• Couple of Gamer

[Test] The Crew 2


Sortie le 29 juin sur PC, Xbox One et Playstation 4, The Crew 2 est le nouvel opus du célèbre jeu de course en monde ouvert, sortie en 2014. Ivory Tower et Ubisoft récidivent, et proposent une nouvelle fois un Road Trip gigantesque sur les terres nord-américaines. Plus de véhicules, plus de style de course, nouveau système de progression, mais que vaut vraiment The crew 2 . Voici notre test.

Live Stream Premiers pas dans The Crew 2

Le retour du Road Trip Americain.

On se souvient tous, en 2014 le studio Lyonnais Ivory Tower et Ubisoft lançaient The Crew, un jeu de course sur une immense carte des Etats Unis au format 1/40 eme, soit plus de 5000 km² de route, de quoi nous faire passer des heures et des heures à bord de notre véhicule préféré. En 2017, Ivory Tower et Ubisoft annonçaient le développement de The Crew 2, avec cette fois ci, des bateaux et des avions en plus. Une idée surprenante, car il est vrai que jamais un jeu de course n'avait proposé autant de style de conduite.

Un an plus tard The Crew 2 est enfin disponible, et on peu enfin voir le résultat final de ce tout nouveau style remplit d'un contenu impressionnant.

Voiture, Bateau, Moto, Avion.

Dans un premier temps ce qui nous impressionne dans The Crew 2, c'est son contenu. Reprenant l'idée de The Crew 1 et ses DLC, en proposant plusieurs véhicules spécifiques, Street Race, Drag, Drift, ... Mais pas que, car dans The Crew 2 vous vous retrouvez face à 4 familles, divisé en 3 ou 4 styles de course différents.

La première sera la plus basique, le Street Racing, qui propose uniquement des courses de voitures, mélangeant Street race, comme son nom l'indique course de rue, le Drift, Drag Race et pour finir Hypercar.

La seconde reste très racing aussi mais propose dans son lot des courses d'avions et de bateaux en plus. Divisée aussi en 4, on retrouve du Power Boat, des courses de bateaux sur mer la plupart du temps. Difficile à piloter la première fois, cela reste plaisant une fois que l'on maîtrise le sujet. Dans cette famille, on retrouve aussi des courses d'avions, via les airs Race, une course contre la montre qui mettra votre patience à l’épreuve, car parfois les positions de passement sur certaines portes ne sont pas validéesalors qu'on souffre pour passer les portes de côté. Les deux autres catégories nous renvoient dans un cockpit à quatre roues, avec le Touring car, des courses sur circuits fermés, avec des voitures styles GT3 puissante. Et pour finir, l'Alpha GP, des courses de F1 sur circuit fermé comme pour le TC mais en plus rapide et parfois très incontrôlable.

La 3e famille proposée, déjà vue un peu dans The Crew 1, c'est l'Offroad. des courses hors-pistes sur des terrains boueux, ou encore enneigés tout en haut d'une montagnede Salt Lake. Cette famille propose uniquement 3 styles se ressemblant assez. Le Rally Raid, qui propose de rejoindre l'arrivée par le chemin de votre choix, le Rally Cross, qui vous permet d'entrer dans la peau d'un Sébastien Loeb du jeu vidéo, sur des petits circuits fermés à bord d'une RX, malheureusement les tours Joker sont obsolètes, et quoiqu'ils soient disponibles sur chaque circuit, vous n'avez pas besoin de les emprunter pour être en règle à la fin, un petit bémol car du Rally Cross sans tour Joker ça perd de son intérêt. On termine par la Motocross, qui comme son nom l'indique, vous permet de faire des courses de Moto Cross, encore une fois, pas mal de défaut sur la physique du jeu, mais The Crew étant un jeu arcade, est-ce vraiment un défaut ?

