top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Review - Livre] Les Légendes Xenogears & Xenosaga - Monolithes Brisés


Xenogears et Xenosaga, ça ne dit peut-être pas grand-chose à de nombreux joueurs. Pourtant, beaucoup se plongent avec plaisir dans les mondes de Xenoblade, autres pépites de Monolith Soft, un peu plus récentes sur le papier. Pourtant, que ce soit Xenogears ou Xenosaga, qui ont révolutionné le genre science-fiction et fantasy, Monolith Soft a toujours su proposer un style particulier à ses jeux, qui font le bonheur de bons nombres de joueurs. D'ailleurs, pour se plonger dans cet univers, qu'on soit fan depuis toujours des jeux de Monolith Soft, ou nouvel adepte, Charles « Kadmony » De Clercq tente, à travers son ouvrage, Les Légendes Xenogears & Xenosaga - Monolithes Brisés, de décortiquer ces jeux mythiques. On est donc parti dans des heures de lecture, afin de découvrir cet ouvrage édité par Third Editions.


Alors que la PlayStation accueillait Final Fantasy en 1997, Squaresoft sortait, un an plus tard, un RPG d'une autre époque, nommé Xenogears. Un jeu aux décors 3D Polygonaux et aux personnages en Pixelart, et une caméra dynamique, qui nous plongeait dans un monde futuriste, avec de grands robots appelés Gears. Un jeu acclamé par la critique, qui a eu le droit à de nombreuses "Suites", mais développé par un tout autre studio, Monolith Soft. Mais entre Xenogears de Squaresoft, et Xenosaga de Monolith Soft, il y a eu beaucoup de chemin. Et pour tout comprendre sur cette série, il suffit de plonger son nez dans l'ouvrage de Charles « Kadmony » De Clercq.


Les Légendes Xenogears & Xenosaga - Monolithes Brisés est un ouvrage de plus de 350 pages qui revient sur Xenogears et Xenosaga. Dans un premier temps, l'auteur nous raconte un peu la vie Tetsuya Takahashi, et sa femme, Kaori Tanaka. De Final Fantasy à Xenogears, Charles « Kadmony » De Clercq décortique avec brio les premiers pas de ce couple aux grands talents. On y apprend beaucoup sur leurs contributions sur les jeux de Squaresoft, et sur l'implication de Sony dans l'évolution des RPG. Et surtout, sur le développement de Xenogears sur PlayStation. L'histoire, les inspirations, les graphismes. La partie I consacrée à Xenogears demeure très complète. Au point de nous replonger dans l'univers, sans y rejouer. La partie qu'on a préférée, reste celle de la musique. En plus d'avoir le droit à quelques partitions, on a tout une explication sur le choix des notes pour la création des musiques. Un très beau passage qui nous a donné envie de se refaire une petite Playlist spéciale Xenogears, afin de se remémorer de bons souvenirs.

Après un décorticage complet sue Xenogears, l'auteur revient sur l'autre chef d'œuvre de Tetsuya Takahashi, Xenosaga. Une fois de plus, l'analyse de l'auteur nous plonge à merveille dans le développement, et l'histoire qui gravite autour de ce nouveau projet. Du départ de chez Squaresoft, à l'arrivée chez Monolith Soft. Charles « Kadmony » De Clercq n'omet aucun détails. Et comme pour Xenogears, l'auteur revient sur tout ce qui est développement, musique, et inspiration. On a aussi le droit à un retour sur les années Bandai Namco, avec la reprise de certains personnages Xenosaga dans les jeux de l'éditeur, comme Tales of, ou encore, Baiten Kaitos.


Même si cet ouvrage s'adresse principalement aux connaisseurs. Charles « Kadmony » De Clercq a les arguments pour nous donner envie de découvrir, ou redécouvrir, cette série mythique, tellement l'écriture est parfaite. De notre côté, on a eu envie une folle envie de se replonger dans les jeux. Et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ces deux titres magistraux du jeu vidéo. On vous invite à vous plonger dans cet ouvrage, qui vous donnera envie de les découvrir.

313 vues0 commentaire

댓글


bottom of page
Couple of Gamer ...