• Couple of Gamer

[Test][Steam] Monster Hunter Rise


Après une sortie sur Nintendo Switch le 26 mars 2021, le jeu de chasse aux monstres de Capcom, Monster Hunter Rise, arrive sur PC le 12 janvier, dans une version 4K spécialement adaptée aux PC. Ce tout dernier opus de la célèbre série à succès Monster Hunter, nous permet d'incarner un chasseur, afin de vaincre les monstres des régions voisines du village de Kamura, tout en repoussant la calamité. On a donc sorti nos meilleures armes, adopté des Pilpoils, et combattu les ordres de monstres, afin de voir si Monster Hunter Rise avait sa place sur PC, après son succès sur Nintendo Switch.

Trailer du jeu

Une calamité monstrueuse !

Après le très bon Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin, une nouvelle chasse aux monstres ouvre ses portes sur PC, avec Monster Hunter Rise. Dans cette nouvelle aventure, en tant que nouveau chasseur, on va devoir protéger le village de Kamura de la calamité et autres monstres qui vont tenter d'attaquer ce village paisible. On va donc, progressivement, partir à la chasse aux monstres, en réalisant plusieurs quêtes pour le Grand Camp et pour Kamura, afin d'évoluer en tant que chasseur, et d'être assez fort pour vaincre les ultimes monstres.


Mais avant de se lancer dans une aventure comme Monster Hunter Rise, il va falloir créer son personnage et ses deux Pilpoils. On débute donc notre aventure par la création de notre chasseur. On va choisir son sexe, ses cheveux, son corps, ses vêtements, et d'autres paramètres un peu plus poussés, pour que notre chasseur nous ressemble, ou presque. Une fois le chasseur terminé, on va devoir créer nos Pilpoils. D'un côté, notre Chumsky. Et de l'autre, notre Palico. Ces Pilpoils sont personnalisables, comme peut l'être notre chasseur, avec un peu moins d'options. On peut tout de même changer leur pelage, leurs vêtements, ou encore, leur queue. Sans oublier l'une des 5 classes de notre Palico. Ange Gardien, Guérisseur, Guerrier, Bombardier et Chapardeur. Une fois notre équipe au complet, l'aventure de Monster Hunter Rise peut enfin commencer.

En tant que nouveau chasseur, on va devoir avancer progressivement dans le jeu, pour pouvoir avancer dans l'histoire du jeu. Nos premiers pas dans le village de Kamura vont permettre d'en apprendre plus sur les habitants, et les différentes manières d'effectuer des quêtes. Un tutoriel sans vraiment l'être, qui va nous plonger, comme il se doit, dans le monde de Monster Hunter Rise. On va faire la rencontre des principaux donneurs de quêtes, qui vont être nos contacts récurrents pendant cette aventure. Hinoa, la donneuse de quêtes de Kamura. Et Minoto, la donneuse de quête du Grand-Camp. Bien sûr, d'autres personnages du village de Kamura pourront nous donner des quêtes. Mais pour avancer dans l'histoire principale de Monster Hunter Rise, ce sont ces deux donneuses qu'il faudra voir principalement.


La progression dans Monster Hunter Rise peut se faire de manière très linéaire en réalisant uniquement les quêtes nécessaires à la progression, marquées par un petit logo à côté de la quête. Ou bien, de manière un peu plus libre, en réalisant toutes les quêtes réalisables. Et si on suit cette seconde voie, le chemin sera bien long. Car dans Monster Hunter Rise, il y a plusieurs styles de quêtes. Les quêtes principales, notées en rouge, les secondaires en bleu, les quêtes Urgentes, les Expéditions, les quêtes événements, et les quêtes calamités. De quoi nous occuper pendant de très nombreuses heures. Plus on va avancer dans les quêtes principales, plus le niveau de ces dernières va augmenter. En terminant un nombre de quêtes principales par niveau, on va débloquer une quête urgente, qui souvent va être une chasse au monstre. Une fois cette chasse terminée, on débloquera le niveau suivant. Bien sûr, même si principalement, on va devoir chasser du monstre, les quêtes de Monster Hunter Rise sont variées. Parfois, entre deux chasses aux grands monstres, on va aussi pouvoir réaliser des quêtes de collectes, de capture, ou d'éliminations de petits monstres.

Pendant notre aventure, on va aussi pouvoir réaliser des requêtes pour les villageois. Ces dernières ont une importance. Car la plupart du temps, elles vont permettre de gagner des équipements pour nos Pilpoils, ou des matériaux pour faire évoluer nos armes et armures. Même si rien ne vaut une bonne exploration pour récolter des ressources, afin de créer un équipement de rêve. Malheureusement, pour créer cet équipement, il faudra aussi de l'argent. Heureusement, il y a aussi les quêtes arènes, pour gagner de l'argent facilement, en tuant des monstres dans les arènes.