La dernière famille, proposant aussi 3 styles, le Freestyle. Reprend le Monster Truck qu'on avait pu découvrir lors du dernier DLC de The Crew 1, pas vraiment grand-chose à dire, il reprend le même système que le premier opus donc toujours aussi sympa et fun. L'aerobatics, des sessions de figures en avions, toujours très simpliste àréaliser même si au début on se dit que raser le sol à l'envers, c'est de la folie, d'ailleurs on vous a déjà donné la définition de la folie . On finit par le diable en personne du jeu, le Jet Sprint, des courses de petits bateaux ressemblant à des karts, Incontrôlable et perturbant mais sur des rivières étroites remplit d'obstacles. Au final, ça fait beaucoup d’épreuve différente à assimiler, et on se retrouve vite à faire des préférences.

Elle est ou l'Histoire ?

Quand on voit ce que le jeu propose, on se dit que mélanger tout ça dans une histoire cohérente va être difficile. Et c'est là qu'on ne se rencontre que contrairement à The Crew 1, qui proposait une histoire de vengeance après que Dayton se fasse tuer sous les yeux d'Alex, le protagoniste principal. C'était une histoire basique, mais cela avait permis de mettre du rythme dans le jeu, et c'est d'ailleurs ce qu'il manque à The Crew 2, une histoire et du rythme. Ici on doit juste passer les différentes épreuves de chaque famille, une fois 70% des épreuves de chaque famille réalisées, on se retrouve en face à face contre le Boss de cette famille, un style ressemblant à certains autres jeux de course. Dommage, car cela enlève beaucoup d’intérêt au jeu. Nous avons tout de même droit à 4 histoires narratives, une pour chaque famille, divisées en 7 parties chacune, histoire d'avoir un peu autre chose que des courses. Il y a aussi les liveExtrem Series, même si on se demande encore si cela fait partie de la pseudo-histoire présente ou bien des familles de course. Quoi qu'il en soit, cela rend le jeu un peu plus mou que son prédécesseur et on perd aussi le côté Road Trip du 1, car sans histoire, on n'a pas vraiment d'ordre àrespecter, donc on va là où la préférence nous mène et souvent c'est toujours au même endroit. Bon y a quelques clins d'oeil du 5/10 parfois, au moins Alex n'a pas fait tout ça pour rien.

Et la police dans tout ça ?

Le jeu n'a pas perdu qu'en histoire, il a aussi perdu en rythme, et le fait que la police ne soit plus là pour nous mettre la pression, on se retrouve en mode libre sans réel fun et objectif secondaire. La carte du monde est pourtant énorme, mais la balade ne s’apprécie pas autant que le premier opus. Chaque famille va avoir ses propres défis lors du Freeride. Radar, Saut, Run de vitesse, slalom, il y a de quoi s'occuper certes mais sans plaisir. Il y a aussi le mode photo, qui propose de parcourir la map avec tous les styles de véhicules, et réaliser des clichés de scène parfois mythique (en avion, tête en bas, sous la Tour eiffel). Ce mode permet de mettre en avant le côté Road Trip du jeu, car vous allez traverser une Amérique grandiose, proposant des décors parfois bluffants, un vrai plaisir, même si on aurait voulu que ce mode soit plus mis en avant. Tout comme la vidéo, qui vous permettra de faire des vidéos de vos courses, ou de vos meilleures actions, que ce soit en avion, bateau et bien sûr voiture. Vous serez libre d'enregistrer la fin d'une course folle, ou votre sublime passage sous un pont frôlant un bateau de peu à bord de votre avion, ou juste votre session de drift à 1 000 000 de points, chacun son ordre de préférence. Le manque de rythme est donc un peu compensé par les différents autres défis et modes proposés mais on est très loin de la dynamique des courses-poursuites de Calling All Units. Mais on sait que plusieurs DLC vont voir le jour et on peut encore espérer voir la police débarquer.

