaut. On finit donc par prendre l'option manette. Ce qui gâche un peu l’expérience de jeu. Surtout quand on a l'habitude de jouer au volant.

C'est livré.

Pour conclure, SnowRunner est un jeu complet, qui nous ennuie pas une seule seconde. Les 3 régions nous proposent de nombreux contrats, véhicules, et autres petites surprises, qui permettent de passer des moments agréables dans la boue, ou sur la glace. Certes, le côté libre va peut-être vous bloquer au début du jeu. Car vous ne serez pas quoi faire dans un monde aussi vaste. Mais une fois lancée, vous prendrez un pied d'enfer, à conduire les nombreux véhicules que propose SnowRunner. Tout en réalisant des contrats, qui vous demanderont beaucoup de patience. On attend tout de même une petite mise à jour, pour pouvoir profiter du jeu au volant, sans rencontrer de bug. Car une si bonne simulation, s’apprécie encore mieux avec un bon volant.


Test de la Rédaction: 9/10

1 332 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...