• Couple of Gamer

[Test][Uplay] Assassin's Creed Odyssey


Sorti le 5 octobre pour tous, le dernier opus d'Assassin's Creed, nous fait partir cette fois-ci, à l’époque de la Grèce Antique. Un lieu remplit d'histoire, où les plus beaux récits d’Homère, ont donné vie à des manuscrits magnifiques. Entre Mythes et Légendes, Ubisoft a-t-il réussi à faire vivre toute cette magie dans un jeu, sans oublier l'histoire des assassins ? Voici notre test.

Let's Play Assassin's Creed Odyssey

Une histoire de famille en pleine guerre du Péloponnèse

C'est 400 ans avant Assassin's Creed Origins, pendant la guerre du Péloponnèse, qui a vu s'affronter la Ligue de Délos menée par Athènes et la Ligue du Péloponnèse par les Spartiates, que ce nouvel opus se concentre. Une guerre qui mobilisera toute la Grèce. Nous allons essayer de ne pas dévoiler trop de détails sur les intrigues de l'histoire, pour ne pas gâcher le plaisir des personnes qui n'auraient pas encore touché au jeu.

Notre Odyssée démarre sur l’île de Kephallonia, en 431 AEC. Loin de notre périple habituel que l'on rencontre dans les autres opus, nous sommes un simple mercenaire, qui tue pour de l'argent. Très loin du credo des assassins, nous agissons jamais dans l'ombre, et nous allons devoir réaliser quelques quêtes pour en découvrir plus sur notre histoire personnelle. Sur notre petite île, nous ferons la connaissance de deux autres personnages, qui nous suivront plus ou moins dans notre aventure. Markos, notre Mentor, qui nous a recueillis étant petit, et Phoibé, une petite orpheline, qui sera toujours là quand on en a pas besoin.

Après quelques quêtes, et quelques délires historiques sur le cyclope, nous rencontrons Elpenor, un homme, par qui, tout va commencer. En tant que mercenaire, il va nous demander de tuer "Le Loup" de Sparte, en Megaris. Après une rencontre avec Barnabas, qui nous aidera généreusement à voyager grâce à son bateau, l'Adrestia, nous allons prendre la mer, et commencer une Odyssée mémorable.

Une fois en Megaris, vous allez devoir prouver votre valeur auprès de Sparte, car le fils du "Loup", Stentor, ne veut pas vous laisser le voir. En Megaris, vous allez faire diverses quêtes, qui seront la base du jeu, et que vous répéterez souvent dans le jeu. Aider des habitants, Tuer des généraux, réduire les ressources d’Athènes, ou de Sparte selon le lieu, tant de chose à faire dans les nombreuses îles et lieux de cette Grèce Antique.

Une fois la confiance gagnée, et les forces adverses affaiblies, un champ de bataille se déverrouillera, ce qui va vous faire vivre des moments à la "300". Tout ceci réalisé, vous aurez la possibilité de rencontrer le fameux "loup" de Sparte.

Après une révélation des plus choquantes, vous aurez le choix de le faire vivre ou mourir. Une première dans Assassin's Creed, car tous les choix, qu'ils soient bons ou mauvais, auront un impact très important sur l'histoire.

Votre odyssée commence enfin, et elle sera divisée en plusieurs parties que nous détaillerons après. Entre recherches de la vérité, démantèlement du Culte du Kosmos, vous allez avoir beaucoup à faire.

Le jeu vous propose de vivre une expérience guidé ou d'exploration. La guidé vous aidera dans les quêtes, et évitera pour vous de chercher chaque endroit où il faut se rendre. Mais rien ne vaut l’expérience d'exploration, qui vous demandera de faire preuve d’écoute auprès des donneurs de quêtes, pour avoir un maximum de détails sur les lieux ou il faudra vous rendre.

