top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][PlayStation 5] Rise of the Ronin


Après plus d'un an d'attente, le nouveau jeu de Team Ninja et Koei Tecmo, Rise of the Ronin, va enfin pointer le bout de son katana, le 22 mars prochain, en exclusivité sur PlayStation 5. Un action-RPG en Open-World qui nous fait voyager au Japon, en 1853, alors que la fin du shogunat Tokugawa s'apprête à diviser le pays, sans l'intervention de Yokaï, comme on a eu l'habitude d'avoir ces derniers temps dans les jeux de Team Ninja et Koei Tecmo. Cette fois-ci, l'histoire traite d'un sujet plus sérieux, avec la fin de politique isolationniste de l'île. Une histoire qui va bouleverser le monde, et changer le pays à jamais. Et après avoir dégainé le katana à plusieurs reprises, il est enfin temps pour nous de dévoiler notre test de cette aventure, qui a réussi à nous faire oublier Nioh 2.

Trailer du jeu

2 destins, 2 lames !

On va débuter ce test par un petit topo sur la difficulté. Les jeux de Team Ninja, que ce soit Nioh, ou plus récemment, Wo Long: Fallen Dynasty, ont la fâcheuse tendance à nous faire souffrir par leur difficulté. Pour cette nouvelle aventure, les développeurs ont voulu proposer un voyage accessible pour tous. Que ce soit le nouveau joueur qui souhaite découvrir en douceur un Souls-Like, ou les adeptes du genre, qui adorent souffrir, et faire souffrir leurs adversaires. Rise of the Ronin propose donc 3 difficultés. La première, Aube, qui va nous permettre de découvrir le jeu, sans trop souffrir. Mais avec un minimum de maîtrise lors des combats. Cette difficulté va pouvoir être ajustée dans les options, avec la possibilité de modifier l’impact du Ki, ou encore, l’efficacité des potions, pour un jeu encore plus accessible. Ensuite, on va avoir la difficulté “Soleil Couchant”. Cette dernière va être assez proche d’une difficulté classique d’un jeu de Team Ninja. Mais tout de même moins punitif, avec la possibilité de faire des erreurs lors des combats. Et pour finir, la difficulté, Crépuscule, pour les joueurs qui aiment les défis, et qui souhaitent retrouver les sensations d’un vrai Souls-Like de Team Ninja. Le choix de la difficulté va pouvoir être changé à tout moment depuis les options, mais ne pourra être changée pendant une mission en cours. Selon la difficulté sélectionnée, les combats seront plus ou moins difficiles. Et plus la difficulté sera haute, plus le loot récupéré sera meilleur. Une fois qu’on en aura terminé une première fois avec l’histoire principale du jeu, on débloquera une ultime difficulté. Mais on y reviendra un peu plus tard.

Voilà, on a sélectionné notre difficulté. Il est désormais temps de créer ses personnages. Dans Rise of the Ronin, il faudra créer deux héros, appelés Lame Secrète. Comme toujours avec les jeux de Team Ninja, on va avoir une personnalisation très poussée, qui va nous permettre de créer le héros qui nous ressemble. Visage, cheveux, pilosité, corps. De nombreuses options de personnalisation seront disponibles. Quand nos deux lames secrètes seront prêtes, il ne restera plus qu’à choisir l'affûtage de notre lame secrète, parmi 6 affûtages. Tueur, Briseur, Séducteur, Espion, Novice, et pour finir, aucun affûtage. Le choix de l'affûtage jouera un rôle sur nos armes de prédilection, ainsi que sur les stats de départ.

Nos lames secrètes sont désormais prêtes. C’est donc le moment de partir découvrir le Japon de 1853. Notre aventure commence par un petit tutoriel de base, qui va permettre de maîtriser les combats et le gameplay du jeu. Lors de ce petit tutoriel, on va prendre le contrôle de l’une des deux lames secrètes, que l’on aura choisi avant de se lancer. Après quelques minutes, et 2-3 combats d'entraînements, on va remarquer que Rise of the Ronin est très proche de Nioh 2, que ce soit pour l’attaque ou le contre. Mais on va y revenir plus en détail juste après.


