• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Not For Broadcast


Après 2 longues années en early access, le jeu développé par NotGames et édité par tinyBuild, Not For Broadcast sort enfin sa version finale. Dans ce jeu, on y incarne un directeur des programmes d’une grande chaîne nationale. Et on va devoir tout faire pour contrôler ce que les gens peuvent voir ou non à la TV. On a donc lancé le direct, et fait de notre mieux, pour que la télévision soit aussi pure que notre test.

Trailer du jeu

Voilà, c’est l’heure. Après 2 années en accès anticipé, Not For Broadcast arrive enfin dans sa version complète le 25 janvier sur steam. Il est temps d’allumer le JT National Nightly News, et de montrer au monde entier ce qu’il se passe vraiment un peu partout. Enfin, montrer ce qu’on a envie de montrer. Dans Not For Broadcast, on prend donc le contrôle d’un JT, depuis la régie. Et pour le bien du JT, on va devoir gérer au mieux les images qui seront montrées à l’écran. Une mission qui a l’air simple sur le papier. Mais entre la censure, les infos inutiles, les erreurs de titres, le travail est loin d’être aussi facile.


On est en direct, et les infos s'enchaînent. Pour réussir notre mission, jour après jour, il va falloir gérer au mieux les différents écrans devant nous. Après un petit tutoriel qui va nous apprendre à gérer les caméras du journal, on va devoir utiliser nos petites connaissances derrière une régie, pour capter l’attention des téléspectateurs. Pour cela, il va falloir jongler entre les intervenants, utiliser les bons titres pour un reportage, censurer des images ou pas, éviter les grossièretés. Mais surtout, il faudra avant tout faire de l’audience. Un seul faux pas, une mauvaise sélection de caméra, ou un mot non censuré, et l’audimat fera une chute.

Heureusement, dans Not For Broadcast, on fait très rarement des erreurs. Car souvent, tout est indiqué à l’écran pour ne pas se tromper, grâce à un système de couleur. Mais parfois, une faute d'inattention peut aussi nous coûter notre place. Car le lancement d’une pause pub au mauvais moment, ou l'oubli d’une censure, peut très vite impacter l’audience. Mais on reste tout de même libre dans nos choix la plupart du temps. On pourra donc présenter comme on le souhaite un interlocuteur à l’écran, d’une manière plus ou moins drôle. En fait, Not For Broadcast reste un jeu basé sur l'humour, parfois noir. Et plus on va rentrer dans ce jeu de l'humour noir, plus on va attirer l’attention des téléspectateurs.


À la fin d’une journée, on va aussi avoir le droit à un petit récapitulatif. Pendant ce petit moment de pause, on pourra revoir les émissions, découvrir les coulisses, ou encore, revoir les publicités. Mais surtout, on va avoir le droit à une petite partie Visual Novel, avec des scènes de dialogues et des choix à faire. On ne sait pas vraiment si nos choix ont eu un impact ou non sur la suite de l’aventure. Mais c’est toujours intéressant d’avoir autre chose à faire, en dehors de la gestion du JT.

Not For Broadcast étant principalement un FMV, on va avoir le droit à de nombreuses vidéos pendant notre partie. Pour le reste, quelques petits boutons sur notre poste de travail vont nous permettre de nous éloigner du FMV classique. Mais dans l’ensemble, tout l’humour et l’ambiance du jeu passeront par ses nombreuses vidéos. Et du début à la fin, le sérieux n’est jamais au rendez-vous. Rendant Not For Broadcast très fun.


Pour conclure, après deux années à peaufiner son petit FMV, NotGames offre un très bon final à son jeu Not For Broadcast. Certes, il y a encore quelques soucis de traduction. Et parfois, on ne comprend pas toujours pourquoi l’audience baisse, malgré notre très bon travail de censure. Mais ces petits défauts devraient être corrigés avant la sortie finale du jeu.



135 vues0 commentaire