• Couple of Gamer

[Test][Epic Games Store] Shenmue III


Disponible depuis le 19 novembre, Shenmue III est la fameuse suite tant attendue des chefs-d'œuvre poétique de Yu Suzuki, qui avaient fait succès sur la Dreamcast, dans un premier temps, avant de découvrir d'autres plateformes par la suite. Une suite plus ou moins attendue. Car après 20 ans, il est difficile de croire qu'un jeu comme Shenmue, malgré un cliffhanger, aurait pu avoir le droit à sa fameuse suite. Et pourtant, après quelques difficultés, et un Kickstarter plus que réussi, le 3e volet, reprenant directement la fin du 2, à pu voir le jour en ce 19 novembre 2019. Mais tant d'années de patience était-ce nécessaire ? Voici notre test.

A La Découverte de Shenmue III

Il était une fois la suite !

Shenmue 3, malgré 18 années d'absence, se déroule directement après la fameuse fin de Shenmue 2. En même temps, on nous avait prévenus, l'histoire continue ... . C'est donc après la scène qui nous dévoile les deux miroirs dans la grotte, on sort de cette dernière, pour rejoindre le village de Bailu, en compagnie de Shenhua. Il faut continuer notre quête là où elle s'est terminée. Et notre petit Ryo, va reprendre son rôle d'enquêteur, dans le village, pour retrouver la trace du père de Shenhua. Dans une contrée chinoise, qui n'est pas le meilleur lieu d'accueil pour les étrangers. Mais avec l'aide de Shenhua, quelques langues vont se délier.

Shenmue 3 est le digne héritier de Shenmue 2. Dans cette nouvelle histoire, On y retrouve la patte de Yu Suzuki, qui avait réussi à charmer plus d'un joueur depuis le premier volet. Certes, une histoire toujours un peu molle. Mais qui s’écrit petit à petit, pendant toutes les quêtes, et cinématiques du jeu. Le jeu essaye en une vingtaine d'heures, de compléter l'histoire qu'il manquait, il y a 18 ans maintenant.

La quête de Shenmue 3 ne nous fait pas trop voyager. On démarre l'histoire dans le village de Bailu, et ses alentours. On y rencontre des amis, et des ennemis, qui nous aideront ou non, à avancer vers notre objectif principal. Avant de nous mener vers la ville de Niaowu, un peu plus actif, qui sera semée d’embûche pour notre groupe de héros. Pour ceux qui ne connaissent pas Shenmue, et qui souhaiteraient se lancer dans le 3e opus directement. On vous dit stop. C'est une très mauvaise idée. Car même si on a le droit à un résumé en vidéo avant de commencer, on a affaire à une suite directe. Et Shenmue 3 est fidèle aux deux premiers volets. Il faut donc savoir à quoi s'attendre avec cette saga. Car Shenmue est une histoire lente, qui se vit comme un poème, et non comme un jeu qu'on a l'habitude de voir de nos jours. Ce qui pourrait le rendre détestable pour de nombreux joueurs. Pou venir à bout de cette nouvelle histoire, compter en moyenne entre 15 et 20 heures, si vous ne cherchez pas à réaliser toutes les quêtes secondaires que le jeu propose. de plus, Shenmue 3 peut se jouer en 4 modes de difficulté, avec un mode histoire, qui permet de profiter, sans difficulté, au jeu. Et bien sûr, Shenmue ne serait pas Shenmue sans une fin se terminant par un petit l'Histoire continue ... avec une vue magnifique sur l'un des plus beaux monuments de chine.

Entre Bailu et Niaowu.

Entre la recherche du père de Shenhua, et la quête de vengeance de Ryo, les deux protagonistes gardent un peu de temps pour aider les nombreux villageois de Bailu et Niaowu. Shenmue 3 propose donc quelques quêtes annexes, pour prendre une pause dans la quête principale du jeu. Et même si le jeu ne regorge pas de milliers de quêtes, elles ont le mérite d’être variées. Parfois, il faudra user de la force pour mettre la racler à un client d'un hôtel qui n'a pas payé sa note. D'autres fois, il faudra montrer ses talents de pécheur. Ou tout simplement aider les villageois dans leur quête de l'amour, ou à la recherche de plantes.

On n'a pas vraiment l'impression que les deux villes proposent énormément de quêtes annexes. On ne les a pas compté. Mais il doit y avoir seulement qu'une vingtaine dans tout le jeu. Mais heureusement, Shenmue 3 propose d'autres passe-temps, comme des courses de tortues, des jeux de foires, des jeux d'arcade, et quelques interactions, comme un cache-cache avec les enfants du village. De quoi s'occuper pendant un temps, quand on n'a plus envie de se venger de la mort de son père.

Les remèdes de grand-mère.

Shenmue 3 n'est pas qu'une simple histoire qui parle de miroir, avec un jeune ado colérique, qui veut se venger. Non. Car le jeu propose une simulation de vie, avec le train train quotidien du manger, boire, et dormir. À force de combattre, ou de courir, Ryo aura tendance à perdre son endurance, où à avoir faim. Un petit indicateur en bas de l’écran nous fait part de son état. Pour ne pas finir à bout de souffle. Et être dans l'incapacité de combattre, il va donc falloir manger, ou se guérir.