Lors de ce petit prologue qui servira de tutoriel, on va en apprendre un peu plus sur l’histoire, ainsi que les événements qui vont changer la vie du Japon, ainsi que celle de nos héros, avec l'arrivée soudaine des navires noirs occidentaux. Sans entrer dans les détails, pour éviter tout spoil, le prologue va continuer de nous apprendre toutes les techniques de base du jeu, tout en posant les bases de l’histoire. Et après quelques combats corsés, et de nombreuses surprises, on va se retrouver à Yokohama, avec pour seul objectif, retrouver une personne qui compte beaucoup pour nous. Malheureusement, les occidentaux auront réussi à diviser le Japon en 2 idéaux. Et pour mettre la main sur cette fameuse personne, il faudra choisir son camp.

L’aventure de Rise of the Ronin va se dérouler en 3 chapitres, qui vont nous faire voyager à travers 3 très grandes zones, Yokohama, Edo et Kyoto. Pendant ces 3 chapitres, on va devoir effectuer diverses missions pour les Pro-Shogunat et/ou Anti-Shogunat, afin de progresser dans notre histoire. Les choix que nous feront pendant ce voyage auront un impact sur de nombreux événements. Et même si l’histoire de base ne sera que très peu affectée par nos choix, le fait de choisir un camp plutôt qu’un autre, jouera un rôle sur la vie ou la mort de certains personnages, ainsi que sur nos combats futurs. Pendant notre voyage, on nous demandera, à plusieurs reprises, de choisir entre les deux camps. Et progresser vers un camp, ne nous obligera pas à finir l’histoire avec ce dernier. Parfois, certains événements vont nous donner envie de changer de camp. Mais comme dans Rise of the Ronin, tout est pensé pour que l’histoire soit doublement vécue, on va pouvoir refaire nos missions, et changer nos choix, grâce au Testament Spirituel, qui nous permettra, à tout moment, une fois débloqué, de rejouer chaque mission du jeu.


Il faut savoir que même si Rise of the Ronin est un jeu en monde ouvert, les principales quêtes du jeu se dérouleront dans des zones fermées, comme pour Nioh 2 ou Wo Long: Fallen Dynasty. Avant chaque mission, on va devoir choisir nos coéquipiers pour la mission, que ce soient des partenaires IA ou de vrais joueurs. Ensuite, en progressant petit à petit, on va suivre notre objectif principal, tout en essayant de réaliser le ou les objectifs secondaires. La plupart du temps, lors d’une mission, on aura comme objectif secondaire, vaincre des ennemis redoutables. Et à la fin de chaque mission, on aura le droit à un boss final. Pendant cette mission, on ne sera pas vraiment libre d’explorer la zone. Et notre chemin sera balisé par des bannières de lame secrète, qui serviront de points de repos, afin de récupérer sa vie et ses objets. Un peu comme dans Wo Long: Fallen Dynasty. Avant chaque boss d’une mission, on aura, en plus de la bannière, un marchand qui nous attendra, afin que l’on puisse se préparer au mieux pour le combat qui nous attend. Une fois qu’une mission sera terminée, on retournera dans le monde ouvert de Rise of the Ronin, en récupérant nos récompenses de missions.

Bien sûr, Rise of the Ronin est une aventure qui se déroulera dans un monde ouvert. Et, hors missions principales ou secondaires, on pourra se balader librement sur chacune des cartes, afin d’y effectuer quelques requêtes, ainsi que participer à des activités diverses et variées. Le côté Monde ouvert va surtout permettre d’explorer chaque zone, récupérer des ressources, et améliorer nos relations avec les membres des deux camps.

Pour venir à bout de l’histoire principale de Rise of the Ronin, il faudra compter une trentaine d’heures, en profitant un maximum de l’aventure. Mais une fois l’aventure terminée, il y aura encore de nombreuses choses à faire dans ce jeu. En plus de pouvoir refaire chaque mission, afin de changer l’histoire, on va pouvoir mettre nos talents Ronin à l’épreuve avec le mode de difficulté “ Nuit Noire”. La difficulté ultime qui permettra de débloquer de nouveaux équipements d’une Chef-d’œuvre. Mais aussi d’autres surprises End-Game, pour une cinquantaine d’heures de jeu supplémentaires.

La maîtrise des armes !

