top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

Découvrez la pièce de théatre, G.E.E.K., la comédie interactive aux 19 000 scenarios


Marier l’univers du théâtre à celui des jeux vidéo, tel est le pari réussi de G.E.E.K. - Génération Etonnante d'Emotions Kontradictoires.

Écrite par Maxime Minault et mise en scène par Renato Ribeiro, la pièce de théâtre est construite sur un principe détonnant : elle a été imaginée comme un jeu vidéo, dont l’histoire est entre les mains du public.


Plus de 19 000 combinaisons de scénarios sont possibles dans ce spectacle original produit par Les Geeks au Plateau Production, que l’on peut voir à partir du 12 janvier 2023 au Théâtre du Roi René à Paris.

Une pièce conçue comme un jeu vidéo

Avec G.E.E.K., Maxime Minault a souhaité que les spectateurs puissent expérimenter ce que vivent les joueurs de jeux vidéo, toujours actifs et immergés dans l’univers du jeu.


La pièce tire ainsi son originalité de son interactivité : les spectateurs participent pleinement à l’histoire. Ils jouent un rôle crucial, faisant des choix à des moments clés de la pièce, et se retrouvent au cœur du récit.


Tout au long du spectacle, grâce à un principe astucieux de votation, le public doit interagir sur l'intrigue et sur les actions des trois personnages : Mathieu, Lucie et Ernest. Les acteurs se transforment ainsi en marionnettes dont les spectateurs tirent les ficelles. À chaque représentation, la pièce est différente, grâce aux milliers de scénarios possibles. « On pourrait presque prendre un abonnement ! », souligne l’auteur.

Le synopsis

Depuis un an, les amis d’enfance Mathieu et Ernest vivent en colocation. Tout se passe bien jusqu’à ce que Lucie, l’amoureuse de Mathieu, s’installe dans l’appartement. La cohabitation du trio n’est pas simple... et plusieurs solutions s’offrent aux protagonistes. Laquelle sera la bonne ? C’est au public d’en décider.

Un titre programmatique

Le nom de la pièce, G.E.E.K., est l’acronyme de « Génération Etonnante d’Emotions Kontradictoires ». C’est la génération à laquelle Maxime Minault, geek revendiqué, appartient. Le mot « étonnant » fait référence à la construction originale de la pièce, à la manière d’un jeu vidéo.


Servie par une interprétation survitaminée et une mise en scène ébouriffante, la pièce contient également une vaste palette d’« émotions », y compris les plus loufoques. Le public, conquis, suit les aventures rocambolesques et hilarantes des trois personnages.


Enfin, le terme « kontradictoire », avec un K, met en évidence le mélange inattendu du théâtre et du jeu vidéo.

Une ode détonante à la génération geek

G.E.E.K. est consacré à une génération dont on entend de plus en plus parler à travers le jeu vidéo et la pop culture, mais que l’on ne voit pas encore au théâtre.


La pièce a pour ambition de montrer que l’image du geek a beaucoup évolué, loin du stéréotype de la personne associale.


Les passionnés de jeux vidéo retrouveront dans la pièce de nombreux clins d’œil à des titres classiques comme Tetris, Mario, et Final Fantasy. Les musiques sont toutes tirées de jeux vidéo célèbres.

La pièce contient aussi des références plus obscures, comme la série Phoenix Wright, qui met en scène un avocat et dont l’auteur et le metteur en scène se sont inspirés pour le choix des actions du public.

Parcours de G.E.E.K.

Maxime Minault et Renato Ribeiro souhaitent que G.E.E.K. reste sur scène à Paris le plus longtemps possible. À l’été 2023, la pièce s’installera au festival d’Avignon, au théâtre Le Cabestan (représentations à 20h45), puis prendra la route pour une tournée dans plusieurs villes de France.

L’équipe de G.E.E.K.
  • Texte : Maxime Minault

  • Mise en scène : Renato Ribeiro

  • Comédiens : Grégoire Gougeon en alternance avec Romain Pirosa dans le

  • rôle de Mathieu ; Anne-Cécile Quivogne en alternance avec Louise Cassin

  • dans le rôle de Lucie ; Maxime Minault en alternance avec Loïc Lacoua dans

  • le rôle de Ernest

  • Lumières : Pierre Minault

  • Création sonore : Sébastien Tandrya

147 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...