Il y a deux manières de reprendre des forces dans Shenmue 3. Dans un premier temps, en mangeant, grâce à de la nourriture ou des remontants, achetée chez les marchands du jeu. Il y a de la nourriture de toutes sortes. Mais pour avoir les moyens de se nourrir, il va falloir énormément d'argent. Et ce n'est pas toujours simple de gagner sa vie, quand on passe sa journée à interroger des gens.

Donc, pour remplir son portefeuille, Ryo a la possibilité de partir à la cueillette de fleurs dans les alentours de Bailu. Les différentes fleurs permettent la conception de remède chinois, qui se vendent assez bien chez le marchand. Alors pour ne pas voir des papillons voler quand vous ouvrez votre portefeuille, lors de l'achat d'un jus de pamplemousse. Il est conseillé de faire un peu d'exploration dans les alentours de Bailu, histoire de faire un peu de récolte.

Bien sûr, ce n'est pas le seul moyen pour gagner de l'argent, qui sera d’ailleurs très utile pour de nombreux autres achats importants pour vouloir bien progresser dans l'histoire. Shenmue 3 propose aussi quelques petits jeux d'argent chinois. Il faut juste avoir un peu de chance, et être sûr de dépenser pour gagner.

Maîtrise ton art.

Comme pour les deux épisodes précédents, Ryo est un grand fan des arts martiaux. Et au fil des deux premiers volets, il a appris diverses techniques de combat, ce qui l'a rendu plus fort dans cet art. Pour rester dans la continuité de Shenmue 1 & 2, Ryo n'a rien perdu de ce qu'il a appris. Maintenant qu'il maîtrise l'art martial, il ne lui reste plus qu'a le performer. Pour cela, il aura besoin de s’entraîner, encore et encore. D'ailleurs, Ryo va devoir progresser pour venir à bout des adversaires qui va devoir vaincre. Car même si le premier moine n'est pas le plus difficile à combattre, par la suite, les adversaires rencontrés n'auront aucun mal à vous vaincre, si vous n'avez pas un minimum de maîtrise. Il va donc falloir passer à plusieurs reprises par le dojo de Bailu, ou en s’entraînant auprès des experts en arts martiaux. Bien sûr, au fil de l'aventure, Ryo débloquera certaines techniques spéciales, auprès de certaines personnes qu'on rencontrera, ou qu'on aidera.

Les combats, qui essaye toujours d’être proche du réalisme, se montrent une fois de plus assez difficile à maîtriser. Chaque bouton de la manette est un coup. Il est possible d'enclencher des coups combos en QTE, pour déséquilibrer la défense de votre adversaire. Mais pour cela, il faudra être très réactif, et accomplir la succession de touche montrée à l’écran, le plus vite possible, et sans erreur. Plus on maîtrise l'art martial via les entraînements, ou les combats, plus nos niveaux de kung-fu, de puissance d'attaque, et d'endurance, augmentent.

Un poème de Yu Suziki.

18 ans après, Shenmue 3 reste l'ovni qu'on a connu en 1999 et 2001. Le jeu raconte son histoire à son rythme. Mais à la manière de Yu Suzuki. Ça parle beaucoup, et chaque scène se révèle intense, et constitue l'histoire de Shenmue 3. Le jeu a un style bien à lui, qui fait tout le charme de la saga. Un petit poème vidéoludique, que seul Yu Suzuki a le secret.

Le jeu n'est pas qu'une poésie narrative. Elle est aussi visuelle. Car malgré un jeu techniquement dépassé. Il nous offre des panoramas somptueux qui nous oblige à spammer la touche screenshots. Que ce soit les magnifiques champs de Bailu, ou prises de vues nocturnes de Niaowu, on en prend plein la vue, à chaque instant. Cette poésie visuelle se marie tellement bien avec l'ambiance générale de l'histoire de Shenmue 3. Ce n'est pas le jeu le plus parfait de cette année, avec des combats parfois très moches, ou des déplacements grossiers de certains PNJ. Mais il a le mérite de proposer des points de vue tellement magnifique, qu'il nous fait parfois oublier que Shenmue 3 est un peu daté.

Bien sûr, on a droit à des musiques exceptionnelles, et un doublage qui nous immerge encore plus dans l'ambiance de Shenmue 3. De ce côté, la magie opère toujours un peu.

La suite dans 18 ans ?

Pour conclure, il aura fallu 18 ans pour avoir la fameuse suite qu'on attendait tant. Et d'un côté, on n'est pas déçu. Shenmue 3 reste à l'image de la saga, avec toute sa magie qu'on a pu découvrir étant jeune. Certes, on est très loin d'un jeu réussi à 100%. Il a de nombreux défauts, qui n'auraient peut-être pas dû être là après tant d'années d'absence. Et aussi, on a cette impression de quête inachevée, qu'on n'aurait peut-être pas voulu avoir. Mais ça reste un petit plaisir de reprendre cette aventure. Et on espère, que le 4e opus s'en sortira mieux. Et ne restera pas un jeu d'un autre temps.


1,012 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
A Propos de Nous

Nous sommes un couple gamer fan de jeux depuis notre plus tendres enfance.

 

Lire Plus ...

 

  • Gris Facebook Icône
Ne ratez rien !

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now