Icone puissance 1000

The Crew 2 ne propose pas uniquement du contenu, il propose aussi un système d’expérience plutôt sympa qui modernise le genre. Au début de votre histoire vous n'aurez accès qu'à 1 catégorie par famille. Vous êtes le petit nouveau, et personne ne vous connaît, il va falloir donc faire parler de soi. Pour cela, il va falloir gagner des followers, qui vous suivront par milliers en cas de victoire mais aussi par dizaines voire plus lors de petits défis ou délire en mode libre. Vous démarrez donc débutant, et au fur et à mesure que vous engendrez les followers, vous monterez de grade, en passant de populaire, célébrité, star et pour finir Icone. Chaque nouveau grade vous débloquera un live Xtrem Series, mais aussi de nouvelles catégories de course. Mais une fois un Icone, tout change. Vous démarrez Icone 1 et vous aurez la possibilité de monter icone 1000. Chaque palier de 10 vous rapportera une loot box pour le véhicule actuel qui atteint le palier, et certains paliers plus gros vous rapporteront une voiture. Une fois une icone de la route, vous obtiendrez des points icone, qui seront à utiliser sur des arbres à talents, vous permettant de choisir des capacités spéciales, meilleure adhérence, plus de Buck, plus d'exp ... Un système vraiment sympa et très modernisé, qui nous donne envie de tout donner pour atteindre ce palier d'Icone 1000, d'ailleurs promis on va tout faire pour y arriver.

Prenez mes Bucks, je veux tout.

Comme dans tous les jeux de ce style, on gagne de l'argent après chaque course, et comme pour The Crew premier du nom, nos Bucks serviront à acheter des véhicules, des customisations, mais aussi des livrées de véhicule, ainsi que des stickers créés par d'autres joueurs. Une autre monnaie est disponible dans le jeu, celle-ci un peu plus rare, les CC ( Crew Credits). Ils proposent d'acheter les mêmes produits qu'en Bucks mais en ajoutant des vêtements pour notre personnage, qui sont uniquement achetables via les CC. Les bucks se gagnent très facilement en enchaînant les courses et les divers défis, en ce qui concerne les CC, c'est une autre histoire, ils se gagnent lors de votre acensions au sommet en passant vos différents paliers. Les véhicules, même les plus puissants ne coûtent pas si cher que ça, et on peut très vite remplir son garage de véhicule de toute marque. On ajoute à ça quelques petits achats de customisation, jantes, bas de caisse, aileron ... y a de quoi dépenser son argent dans le jeu. Dommage qu'on ne puisse pas acheter des pièces de moteurs ou autres pour nos véhicules, car certains véhicules n'ayant très peu de course et défis, on se retrouve vite à refaire la même course pour gagner nos pièces.

Regarde, il pleut meme sous le tunnel.

On ne va pas se mentir, The Crew 2 tournants sur PC en ultra est loin d’être magnifique, certains décors ou jeu de lumière sont parfois sublimes et vraiment bien travaillés, mais le jeu souffre encore de gros problèmes de conception. On se retrouve sur une route qui parfois laisse a désirer. L'asphalte n'est pas très réaliste et encore moins quand il pleut. La surface neigeuse est belle à première vue, mais une fois que l'on pose les roues dessus c'est une tout autre histoire, on l'impression de rouler sur de la terre blanche sans réel effet sur notre conduite, tout comme la pluie d'ailleurs. Les bâtiments de New York sont loin d’être la perfection incarnée tout comme les piétons et les voitures lambda. Parfois on arrive même à avoir de la pluie sous un tunnel, l'asphalte est mouillé sur toute la longueur, alors que sous un tunnel logiquement il ne pleut pas. On peut le dire, le point fort de The Crew 2, ce n'est pas du tout ses graphismes, et encore moins sa physique très douteuse, surtout si vous aimez les courses de voitures, vous allez être déçus, après on reste sur un jeu arcade qui propose tout de même une carte des États-Unis gigantesque, donc on ne peut pas vraiment se plaindre car cela permet de passer des heures sur le jeu, tout en découvrant toujours de nouveaux décors.

Un dernier tour, et je rentre.

Après plus de 20 heures sur le jeu, on peut vraiment donner une conclusion presque honnête du jeu. The Crew 2 souffre encore une fois des mêmes problèmes que son aîné, avec encore une fois des bugs et une physique qui laisse à désirer. Le mode en ligne obligatoire ne trouve toujours pas sa place, et on ne comprend pas une fois de plus son intérêt. Mais pourtant The Crew 2 a du potentiel. Il renouvelle complètement son style et on espère que les futurs DLC et mises à jour du jeu, permettront d’apprécier à sa juste valeur le travail fourni par Ivory Tower. En tout cas, c'est toujours un plaisir de rouler à fond dans les rues de New York, et on croise les doigts pour que le jeu évolue dans le bon sens.



226 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now