• Couple of Gamer

[Paris Games Week][Preview] Quand 11:11 Memories Retold nous fait vivre la première guerre mondiale.

Mis à jour : 26 sept. 2019


Cela fait maintenant quelques mois que nous suivons l’évolution du jeu de Aardman Animation, Digixart et Bandai Namco, 11:11 Memories Retold. Et après l'avoir loupé lors de la Gamescom 2018, on a profité de la Paris Games Week, pour s'asseoir confortablement sur le siège, et faire le premier chapitre de cette peinture historique. Voici notre preview d'un de nos coups de cœur de l'année 2018.

Trailer du jeu

On fait très rarement des préférences sur les jeux qui sortent. Mais c'est vrai que parfois, la simple vue d'un petit teaser, ou de Screenshots, peut nous faire de drôle de sensation. Ce fût le cas lors de la première fois qu'on a entendue parler de 11:11 Memories Retold. Le premier teaser, nous avait emballés par sa musique et son style graphique. Depuis, il n'y a pas une seule information sur le jeu, qui ne passe pas par nos oreilles.

11: 11 Memories Retold est un jeu qui se vit. Et on a pu, malgré le bruit environnement de la PGW, vivre ce premier chapitre avec beaucoup d’émotion.

Dans ce premier chapitre, nous sommes immergés dans le récit de deux soldats. Kurt, un contremaître Allemand qui s'engage au front. Et Harry, un Canadien qui part loin de son pays pour suivre l'histoire des hommes de guerre, avec son appareil photo.

Le jeu ressemble beaucoup à Soldat Inconnu, avec une trame un peu identique. Nous progressons dans différentes histoires, nous décrivant la guerre de la même manière que le jeu d'Ubisoft.

Dans ce qu'on a pu voir, nous avons eu le droit à des phases de dialogue, des progressions sur le champ de bataille, de l'action, des choix, et une confrontation finale entre nos deux héros. D'ailleurs, cette confrontation finale, nous a laissés sur notre fin.


Les deux personnages principaux auront aussi des phases avec des animaux, un chat et un oiseau. On a pu faire qu'une courte scène, mais on sent que ces animaux auront une importance sur l'histoire du jeu, et surtout sur nos choix.

Lors de nos premiers pas que ce soit avec Kurt ou Harry, nous avons progressé en réalisant des petites actions et énigmes, très simple. Nous avons monté des échelles, sauvé des soldats, prit des photos, ramassé des documents, mais surtout, suivi une histoire narrative, très envoûtante, qui nous a fait frissonner.

Graphiquement, le jeu est sublime. On est sur une peinture vivante, qui peut paraître moche pour beaucoup, mais qui au contraire fait toute la beauté du jeu. C'est un travail d'artiste qui s'accompagne de ces musiques, dépeignant la guerre avec splendeur.


Pour finir, ce n'est pas pour rien que 11:11 Memories Retold nous a fait de l’œil depuis avril dernier. Le jeu est beau, il est même plus que ça. Il sera en émouvoir plus d'un par son écriture et sa narration. Et que dire de son style, qui rend ce chef-d'oeuvre sur toile, vivant et plus beau que jamais. C'est une claque visuelle. Et maintenant que nous avons pu mettre les mains sur le jeu, ça devient une certitude pour nous. On a surement le jeu de l'année. Plus qu'à attendre le 9 novembre pour en être sûr.


317 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now