Comme dans Nioh 2, pour faire face aux nombreux défis, mais surtout, ennemis, de Rise of the Ronin, il va falloir se battre, et monter ses niveaux. Les combats ne seront pas difficiles à maîtriser pour un joueur connaissant les jeux de Team Ninja. Le but sera de réduire le Ki de son adversaire, en enchaînant les attaques et les contres éclair. Il y aura deux types d’ennemis dans le jeu. Les ennemis normaux, que l’on pourra tuer en un seul coup via une arme à distance, ou en effectuant une élimination discrète. Et les ennemis redoutables, qui nous demanderont une parfaite maîtrise de nos techniques pour les vaincre. Que ce soit l’un ou l’autre, lors des combats, il ne sera pas nécessaire de foncer dans le tas. Comme toujours avec Team Ninja, il faudra savoir contrer, afin d’épuiser son adversaire, et effectuer le coup critique qui le tuera, ou qui lui fera perdre une bonne partie de sa vie. Bien sûr, il faudra aussi faire attention à son propre Ki, afin de ne pas se retrouver démuni face à son adversaire.


Pour nous aider lors des combats, on aura plusieurs compétences martiales pour chaque arme du jeu, ainsi que divers objets, comme des shurikens ou des bombes fumigènes. On pourra aussi utiliser notre grappin pour agripper l’ennemi, ou attraper un objet sur la zone de combat, comme un baril explosif, et le lancer dans la direction de l’ennemi. On pourra aussi compter sur nos alliés, qui seront toujours prêts à se battre, même contre les ennemis les plus redoutables. Par la suite, on débloquera une capacité spéciale, la flambée de Ki, qui permettra, une fois la jauge pleine, de faire brûler notre lame, et d’enchaîner les attaques puissantes sur nos adversaires. Il sera aussi possible de contrer les tirs ou les bombes lancées par nos adversaires. Ces contres permettront d'activer temporairement une stat élémentaire à notre arme. Permettant ainsi de retourner les attaques de nos ennemis contre eux.

Mais l’art des combats passera avant tout par la maîtrise de chaque arme, et l’évolution des styles de combat. Tout au long de l’aventure, Rise of the Ronin va proposer de nombreuses armes, allant du Odachi, à la double lame, en passant par la lance ou l’épée. Pour chaque arme, on va avoir différents styles de combat à débloquer. Pour cela, il faudra monter sa maîtrise de l’arme en combattant, ou en effectuant certaines quêtes ou entraînements. Les styles débloqués vont permettre d’avoir un avantage sur l’ennemi. Car, selon son arme, on pourra utiliser un style de combat qui nous permettra de contrer plus facilement, et aussi, faire plus de dégâts. Parfois, il faudra jongler entre les styles pour vaincre un ou plusieurs ennemis lors d’un combat, ou pour s’adapter au changement d’arme d’un boss. Les styles vont évoluer au fur et à mesure que l’on maîtrisera l’arme. Et plus le style évoluera, plus ses stats bonus seront importantes. On débloquera aussi de nouvelles techniques, pour chaque arme, que l’on pourra configurer selon le style et l’arme que l’on souhaite utiliser. Permettant ainsi de se focaliser sur nos armes de prédilection en fonction de l'affûtage, ou en fonction de nos préférences personnelles.


L’art du combat passera aussi par la bonne gestion de son équipement. Comme pour Nioh 2 ou Wo Long: Fallen Dynasty, il y aura de nombreux équipements à récupérer, que ce soit sur un ennemi, dans un coffre, ou chez les divers marchands. Les armes permettront d’augmenter l’attaque de notre personnage, tandis que les armures, la défense. Chaque équipement aura des liens qui serviront à ajouter des stats bonus d’attaque, de défense, ou même de Ki. Plus un équipement sera de haute qualité, plus les liens seront intéressants. Parfois, il faudra changer sans arrêt d’équipement pour être au niveau des missions, et des ennemis que l’on croisera. Mais d’autres fois, il y aura des équipements que l’on appréciera plus que d’autres, et que l’on souhaitera garder. Il sera donc possible d’améliorer chacun de nos équipements depuis une forge ou un marchand clandestin. L’amélioration coûtera des Sen. Mais aussi des ressources. Et bien sûr, plus la qualité de l’équipement sera élevée, plus les ressources demandées seront rares, et le coût très élevé. Il faudra donc aussi penser à vendre les équipements non-utilisés, ou démanteler certains des plus rares équipements, pour pouvoir passer par la case amélioration. Par la suite, on débloquera le transfert de liens qui nous permettra de transférer le lien d’un équipement vers un autre, contre quelques ressources, et un peu de sen. Pour ceux qui n’auraient pas le courage de chercher les bons équipements, il sera toujours possible d’acheter des équipements de très grandes qualités chez les vendeurs de deux factions, en échange de quelques pièces en argent récupérées lors des missions.