L'histoire principale est très longue, il faut compter en moyenne 40h pour y venir à bout. Mais pour être sûr de ne pas faire d'erreur, il va falloir explorer chaque recoin de la carte, pour réaliser toutes les quêtes, mais aussi récupérer de nombreux renseignements très important. On va éviter de tout raconter sur l'odyssée d'Alexios / Kassandra, et on va s'attaquer au reste du jeu.

Le culte du Kosmos, les premiers templiers ?

Dans ce tout nouvel opus, pas d'assassins, pas de templiers, mais pourtant. Pendant notre odyssée, nous allons rencontrer, des hommes et des femmes, qui veulent diriger le monde, en utilisant les armes les plus puissantes. Une des armes principale, s'appelle Déimos. Un guerrier surpuissant, qui va être très utile pour décimer les ennemis du culte. Ce fameux culte du Kosmos, n'est pas s'en rappeler nos chers templiers. Des objectifs très similaires, pour dominer le monde. Ce qui paraît logique, car après avoir connu l'origine des assassins, quoi de mieux que de connaitre l'origine des templiers ?

Le culte est partout dans le monde Grec. Un membre peut être un simple artiste, un général, ou bien un dirigeant du monde. Il n'y a pas un lieu sans qu'un membre de ce culte s'y cache.

Pour découvrir les nombreux membres du culte, et les tuer, vous allez devoir découvrir des indices sur d'autres adeptes, ou en réalisant des quêtes. Vous en découvrirez d'autres lors de votre odyssée principale. Mais attention, certains choix que vous ferez, auront un impact important sur le monde Grec, et sur les divers membres du culte. Parfois, vous allez croire que votre choix est le bon, mais votre soif de vengeance prendra le dessus, ce qui aura pour conséquence de vous mettre certaines personnes à dos. Une chasse à l'homme plus que dangereuse vous attendra donc.

Shadow of Greece.

Dans Assassin's Creed Odyssey, vous êtes un mercenaire, et ça il ne faut pas l'oublier. En tant que mercenaire, vous aurez énormément de quête, qui vous feront tuer des personnes innocentes. Chaque personnes innocentes, ou qui n'ont pas lieu d’être tuées dans l'endroit où vous êtes, où chaque vols que vous commettez, réveillera les mercenaires du monde Grec qui essayeront de vous tuer. Votre tête sera mise à prix, donnant envie aux plus cruels des mercenaires de vous tuer, et cela n'importe quand.

Il faudra donc, soit les affronter, soit payer une prime, ou tuer les donneurs de prime. Les combats avec les mercenaires sont un peu plus difficiles que d'habitude, et chaque fois que vous tuerez des mercenaires, vous monterez dans les échelons. Vous commencez au plus bas, l’échelon 10, et votre but sera de monter tout en haut de la pyramide des mercenaires. À vous de les traquer, en les tuant chaque fois que vous en découvrez un, ou en attendant qu'ils viennent à vous.

Et si les combats ne vous font pas peur, à partir du niveau 25, vous aurez la possibilité de régler certains comptes dans l’arène. Des mercenaires bien plus redoutables, vous attendront.

Une fois que vous aurez tué tous les mercenaires, une très belle récompense vous attendra. On n'en dit pas plus, mais c'est un cadeau qui mettra le feu au monde Grec.

Un goût de Black Flag.

La Grèce est vaste, mais elle comporte surtout énormément d'îles. Et quoi de mieux que d'avoir le plus beau des bateaux pour naviguer. Dans Assassin's Creed Odyssey, vous aurez le contrôle de l'Adrestia, le bateau de Barnabas, qui sera personnalisable. Dans le monde, vous pourrez recruter de nouveaux commandants, qui auront des caractéristiques navales, parfaites pour les combats. Mais vous aurez aussi la possibilité via les diverses ressources que vous récolterez, d’améliorer vos archers, votre coque, et bien d'autres, pour devenir la terreur des mers.

