• Couple of Gamer

[High Tech][Test] MSI Summit MS321UP


Alors que MSI a dévoilé lors de sa conférence Tech meets Aesthetic, son écran 4K, le Summit MS321UP. On a eu la chance de l'avoir entre les mains, afin de lui faire passer quelques tests. Un écran 32", qui, pendant plus de deux semaines, a affiché les derniers jeux sortis, en 4K, pour notre plus grand bonheur. Mais a-t-il de quoi nous faire oublier nos écrans actuels ? C'est ce qu'on a essayé de découvrir à travers notre test.

Alors qu'aucune date de sortie n'a été annoncée pour le prochain écran MSI Summit MS321UP. Cet immense moniteur est venu s'incruster à la maison, pour qu'on puisse le décortiquer, avant sa sortie. Comme toujours, on fait un tour du côté de l'emballage. Le Summit MS321UP se trouve dans un carton noir classique, avec une photo de l'écran en question, ainsi que quelques caractéristiques. La première chose qui nous choque, c'est la classe énergétique de l'écran. Le Summit MS321UP est très énergivore, avec une classe G. En même temps, on ne s'attendait pas à avoir une classe A sur un écran de PC.


À l'intérieur de l'emballage, on retrouve notre écran soigneusement emballé. Il est fourni avec différents câbles, comme un HDMI ou encore un Display. Il y a aussi le pied et les vis de maintien. Ainsi qu'un cache lumière, qui sera très indispensable. Mais on y reviendra juste après. On retrouve aussi quelques éléments, comme le cache vis, qui se fixe sur la zone de maintien entre l'écran et le pied. Une fois sortie de son polystyrène, on se lance dans le montage du pied. Grâce à la notice explicative, ça ne prend que 5 minutes pour mettre l'écran sur pied. Il suffit de fixer la barre principale au dos de l'écran, et mettre les 4 vis. Puis fixer la deuxième partie du pied. Et le tour est joué. Au vue de la fragilité d'un tel écran. Il est indispensable de suivre les instructions, en laissant l'écran dans le polystyrène, pendant le montage du pied. Avec le pied, il est possible de régler la hauteur et l'inclinaison de son écran.

Une fois monté, il ne reste plus qu'à le brancher. Grâce aux câbles fournis, on peut le brancher en HDMI ou Display. Pour le test, nous avons opté pour le Display, afin de profiter de la résolution 3840 x 2160. Bon, ce choix s'est avéré ne pas être le meilleur. Surtout pour le lancement de certains jeux. Au dos de l'écran, il y a un petit bouton, qui va permettre d'accéder à différentes options. La source d'entrée. Le Design Assistance. Les options globales. Et pour finir, le commutateur KVM, ou plus communément appelé, commutateur écran - clavier - souris. Une option qui intéressera plus facilement les professionnels.


Côté caractéristique, le Summit MS321UP est un beau bébé. Panneau IPS de haute qualité. Ecran 32 pouces à la résolution de 3840 × 2160 4K, pour une densité par pixel à 0.1845 mm, et une luminosité de 400 cd/m². Compatible HDR. Une technologie Adaptive-Sync AMD FreeSync. Un taux de réponse à 4ms. 2 entrées HDMI, 1 DisplayPort, et 1 USB-C. Un revêtement de l'écran anti-éblouissement, très agréable pour les longues sessions de jeux ou de travail. L'écran utilise la fonction Smart Brightness, qui permet de changer l'éclairage de l'écran, selon la lumière dans la pièce. De plus, il est équipé de la technologie Eye Care de MSI, qui réduit les scintillements et la quantité de lumière bleue émise pour limiter la fatigue oculaire. Une option qu'on a très vite adoptée. Car habituellement, nos longues sessions de travail finissent souvent en migraine. Et depuis que le Summit MS321UP est à la maison. On n'a plus mal à la tête. Il est grand temps qu'on change nos écrans.

Quand on voit les différentes options et caractéristiques du PC, on remarque tout de suite que le Summit MS321UP est principalement destiné aux professionnels. C'est un écran bureautique, et non gaming, qui, grâce à sa taille, sa technologie Smart Brightness, et sa technologie Eye Care, va permettre aux personnes qui restent toute la journée devant leur écran, d'avoir un certain confort pour leurs yeux. Ce qu'on apprécie aussi, c'est la possibilité, sans double écran, de pouvoir effectuer du multitâche, sans problème. La séparation en 4 se fait simplement. Ce qui permet d'être plus productif lors des conférences ou autres. Mais ce n'est pas parce qu'il est destiné aux professionnels, qu'il ne peut pas être utilisés en tant qu'écran gaming. La technologie adaptative-Sync élimine les saccades et déchirements d’images. On a une très belle luminosité. La fonction HDR embellie les jeux. Certes, le taux de rafraîchissement n'est que de 4ms. Alors qu'actuellement, sur de nombreux écrans gaming, le taux est de seulement 1ms. Mais on ne ressent pas vraiment la différence.


Le problème, c'est que l'utilisation en jeu n'est pas toujours adaptée. Encore trop peu de jeux utilisent la 3840 × 2160 4K. Donc, on tourne en 1080p ou en 1440p la plupart du temps. Et parfois, le jeu n'aime pas trop ça. On a eu le cas sur Aliens: Fireteam Elite, qui avait un gros problème de résolution. Et aussi sur WRC 10, qui, malgré une résolution 4K, avait tendance à faire sauter les textures. Bon, rien de bien méchant. Mais pour l'instant, la 4K n'est pas vraiment ancrée dans le monde du jeu vidéo. Mais cela dépend aussi du jeu. Car The Witcher 3, en 4K, c'est tout simplement une claque phénoménale. Malheureusement, pour certains jeux, la résolution en 1080p ne rend pas très bien sur l'écran.

Pour conclure, le MSI Summit MS321UP est un écran parfait pour les personnes qui passent beaucoup de temps devant leur écran, que ce soit pour jouer ou pour travailler. Certes, entre le commutateur KVM et les différentes technologies, comme Eye Care ou Smart Brightness, le Summit MS321UP aura plus facilement sa place dans les entreprises, afin d'apporter un confort visuel à tous ceux qui restent du matin au soir devant leur écran. Mais il pourrait très bien trouver sa place auprès de joueurs, qui, comme nous, passent autant de temps à jouer qu'à travailler.


Note de la rédaction 8/10 - Un écran parfait qui arrive à rendre agréable les longues journées de travail devant son PC.


254 vues0 commentaire