top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

Carton plein pour la LFL CIC DAY


Quelques mois après le succès de la dernière édition, la LFL, la Ligue Française de League of Legends, était de retour à la Seine Musicale pour faire vivre la plus grande compétition esport francophone à plus de 3600 spectateurs sur place. Les fans de League of Legends étaient une nouvelle fois au rendez-vous pour découvrir le LFL CIC Day où les 10 meilleures équipes francophones se sont affrontées dans des matchs à couper le souffle.


Ce jeudi 16 février, pendant des heures rythmées par le suspense, les dix meilleures équipes de la Ligue française de League of Legends participaient à cette course aux playoffs. Les supporters venus de toute la France étaient ainsi au rendez-vous à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, et encore davantage en ligne sur la chaîne Twitch OTPLOL avec, pour exemple, 100k personnes durant le match AEGIS vs SOLARY.


Pour cette édition 2023 du LFL CIC Day, les fans étaient au rendez-vous, notamment les “Ultras”, ces inconditionnels de Solary, Vitality.Bee et de la Karmine Corp, qui disposaient cette année de trois zones dédiées. Des fans motivés et survoltés qui se sont pressés aux portes de l’événement plus tôt dans la journée afin de crier leur ferveur et supporter leurs équipes.


Un championnat de haut vol dans un décor unique

Le LFL CIC Day n’est pas seulement un événement pour les joueurs de League of Legends en France, il permet aussi de mettre en scène des affrontements légendaires dans un décor unique, celui de la Seine Musicale. Pendant une journée, le lieu qui accueille l’un des festivals musicaux les plus importants de l’hexagone a accueilli des supporters venus de tous horizons pour une expérience unique en son genre.


Les fans n’ont pas été déçus du spectacle ! Après un préshow de grande envergure, le match d’introduction opposant BDS Academy et BK ROG a donné lieu à des affrontements intenses. Si les BK ROG ont bien débuté, la BDS Academy a très rapidement pris le dessus en atteignant le nexus de l’équipe adverse en un peu plus de trente minutes. L’équipe réalise une belle remontée depuis le début de la saison : “C’était très difficile de jouer sur scène car on doit faire avec le bruit de la foule qui était en folie ce soir,” a lancé avec humour Reeker, l’un des joueurs phares de la formation suisse.


Pour la suite, c’est iziDream et Team GO qui se sont affrontés. Très en forme, GO a pris l’avantage dès le début de la partie en enchaînant les éliminations, imposant une avance dans la faille de l’invocateur difficile à rattraper pour iziDream. Après 26 minutes, la capitulation est devenue inéluctable. Le troisième match a quant à lui opposé LDLC à GameWard, qui jouait à domicile - l’équipe étant originaire de Boulogne-Billancourt. Un élément qui leur a porté chance, puisqu’ils ont remporté le match à la surprise générale, faisant mentir tous les pronostics.


Les esprits se sont aussi chauffés lorsqu’est arrivé le match opposant Solary à Aegis. Les deux clans étaient bien représentés dans les tribunes de la Seine Musicale, avec un tifo d’un côté, un bouclier de l’autre. La partie n’a pas été de tout repos pour les deux équipes, qui ont à plusieurs reprises réalisé des séries d’éliminations sous haute tension pour s’approprier les marqueurs clés de la carte. Après un affrontement dantesque au beau milieu du nexus d’Aegis, qui s’est retrouvé en position très défavorable, la “team d’amis” Solary a réussi un véritable tour de force, une victoire importante pour les playoff.

Deux équipes de légendes pour clôturer la soirée du LFL CIC Day

En conclusion de cette soirée d’anthologie, les spectateurs ont pu découvrir le match opposant deux des plus célèbres équipes de la Ligue française de League of Legends : la Karmine Corp et Vitality.bee. Avec eux, leurs supporters d’ultras qui étaient présents en masse dans les gradins pour leur donner du courage et emporter la salle dans une ambiance éléctrique.


Les bannières et drapeaux étaient nombreux d’un côté comme de l’autre des tribunes. Comme prévu, le Derby des deux rivaux n’a pas déçu. A grand renfort de chants guerriers, les équipes se sont affrontées pour un grand moment de League of Legends. Le premier sang est intervenu dès les quatre premières minutes chez Vitality.bee, faisant exploser le public acquis à leur cause.


Jusqu’à la dernière minute, le suspense était à son comble, et ce, malgré une erreur de positionnement de Vitaliby.bee où la quasi-totalité de l’équipe a été éliminée par une percée improbable de la Karmine Corp. La victoire est revenue à la Karmine Corp après une triple élimination, opérant de fait une véritable remontada après un début de saison compliqué.

127 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...