top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] Loop8: Summer of Gods


Disponible le 6 juin sur Nintendo Switch, PlayStation, 4 et Xbox One, Loop8: Summer of Gods est un JRPG, développé et édité par Marvelous, dans lequel on va aider un adolescent prénommé Nini, à affronter des Kegai, bloqué dans la boucle du 8e mois, afin d'éviter la fin du monde. Et après avoir recommencé, encore et encore, ce terrible mois d'août, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

Loop8: Summer of Gods est JRPG où l'on va découvrir l'histoire de Nini, fraîchement arrivé sur Terre, plus précisément dans la petite ville d'Ashihara, après que sa famille se soit fait tuer par des Kegai. Loin de chez lui, notre héros part rejoindre une demeure familiale dans laquelle il va devoir apprendre à vivre. Pour couronner le tout, cette planète, étant également en danger, il sera pris au piège dans une boucle temporelle infernale, l'obligeant à revivre, encore et encore, le mois d'août. Pour lui venir en aide, il pourra compter sur les habitants et utiliser judicieusement son pouvoir de la vue démoniaque, afin de sauver le monde.


Le jeu nous envoie dans deux univers complètement différents. D'un côté, il faudra vivre la vie d'un adolescent, et se faire des ami(e)s, en créant des liens, qui seront très importants dans le sauvetage de la Terre. Pour cela, il faudra parler, encore et encore, à 11 personnes importantes vivant à Ashihara. Pour resserrer les liens, il faudra donc aller à leur rencontre, et échanger avec eux. Mais attention, chacune de nos actions va avoir des conséquences. Pour déterminer l'humeur d'une personne, notre héros pourra utiliser sa vue démoniaque afin de comprendre les besoins de chaque personne. Par exemple, on pourra plus facilement charrier une personne de bonne humeur qu'une personne triste. Ou encore, faire l'inverse, en les flattant pour améliorer leur humeur. Plus on va échanger avec une personne, plus nos actions vont déterminer 3 points de notre relation. L'amitié, la tendresse ou encore la haine. Et pour une meilleure amitié, il sera important de ne pas trop échouer dans les échanges, afin que les personnes ne nous détestent pas totalement. Le jeu étant basé sur l'amitié, on regrettera cependant de ne pas avoir le droit à de vrais échanges. Par exemple, lorsque l'on discute ou charrie quelqu'un, nous avons uniquement le droit à ses réactions, sans rien de plus. Mais plus le lien va être fort, plus on va débloquer des possibilités d'échanges, et parfois même, leur proposer des événements comme aller à l'entraînement, manger ou faire des révisions. Cependant, les possibilités ne seront pas illimitées. Nini va avoir deux barres qu’il faudra garder à l'œil. Son endurance et son énergie. Selon nos actions, on perdra soit de l'énergie, soit de l’endurance, ou les deux. Pour retrouver son énergie ou son endurance, il faudra manger, parler à un ami, ou dormir.

Mis à part les liens d'amitié, Nini aura la possibilité d'améliorer ses propres statistiques, telles que la force, l'agilité, l'intelligence, la compétence, le pouvoir divin, son statut social et son charme. Pour cela, on va devoir se promener dans les différents quartiers de la ville afin de trouver des activités ou des stèles pour augmenter ces compétences, comme les révisions pour l'intelligence, ou les barres latérales pour la force. Pour réussir sa journée entre les liens et les activités, il faudra faire attention à l'heure qui tourne très rapidement. Surtout que certains lieux, comme les restaurants et l'école, vont avoir des horaires d'ouverture. Il faudra donc falloir être un minimum organisé afin de ne pas trop s'épuiser, et perdre du temps, ou abuser en se couchant trop tard.


Bien sûr, dans Loop8: Summer of Gods, il faudra aussi gérer la fin du monde. Pour sauver ses amis, le monde, ainsi que lui-même, Nini va devoir affronter les Kegai qui s'inviteront sur terre en prenant le contrôle des sentiments de nos nouveaux amis. Un par un, ils vont devoir faire face à leurs démons, et compter sur le lien précieux de l'amitié pour les vaincre. Une fois qu'un ami sera choisi de manière aléatoire, il faudra explorer la ville, afin de trouver la personne concernée. Une fois trouvé, il faudra prendre un portail, afin de se rendre dans le monde d'en bas. Une fois dans ce monde, il faudra explorer la ville sous un autre angle, afin de trouver son royaume. L'avantage, c'est que comme la ville est assez petite, on ne mettra pas trop de temps à les dénicher. Une fois le royaume terminé, il faudra ouvrir sa porte. Pour cela, il faudra traverser diverses épreuves, de plus en plus difficiles au fil de l’aventure. Les épreuves se trouveront dernières des petits portails. Certains seront vides. D’autres seront remplis de monstres. Le but sera de franchir ces portails, passer les épreuves, et récupérer les objets qui serviront à ouvrir le grand portail du royaume. Une fois ouvert, on s'apprêtera à affronter un boss, afin de sauver ou non la personne en question.

Avant de partir dans le monde d'en bas, on aura la possibilité de prendre deux ami(e)s avec nous, afin de nous aider à affronter les dangers qui nous attendent. Pour qu'ils nous suivent, il faudra simplement leur proposer de se promener. Si on arrive à les convaincre, ils nous accompagneront. Cependant, on ne sera pas à l'abri d'un refus, déterminé par l’humeur ou le lien de confiance. Une fois notre équipe au complet, il faudra faire place aux combats. Pour vaincre nos ennemis, les combats vont se faire au tour par tour. La stratégie, sur les mobs, ne sera pas aussi importante que pour les boss. Il faudra obligatoirement en venir à bout, quelle que soit la méthode. Pour les tuer, il faudra leur porter des attaques, tout simplement. Les combats de boss seront, cependant, un peu plus complexe et stratégique. Car le but sera de sauver son ami, en évitant de le tuer. Mais cela dépendra de nos liens avec la personne. Nos attaques et nos actions, basées sur l'amitié, la tendresse ou la haine, vont causer des dégâts plus ou moins importants. Mais trop de haine, montera son niveau de force, rendant notre ennemi encore plus puissant. Il faudra donc la jouer finement. Nos alliés, qui seront dans notre groupe, pourront aussi participer au combat. Cependant, leurs actions vont se faire automatiquement. Et leurs coups dépendront également de l'amitié avec la personne concernée. Pour apercevoir les actions futures de nos amis ou de nos ennemis, on va pouvoir utiliser notre pouvoir de la vue démoniaque, qui permettra d’anticiper tous les coups.


Si nos actions tuent la personne prise au piège, ou que nos alliés tombent au combat, ils mourront définitivement. On ne pourra donc plus échanger avec eux tout au long de l'aventure. Mais tout ne sera pas perdu, grâce à la boucle temporelle. Mais on y reviendra juste après. En cas de victoire, on ne gagnera pas d'expériences comme dans beaucoup de jeux du même style. Car nos stats seront basées sur nos différentes activités. Plus on avancera dans le jeu, plus les ennemis et boss seront puissants. Il ne faudra donc pas négliger les entraînements et les activités de Nini et ses amis.

En cas de Game Over, ou selon notre envie, Loop8: Summer of Gods nous offrira la chance de recommencer le mois à zéro, autant de fois que nécessaire, tant que la boucle temporelle du mois ne sera pas brisée. Ce qui permettra de donner une nouvelle chance à nos alliés tombés au combat. Mais aussi, de sauver les personnes qui pourront être sauvées. Ce sera à nous de travailler plus, et d'améliorer nos liens, pour sauver tout le monde. Par chance, en recommençant à zéro, on gardera nos liens et nos efforts. Et même si, on aura l'impression de rencontrer nos futurs amis pour la première fois, ça sera plus simple de regagner leur amitié.


La direction artistique de Loop8: Summer of Gods nous plonge dans un Japon des années 80. La ville est sublime. On a différents coins à observer, comme le temple, l'école ou la plage. Bien qu'elle soit petite, la ville est un très bel endroit pour se balader, et nous en mettre plein la vue. Le jeu a aussi un petit côté visual novel, lorsque l'on échange avec nos amis. Et tout au long de l'aventure, on a aussi le droit de découvrir de somptueuses cinématiques. Sans oublier l’incroyable OST qui nous accompagne lors de cette sublime aventure.

Pour conclure, même si la boucle temporelle nous fait très mal à la tête, Loop8: Summer of Gods est un JRPG très bien pensé. Les premières heures vont être un peu complexes. Mais une fois qu’on aura pris le jeu en main, on va avoir le droit à une sublime et agréable aventure, pleine de surprises. Certes, la ville est un peu limitée, laissant peu de place aux activités. Il en est de même pour les dialogues, qui sont souvent expéditifs. Mais cela ne nous empêche pas de passer un très bon moment dans cette aventure.


746 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...