Un bon Karma, pour une meilleure expérience !

Bien sûr, enchaîner des combats, ou même des missions, va nous permettre de gagner de l'expérience. Cette expérience accumulée va permettre d’augmenter le niveau de notre personnage. Mais aussi, de gagner des points de compétences qui nous serviront à débloquer des compétences dans l’un des 4 arbres de départ, La Force, l’Intelligence, La Dextérité, et le Charisme. Dépenser des points dans ces 4 arbres, nous permettra d’augmenter les stats de ces attributs. Pour débloquer certaines des compétences, il faudra aussi des points de Force, d’Intelligence, de Dextérité et de Charisme. Pour en obtenir, il faudra terminer différentes quêtes secondaires, ou monter son Karma.


Pour augmenter son niveau de Karma, il suffira simplement de vaincre des ennemis. Une fois que notre jauge de karma sera pleine, il faudra se rendre à une bannière des lames secrètes, afin de récupérer son Karma, et par la même occasion, les différents points de compétences. Grâce aux différentes compétences, on pourra débloquer des options supplémentaires lors des dialogues, apprivoiser des animaux, ou encore, améliorer son Ki et son attaque.


Une fois qu’on aura terminé l’aventure, un nouvel arbre à compétences fera son apparition. Ce dernier permettra d’améliorer les stats de notre héros, ainsi que ses partenaires. Mais aussi, il nous permettra de débloquer un nouveau style de combat.

Conflit au cœur d’une île !

Pour monter ses niveaux, ainsi que le niveau de son Karma, et obtenir des points de compétences rares, on va devoir pleinement profiter du monde ouvert que nous offre Rise of the Ronin. Et avec 3 immenses zones, les quêtes et activités secondaires seront nombreuses. Quand on arrivera pour la première fois à Yokohama, on découvrira notre première activité secondaire, L’Ordre Public. Ce type d’activité secondaire sera très important pour la suite de notre exploration. Car en s’occupant de ces camps de guerriers qui troublent l’ordre public, on va avoir accès à des informations sur la zone, et les autres points d'intérêts ou activités disponibles. Chaque carte sera séparée en plusieurs régions. Et pour chaque région, on aura un ou plusieurs Ordre Public à régler. Cette activité sera un petit contrôle de base, où notre but sera de tuer tous les ennemis du camp, afin de rétablir l’ordre.


Par la suite, on découvrira les nombreuses autres activités de Rise of Ronin. Il y aura les lieux notables, les coffres, les bannières, les chats, les sanctuaires, ou encore, les fugitifs. Ces activités seront assez récurrentes dans les régions. Mais en avançant dans l’histoire, on débloquera de nouvelles activités, comme les entraînements à l’arme à feu, où il faudra utiliser nos armes ou celles mises à notre disposition, pour viser les cibles, et faire un maximum de points. Il y aura aussi les entraînements de planeur, qui vont nous demander de passer à travers des cibles, pour faire un maximum de points. Et pour finir, les archeries montées, qui vont nous demander de viser des cibles avec son arme secondaire, en étant à dos de cheval. On aura aussi différents Dojo pour apprendre de nouvelles techniques ou style de combat. Ainsi que les entraînements qui permettront de rejouer un combat contre l’un de nos amis ou ennemis rencontrés pendant l’aventure.

Quand on aura avancé dans l’histoire, on débloquera un appareil photo. Ce dernier aura deux utilités. La première, il va nous permettre de faire des photos de différents monuments ou paysages. Ces photos feront partie des activités de la région. La seconde servira à accomplir quelques quêtes secondaires pour le studio photo. L’appareil photo, comme le planeur, ainsi que le tuyau de feu, feront partie des technologies un peu folles de ce jeu. Et grâce à des livres récupérés en terminant certaines missions, on pourra faire évoluer ces technologies. Et même, débloquer 3 emplacements d'accessoires supplémentaires.