En solo, Monster Hunter Rise a de quoi nous occuper de très nombreuses heures. Et même si on fait une ligne droite, afin d'arriver au plus vite à la fin de l'histoire, la durée de vie reste assez imposante. Car la ligne droite nécessite tout de même de faire quelques explorations, afin d'améliorer au mieux ses armes et armures, pour être de taille à affronter les monstres de niveau 7.

Un chasseur chassant chasser ...

Monster Hunter, c'est avant tout de la chasse. Et pour être un bon chasseur, il faut savoir maîtriser diverses armes, ou du moins, quelques-unes parmi les 14 disponibles. De notre côté, on a principalement fait toute l'aventure avec la double lame. Rapide et très efficace contre de nombreux monstres, c'est l'une des armes que l'on préfère dans Monster Hunter. Mais bien sûr, les amoureux des armes lourdes pourront utiliser un marteau, ou une grosse épée. Toutes les armes qu'on a l'habitude d'avoir dans Monster Hunter sont présentes.


En tant que chasseur, quand on va combattre des monstres, ou même, terminer des missions, on ne va pas monter de niveau. Pour devenir plus fort, il va falloir monter le niveau de quêtes, ce qui permettra de débloquer de nouveaux équipements à forger, ou monter son niveau de chasseur. Pour faire évoluer son équipement, il faudra principalement de l'argent et des ressources. Les deux vont s'obtenir lors des différentes quêtes du jeu. Mais pour récupérer certaines ressources rares, il faudra surtout bien fouiller les différentes zones d'explorations, et les cadavres des grands monstres. Car principalement, les ressources pour forger des armes et des armures seront sur des cadavres, ou des objets uniques. Chaque arme du jeu proposera plusieurs variantes. On va avoir plus d'une vingtaine de variantes pour chaque arme. Et plus on va progresser dans l'histoire, plus ces variantes seront puissantes.

Par la suite, on va débloquer les Talismans. Ces derniers vont permettre de changer les talents de substitution des armes. On ne peut activer qu'un seul talent par arme. Mais ce dernier, une fois la jauge démon enclenchée, sera très redoutable face aux grands monstres.


Bien sûr, en tant que chasseur, il va aussi falloir combattre avec son environnement. Lors d'une quête, comme dans Monster Hunter Generation, on va être envoyé sur une grande carte, qui va regorger de ressources. Certaines vont servir à la création. Mais d'autres seront très utiles lors des combats. Comme des insectes paralysants ou des fruits empoisonnés. On va aussi avoir quelques insectes qui vont augmenter l'attaque, la défense, ou l'esquive. On trouvera aussi des filoptères. Ces petites bêtes vont nous servir à créer des attaques Lien de soie, qui feront énormément de dégâts. Ces petits filoptères vont aussi servir à grimper vers des zones parfois inaccessibles. Et les grands filoptères, quant à eux, serviront à grimper d'immenses montagnes.


Parfois, la chasse va se transformer en capture. Pour réussir cette quête parfois douloureuse, il faudra affaiblir son ennemi, avant de pouvoir le piéger dans l'un de nos pièges. Pour les habitués de Monster Hunter Generation, la capture sera très simple. Car le principe reste le même. Mais parfois, elle ne sera pas toujours évidente. Heureusement, une quête entraînement va nous apprendre les bases de la capture.


Pour vaincre certains monstres, il faudra aussi savoir s'aider des autres monstres. Pour cela, il y aura deux options. La première, croiser les doigts pour que deux grands monstres s'affrontent pendant notre chasse. Dans ce cas, il suffira de s'aider de celui qu'on ne doit pas chasser, pour le monter et attaquer l'autre grand monstre avec, avant de lui faire une attaque spéciale. L'autre choix, utiliser une Cendrelette pour attirer un grand monstre, et l'emmener vers l'autre grand monstre que l'on doit affronter. Une fois de plus, l'environnement est la clé pour gagner un combat. Et cet environnement passe aussi par les autres ennemis. Comme on dit, l'ennemi de ton ennemi et ton ami.

Le chat, le chien et les monstres !

Pendant notre aventure, on sera accompagné de deux Pilpoils. D'un côté, un petit chat, le Palico. Et de l'autre, un chien, le Chumsky. Lors de la création de personnage, on va devoir créer nos Pilpoils selon notre envie. Ces derniers se battront à nos côtés, pour nous faciliter, parfois, la tâche. Comme pour notre chasseur, ces Pilpoils vont avoir le droit à leur équipement, qui évoluera en fonction du niveau des quêtes. L'équipement devra être créé dans une forge gérée par un Palico. Mais à la différence des équipements de notre chasseur, pour créer des équipements pour nos Palicos, il faudra récupérer des débris. Ces derniers peuvent aussi être créés grâce à des ressources d'un grand monstre.


