top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Epic Games Store] The Lord of the Rings: Return to Moria


Disponible le 24 octobre sur PC, le 5 décembre sur PlayStation 5 et en 2024 sur Xbox, The Lord of the Rings: Return to Moria est un jeu de survie, tiré de l'univers de J.R.R. Tolkien, développé par Free Range Games, et édité par North Beach Games, où l'on va devoir aider un groupe de nains à s'engouffrer dans les Mines de la Moria, tout en luttant pour leur survie. Et après avoir miné de nombreuses heure, il est temps de donner notre avis

Trailer du jeu

The Lord of the Rings: Return to Moria est un jeu de survie qui se déroule au Quatrième ge de Middle-earth, le monde fantastique imaginé par le célèbre J.R.R. Tolkien. Dans ce dernier, on découvre l'histoire d'un groupe de nains chargés de récupérer les trésors perdus de la Moria, la terre natale des Nains. Mais alors qu'une porte fermée se met en travers de leur chemin, ils s'apprêtent à tout faire exploser. Mais au moment des préparatifs, une étrange brume se déchaîne. Et lorsqu'ils essaient de s'enfuir, le sol s'effondre sous leurs pieds, nous plongeant ainsi dans les mines, où il va falloir s'engouffrer pour trouver une sortie.


Avant de partir à l'aventure dans les mines de la Moria, on va commencer avec la personnalisation de notre héros. Dans un premier temps, on commencera par le visage, et comme tout nain qui se respecte, on ne passera pas à côté de sa somptueuse barbe. Pour ensuite travailler son visage. La coiffure. Et sa couleur de peau. Une fois la première étape terminée, on passera à la seconde, avec les détails du visage, en personnalisant les yeux, les bijoux de la barbe, et les cheveux. Sans oublier les tatouages et les cicatrices. La troisième partie se concentrera sur le physique. Épaule. Buste. Ventre. Et la taille. Pour finir, on terminera la personnalisation, en modifiant ses origines, sa voix, et sa personnalité.

Une fois que notre nain sera prêt, on pourra partir à l'aventure dans The Lord of the Rings: Return to Moria. Dans ce jeu, notre mission principale sera de survivre face aux multiples dangers de la mine. Et pour cela, il faudra avancer dans les mines et dans l'histoire, afin d'en apprendre un peu plus sur la Moria, et de trouver une sortie. Comme nos chemins seront trois quarts du temps bloqué par des effondrements, il faudra passer par la case fabrication. Pour ce faire, au commencement, il faudra concevoir des objets simples. Une torche pour s'éclairer, une pioche pour débloquer les obstacles, et une hache pour le reste. Pour les créer, il faudra ramasser des matériaux de base qui se trouveront sur notre chemin. Plus on avancera dans le jeu, plus la conception sera complexe. Et on ne pourra plus les concevoir à la main. Il faudra trouver une nouvelle manière d'obtenir des ressources, et une manière spéciale pour passer à la fabrication. Il faudra donc explorer, tuer et miner à tout-va, pour trouver tout le nécessaire. Une fois qu’on aura bien avancé, on pourra se créer un nid douillet, muni d'un foyer, d'un fourneau et d'une forge, ainsi que d'autres ateliers qu'on l’on débloquera au fil de l'aventure, comme la table d'artisanat ou encore le soufflet, qui vont nous permettre de nous renforcer. Car pour explorer la Moria, il faudra toujours améliorer son équipement, pour faire face aux nombreux obstacles qui se dresseront au fil du temps.


Pour mettre la main sur de nouvelles recettes, il y aura plusieurs façons. Certaines vont s'obtenir naturellement lorsque l'on va trouver une nouvelle ressource, comme un nouveau fruit, ou en minant une ressource. D’autres vont s’obtenir différemment, grâce à la reconstruction de statues de nains, des livres ou en réparant d'anciennes technologies.


Pour se forger un chez nous, on aura la possibilité de réutiliser les anciennes bâtisses laissées à l'abandon dans les mines. Mais surtout, on pourra laisser parler notre imagination en construisant de A à Z des bâtisses toujours plus folles. Allant des sols, aux portes, en passant par les murs ou encore les fenêtres. Ensuite, on pourra fabriquer les équipements nécessaires à la fabrication, ou réparer ceux existants. Et il faudra un lit et un coffre pour s'installer officiellement dans un lieu. Mais il faudra garder à l'esprit que l’on ne restera jamais bien longtemps dans une zone. Et qu'il faudra constamment se déplacer, et emporter tout le nécessaire. Et si on meurt trop loin, on réapparaîtra à notre dernier lit. Ce qui pourrait être frustrant, après avoir parcouru de nombreux kilomètres.

Bien sûr, tout au long de l'aventure, il faudra aussi faire face à de nombreux défis. Et les plus exigeants seront les ennemis. Si on a de la chance, certains seront passifs. D'autres, au contraire, seront plus forts, se promèneront en bande, et nous laisseront pas de répit jusqu'à voir notre cadavre déambuler dans les mines. Pour les affronter, il faudra se forger du matériel, afin de tenter de les tuer. Mais ils deviendront de plus en plus forts au fil de l’aventure. De plus, le jeu étant un jeu de survie, il faudra aussi faire face à d’autres problèmes, comme les nuits froides et mortelles, qui impacteront la forme et le moral de notre nain. Et la meilleure façon de survivre sera de dormir jusqu’au petit matin. Pour nous mettre des bâtons dans les roues, il y aura également la faim. Par chance, même si on se trouve à 250 brasses de profondeur, la nourriture ne manquera jamais. On pourra la conserver froide, ou la cuisine grâce à un feu de camp. Bien sûr, même si ce voyage dans les profondeurs impactera notre nain, il aura le droit à quelques pensées positives qui lui permettront de se booster, et de pousser la chansonnette.


Dans The Lord of the Rings: Return to Moria, on aura la possibilité de jouer seul ou en coopération jusqu'à huit joueurs. Mais principalement, cette aventure est pensée pour être jouée à plusieurs. En solo, l'aventure n'est pas mémorable. C'est long, difficile, et on s’ennuie. Comme de nombreux jeux du même genre. Malheureusement, pour pouvoir profiter de l’aventure à plusieurs, il faudra avoir des amis qui possèdent le jeu. Car il sera impossible de rejoindre une partie d’un autre joueur, sans un code d’invitation. Donc, autant dire que si aucun de nos amis ne jouent au jeu, on se retrouvera forcément seul dans la mine.

The Lord of the Rings: Return to Moria nous plonge à merveille dans l'univers de J.R.R. Tolkien. L'exploration de la Moria nous surprend à chaque fois avec de somptueuses découvertes. Et sur PC, les décors sont sublimes, et ils nous en mettent plein les yeux (sauf pour les pauvres orcs qui n'ont pas été épargnés). Et comme il s'agit d'un royaume généré aléatoirement, chaque partie va être unique. Et pour nous accompagner, on va avoir le droit à un OST tout simplement parfait, qui nous plonge parfaitement dans l’univers fantastique. Le seul point faible du jeu, c'est l’absence de doublage Français, qui aurait permis une meilleure immersion. Mais on en demande peut-être un peu trop.


Pour conclure, The Lord of the Rings: Return to Moria est un très bon jeu de survie. L'exploration, la progression, et le concept est très sympas. De plus, les mines de la Moria sont pleines de surprises. Mais pour profiter pleinement de l’aventure, il est préférable de partir explorer la Moria avec des amis. Car même si le jeu est très bon, l’aventure en solo est loin d’être marrante. Et on s’ennuie très vite.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...