En explorant les différentes régions, on pourra aussi tomber sur un jeu de dés, où le but sera de miser sur un nombre pair ou impair. Un jeu de hasard qui aura ses failles grâce à un système de triche nous permettant de chercher le tricheur, et de le copier. Parfait pour se faire plus d’argent. On aura aussi divers fugitifs à tuer, ainsi que quelques quêtes spontanées, pour les factions, ou il faudra sauver des habitants, poursuivre un voleur, ou encore, simplement donner un peu de sen à un villageois.

Toutes ces activités vont nous permettre de renforcer nos liens envers la région. Mais aussi, pour chaque région complétée, on débloquera des récompenses de collection, comme des points de compétences rares, ou des ressources qui nous serviront pour l’artisanat. Lors de notre première aventure, les régions auront une limite de lien bloquée à 3.


D’ailleurs, les régions ne seront pas les seuls liens de cette aventure. Lors des missions, on fera la rencontre de nombreux alliés ou ennemis, en fonction de nos changements de faction. Et plus on va combattra avec eux, plus on va augmenter le lien qui nous unit à eux. Ces liens vont permettre de débloquer de l’équipement, ainsi que des techniques ou des points de compétences. Pour renforcer ces liens, on pourra offrir certains cadeaux, ou parler avec nos partenaires dans notre Nagaya, notre petit lieu de repos que l’on pourra personnaliser au fil de notre aventure. Un lieu qui permettra aussi de transmogrifier son équipement, et qui va apporter son lot d’avantages, comme quelques bonus supplémentaires en le décorant d’objets ou d’armes.

Le Japon d’un autre temps !

Pour ne pas tourner autour du pot trop longtemps, on va le dire dès maintenant, Rise of the Ronin est bel et bien un peu daté graphiquement, quand on voit la qualité de certains jeux PlayStation 5. Mais le jeu reste très proche des jeux de Team Ninja. Et on reconnaît facilement la patte du studio. D’ailleurs, il y a certains éléments de décors qui sont repris de Nioh 2 et Wo Long: Fallen Dynasty. Et même si on peut lui reprocher certains défauts dans la réalisation des personnages, ou le manque de détails sur certains décors, difficile de lui reprocher la sublime réalisation des paysages de chaque région, ainsi que la beauté de certains monuments. Rise of the Ronin est un magnifique voyage à travers le Japon de 1860, avec un paysage qui ne fait que changer avec l’arrivée des étrangers, et leurs coutumes. D’ailleurs, que l’on se déplace à pied, à cheval ou en planeur, on ne peut s'empêcher d’activer le mode photo pour profiter plus longtemps du Mont Fuji, ou d’un village enseveli par la neige.


Du côté des animations en combat, on va parfois en prendre plein les yeux lors de certains enchaînements. Surtout face à des boss qui ne redoublent pas d'ingéniosité pour nous combattre. Malheureusement, c’est loin d’être aussi monumental que les combats de Yokaï dans Nioh 2. Mais, une fois de plus, on prend plaisir à manier chacune des armes, lors de combats mémorables.


Pour nous accompagner dans ce voyage épique au cœur du Japon, on va avoir le droit à un sublime OST, et un doublage français de renom. Malheureusement, même si ce doublage reste de très bonne qualité, il est moins mythique que le doublage japonais, qui rend l'expérience bien plus immersive. Malheureusement, une fois dans le jeu, il sera impossible de changer la langue du doublage.

L’autre Nioh !

Pour conclure, Rise of the Ronin est le nouveau Nioh de Team Ninja, en plus accessible, et plus ouvert. Une aventure aussi grande que son monde, avec des combats mémorables, des choix qui vont jouer un rôle sur le destin du Japon, et de nombreuses activités, pour des heures de plaisir et d’exploration. Un jeu qui ne manque pas de charme, malgré certains défauts. Et qui nous fait découvrir une autre facette de l’histoire du Japon, de la plus belle des manières.


1 352 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page
Couple of Gamer ...