• Couple of Gamer

[Preview] On a monté des maquettes dans Model Builder


Alors que le futur jeu de Moonlit S.A, édité par Green Man Gaming Publishing, Model Builder, sera disponible début 2022, on a pu construire quelques maquettes le temps d’une preview. Et après quelques coups de pinceau et de jolis assemblages, il est temps pour nous de vous faire part de notre premier avis.

Trailer du jeu

Model Builder est un jeu de construction de maquettes, où le but va être de construire différentes maquettes. Oui, c’est un peu logique en même temps. Pour le moment, il ne s'agit que d'un premier aperçu de ce que nous réserve le jeu. Mais on a pu se mettre au travail, afin de construire plusieurs petites choses sympathiques, comme une voiture, un tank ou encore un dragon.


Dans un premier temps, on a découvert le mode carrière de Model Builder. Dans celui-ci, on a réalisé plusieurs maquettes, afin de les revendre ou de les exposer dans notre atelier. Grâce à notre ordinateur, on peut réaliser diverses missions qui consistent à reconstruire des maquettes pour des personnes, qui n’ont ni la patience, ni l’envie.

On commence notre travail, comme dans la vraie vie. On va donc devoir déballer nos maquettes, soigneusement emballées, et bien sûr, en kit. On commence par décrocher chaque morceau de la maquette d'un gros bout de plastique au cutter. Par la suite, on va passer au montage. Heureusement, comparé à une vraie maquette, le numéro des pièces est toujours inscrit. Donc on peut tout enlever d'un coup, sans avoir peur de se perdre. Ce qui rend l’assemblage bien plus simple. Surtout avec notre petit manuel d’instruction, qui va nous servir à monter notre maquette correctement.


Plus on avance dans la carrière, plus le montage va devenir long, avec plus de pièces à réunir. Et c'est là qu'on nous apprend la seconde base importante dans la simulation de construction, la peinture. Heureusement, grâce au modèle sur la boite, on va pouvoir peindre assez facilement cette dernière, en mettant les bonnes couleurs à leurs places. Jusque-là, rien de bien difficile, c'est même un moment de plaisir. Les choses se compliquent lorsque l'on doit prendre en main le pistolet à peinture, qui va nous servir pour les petits détails. C’est un outil très délicat, qui demande beaucoup de patience. Et aussi, un temps d’adaptation.

Même si on n’a presque rien vu. On sait d'avance qu'il y aura encore de nombreuses choses à découvrir dans ce mode carrière. Mais il faudra attendre la version finale pour les découvrir. Heureusement, pour nous faire patienter, on a le droit à un petit mode Sandbox. Comme dans le mode carrière, on est dans notre atelier. Et on peut choisir l'objet à construire. On va procéder de la même manière. Mais cette fois-ci, on va simplement s’amuser.


La direction artistique est simple, mais très efficace. Les détails se jouent uniquement sur les maquettes que l'on fabrique, et c'est très bien comme ça. On a le droit à une ambiance jazzy pendant la construction, ce qui nous plonge agréablement dans notre travail.


Pour le moment, notre premier avis est plus que positif. Une fois lancé dans le jeu, on n’a pas envie de s'arrêter tellement que le concept est prenant. On attend donc impatiemment sa sortie, pour le découvrir en Français. Et surtout de voir ce que nous réserve la suite.

221 vues0 commentaire