Les combats navals, mais aussi l'exploration, et très proche de ce qu'on a pu découvrir dans Black Flag. Et on prend plaisir à naviguer dans les eaux de la mer Égée. La Grèce à tellement de choses à nous faire découvrir, et on passe autant de temps sur les eaux que sur la terre ferme.

On regrette tout de même que le jeu ne propose pas plus de batailles navals, car même si la mer est vaste, il y a très peu d'ennemis.

The Witcher Creed : Wild Odyssey.

Même si le jeu est proche d'Assassins Creed Origins, on a plus l'impression qu'il se rapproche de The Witcher 3. Nous allons devoir faire des quêtes, qui nous mèneront à d'autres quêtes, qui donneront des quêtes pour finir la quête. Des suites de quêtes, qu'on a pu découvrir dans The Witcher 3. Mais c'est un plaisir d'avoir un Assassin's Creed aussi long, qui n'a rien à voir avec le côté un peu vide d'Origins.

Les aptitudes sont séparées en 3 arbres. Le chasseur, qui vous permettra de débloquer des capacités pour l'arc. Le guerrier, qui met en avant le corps-à-corps, et qui reste très utile dans le jeu, car nous allons souvent rencontrer des combats en corps à corps. Et pour finir, assassin, qui comme son nom l'indique vous permet de débloquer des capacités de meurtre discret.

Il est très difficile de faire un choix, car le jeu propose énormément de combat corps à corps, mais aussi beaucoup d'infiltration, donc il faudra choisir selon vos préférences et votre style de combat. Mais une fois bien avancé dans le jeu, vous saurez quel style est fait pour vous. Comme pour Origins, vous allez avoir diverses armes et armures, de qualité commune à légendaire, que vous découvrirez sur les divers morts ou coffres du jeu. De la même manière que les aptitudes, vous choisirez les équipements et armes selon votre style de combat.

Vous aurez un point d'aptitude par nouveau niveau, ce qui fait 50 points au total, et des points par tablette découverte dans les tombeaux.

L’Iliade et l'odyssée

Dans Assassin's Creed Odyssey, nous avons la chance, en plus d’être au cœur de la guerre du Péloponnèse, de vivre parmi les têtes pensantes du monde grec. Pendant votre voyage, vous serez donc accompagné de Hérodote, l’écrivain de votre odyssée, et vous allez rencontrer des personnalités très connues de ce monde. En plus d’être le petit-fils/fille de Léonidas, vous deviendrez l'ami(e) de personne comme Hippocrate, Socrate, Périclès, ou encore Aristophane. Les têtes pensantes du monde, connu pour leurs ouvrages, ou leurs pièces de théâtre.

Mais votre odyssée ne s’arrête pas seulement à de simples rencontres, car la Grèce antique est connue aussi pour ses mythes, et vous aurez l'impression d’être le héros d'un récit d’Homère.

La mythologie prendra donc une place importante dans ce nouvel opus, et parfois vous vous sentirez comme Ulysse, Thèses ou encore Œdipe.

Vous aurez des artefacts à retrouver auprès de certains monstres mythologiques. Des combats bien plus difficile que d'habitudes, mais jamais insurmontable.

Le Théorème de Pythagore

Assassin's Creed Odyssey, nous envoi, comme les autres opus, dans le présent. Et comme pour Origins, c'est Layla qui sera en quête de découvrir les secrets que renferme l'histoire d'Alexios / Kassandra. Son objectif, une fois de plus, et de fouiller dans le passé pour retrouver les artefacts avant Abstergo. Cette fois-ci, sa quête l’emmène tout droit dans un lieu plein de mystère, cachant l'Atlantide.

Mais pour ouvrir le passage, et en découvrir plus, il va falloir trouver les artefacts pendant votre voyage dans l'animus. Une quête pseudo principale qui vous permettra d'en savoir plus sur l'histoire. La bonne nouvelle, c'est qu'on rencontre très peu de fois Layla, et c'est mieux comme ça, car depuis son arrivée, ce personnage arrive à nous faire regretter Desmond. Donc vous l'aurez compris, le jeu propose pas qu'une seule quête principale. Mais on n'en dit pas plus. Vous avez tant à découvrir dans le jeu.

La beauté d'Aphrodite

Même si Assassin's Creed Origins avait mis la barre très haute, mais proposait énormément de zone désertique et fade, Odyssey quant à lui s'offre d’énormes zones de jeu, toutes plus détaillés les unes que les autres. La Grèce est immense, avec des villes magnifiques et des forêts denses et sublime. Les zones de synchronisation donnent des frissons, on a le droit a de sublime vue.


Chaque petite île a droit à son petit univers. Entre Mykonos de nuit très festif et coloré, ou encore le village Olympique, et ses athlètes dénudés, aucun lieu ne se ressemble vraiment. Tout est très jolie dans ce nouvel opus, surtout en ultra sur PC. Mais l'ambiance ne se résume pas seulement à la beauté du jeu, plusieurs musiques sont à découvrir lors de votre voyage, et si elles ne vous donnent pas de frissons, c'est que vous les avez désactivés. Pour nous, on a droit au plus bel opus de la série, et très loin devant les autres. Ubisoft s'est surpassé. Mais comme beaucoup de jeux, il a aussi quelques défauts. Pour le coup, on en trouve pas énormément sur PC, en tout cas nous en avons pas trouvé beaucoup. Mais parfois, le jeu a du mal à différencier les hommes et les femmes, et on rencontre des femmes urinant debout, bien sûr avec l'urine traversant les vêtements. Ou encore, Phobos, notre cheval, fessant un voyage dans le tartare, en passant sous la map. Et pour finir, des poissons nagent dans les airs. Hormis ces défauts, il n'y a rien d'autre à dire.

Rien n'est vrai, tout est permis.

Avant d'en venir à la conclusion finale, et surtout a la note finale, qui juge le jeu dans son ensemble, on revient sur l'histoire d'Assassin's Creed. Dans Origins, nous avons eu droit a la naissance des assassins, avec une histoire qui fut très longue avant de comprendre vraiment la création de la confrérie. Dans Odyssey, on est très loin de l'histoire des assassins, et même si nos très courtes scènes de le présent, nous font revenir à la rivalité assassins templiers, dans l'animus c'est une tout autre histoire. Aucun Credo, aucune histoire vraiment liée, et même si notre instinct de fan nous oblige à agir dans l'ombre, nous ne servons pas vraiment la lumière, car nos choix sont parfois cruels, et les civiles trinquent autant que les méchants. Pour ce gros manque, Odyssey mériterait d’être noté sévèrement, mais on fait confiance au studio, et on attend avec impatience le premier DLC sur la Lame secrète, qui nous en dévoilera un peu plus, mais surtout, on attend une conclusion ultime à la série, si un jour il y en a une.

La fin du mythe

En conclusion, ce dernier volet est tout simplement incroyable. Un mélange parfait entre le merveilleux Black Flag et Origins. On est submergé par cet incroyable univers, dans une guerre du Péloponnèse et ses personnages mythiques mémorable. Le jeu est beau par ses graphismes et ses musiques. Et même si l'histoire principale est loin d’être accrocheuse, la mythologie Grecque est au cœur de notre odyssée, et rien que pour ça, on apprécie de passer des heures en Grèce Antique. Si vous en doutiez encore, Assassin's Creed Odyssey est bien le meilleur opus dans la série, pour son contenu, son univers, ses quêtes secondaires, mais pas pour son histoire principale.


325 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
A Propos de Nous

Nous sommes un couple gamer fan de jeux depuis notre plus tendres enfance.

 

Lire Plus ...

 

  • Gris Facebook Icône
Ne ratez rien !

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now