Les Pilpoils vont gagner de l'expérience après chaque quête. En montant de niveau, ils vont aussi débloquer de nouveaux talents. Mais les Pilpoils vont aussi être très utiles pendant nos quêtes. Par exemple, le Palico va pouvoir récolter des ressources. Et le Chumsky nous servira de monture. Des alliés à ne pas négliger.


Par la suite, on pourra recruter de nouveaux Pilpoils, gérer leur attitude, changer leur équipement, voir leurs talents, jouer les Miaoucenaires, ou encore, les entraîner dans le Dojo Pilpoils. De quoi les occuper pendant un bon moment ces petites boules de poils.

Monster Tower Hunter !

En progressant dans les quêtes de Monster Hunter Rise, on va débloquer un style de quête assez particulier, les quêtes Calamité. Ces dernières sont différentes des autres quêtes. Car, au lieu de nous envoyer dans l'une des différentes zones du jeu, on va se retrouver à la porte de notre village, et on va devoir défendre cette porte des hordes de monstres qui attaquent.


Les quêtes Calamité fonctionnent comme un Tower Defense. Avant l'arrivée des monstres, on va devoir placer des tourelles et des pièges, afin de pouvoir attaquer les monstres. Plus on va faire évoluer le niveau de notre forteresse, plus on débloquera de nouvelles tourelles ou pièges à placer.

Même si ces quêtes sont parfois longues et ennuyeuses, elles ont un certain avantage. Le premier, c'est qu'on peut profiter de l'automatisme des machines, pour tuer les ennemis, les chevaucher, ou ramasser les ressources qui tombent. Et ce sont des grands monstres qui attaquent, on a le droit à de nombreux débris très utiles pour la création d'équipement.


Le second avantage de ces quêtes Calamité, c'est qu'on va pouvoir faire la connaissance de certains monstres, et découvrir leurs points faibles. Comme ça, une fois qu'on devra le vaincre lors d'une quête normale, on connaîtra tout de ce monstre, et on sera prêt.


Bien sûr, il faut aimer le côté Tower Defense pour prendre du plaisir lors des quêtes Calamité. Mais ça apporte tout de même un petit plus au jeu, entre deux chasses au monstre. Permettant ainsi d'éviter la répétitivité des quêtes principales.

La chasse en 4K ?

Monster Hunter Rise est sorti en premier sur Nintendo Switch. Et le RE Engine faisait très bien son travail sur la petite portable de Nintendo. Alors, quand on pense à ce même moteur graphique, qui sublime les Resident Evil sur PC, on ne peut que s'attendre à une prouesse sur PC. En fait, oui et non. Le jeu est très beau. On a le droit à des monstres sublimes et très bien réalisés. Certaines cinématiques sont époustouflantes. La résolution 4K sublime vraiment Monster Hunter Rise. Malheureusement, il n'est pas parfait graphiquement. Parfois, dans certaines zones de quêtes, il va y avoir des gros problèmes de textures. On va avoir des fleurs pixellisées ou un peu floues. Là même pour le sol, qui ne sera pas parfaitement lisse. Certes, pour voir ce genre de problèmes, il faut regarder de très près certaines textures. Si on n'y fait pas attention, on ne le remarque pas. Mais le jeu n'étant pas encore disponible, ces petits soucis seront surement arrangés d'ici la sortie.


Bon, ce n'est qu'un petit défaut pour de nombreuses qualités. Monster Hunter Rise tourne facilement en 60FPS constant, même lors des séquences un peu plus lourdes, en combat ou lors des quêtes Calamité. On a le droit à quelques monstres mythiques, de sublimes zones à découvrir. Et le jeu propose 3 doublages. Anglais. Japonais. Ainsi que la langue de Monster Hunter. Pour se plonger encore plus dans l'univers Monster Hunter.

Une chasse réussie ?

Pour conclure, Monster Hunter Rise est un épisode réussi, qui reste dans la lignée de l'excellence de la série. Des chasses au monstre toujours aussi immersives et impitoyables. De nombreuses quêtes pour plus de diversité. Un système de Pilpoils complet. Une personnalisation des équipements très poussée. Et un nouveau système de Tower Defense intéressant. Ce nouveau Monster Hunter a tout pour nous faire perdre de nombreuses heures. Et avec ce que nous réserve Sunbreak, l'année sera très belle pour Monster Hunter Rise.



1 470 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout