• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] The Dark Eye: Book of Heroes


Disponible dès aujourd'hui sur steam, The Dark Eye: Book of Heroes est un RPG multijoueur en coopération, développé par Random Potion Oy, et édité par Wild River Games, basé sur la licence The Dark Eye. À quelques jours de sa sortie, on a tenté l'aventure dans quelques donjons d'Aventuria. Et on a tué quelques gobelins, loups, ou encore Orcs, tout en buvant quelques chopines dans la taverne. Mais que vaut vraiment ce jeu de la licence, parue pour la toute première fois en 1984 ?

Trailer du jeu

The Dark Eye: Book of Heroes est un RPG multijoueur en coopération qui vous plonge dans le monde fantastique d'Aventuria, où vous allez devoir écrire votre histoire en tant que héros. Seul, ou avec des amis, vous allez devoir parcourir les différents donjons du jeu, pour y accomplir diverses quêtes, tout en parcourant l'histoire principale du jeu. Cette dernière se déclenche au fur et à mesure que vous découvrirez certains donjons du jeu. Mais pas tous. Et même s'il n'y a aucun ordre précis pour parcourir les donjons. Il y en a tout de même un pour comprendre l'histoire.


Avant de se lancer dans l'aventure de The Dark Eye: Book of Heroes, il faudra créer son personnage. De ce côté, le jeu propose de nombreuses opportunités pour créer et développer le personnage qui vous ressemble. Quatre races sont disponibles. Les elfes, demi-elfes, nains, et humains. Une fois sélectionnée, créer ses stats à partir de plusieurs choix, comme la profession, la classe, la mission. Vous pouvez créer un chevalier, qui a soif de vengeance. Ou un mage qui souhaite la rédemption. Il y a de nombreux choix disponibles. Les choix effectués, permettront de créer votre page de personnage, avec vos origines, votre mission, et votre idéal. Si le choix du personnage crée vous plaît. Il ne reste plus qu'à le personnaliser, et créer son portrait. Et vous serez fin prêt pour l'aventure.

Chaque personnage a le droit à une histoire différente. Et donc, des objectifs différents. Il sera donc difficile de vous en dévoiler plus sur votre future partie. Par exemple, vous pourrez avoir comme objectif de tuer des loups en première mission. Ou trouver quelqu'un. Ces missions devront être réalisées dans l'un des donjons du jeu.


Après un court tutoriel, pour vous apprendre les bases, vous vous retrouverez dans la taverne. Ce lieu est l'épicentre de votre aventure. Vous aurez accès au tableau de bord, avec les différents donjons à explorer. Le vendeur de cartes, qui échangera certaines cartes de caractéristiques, contre des étoiles vertes. Un mercenaire, qui vous proposera les services d'autres mercenaires, lors de vos aventures dans les donjons. Un atelier d'alchimiste pour préparer vos potions. Une forge, pour créer son équipement. Et un coffre, pour y stocker vos objets. Mais aussi, pour changer votre équipement.

Le jeu se déroule toujours de la même manière. Vous avez votre quête principale, qui s'affiche en haut à droite. Elle doit se réaliser en donjon. Et vous avez aussi les donjons à explorer. Via le tableau de bord, vous sélectionnerez un des donjons disponible. Puis vous choisirez 4 compagnons d'armes, pour partir à l'aventure avec vous. Une fois prêt, vous vous retrouverez dans le donjon, avec un tout autre objectif que le vôtre. Tuer des Orcs. Explorer les lieux. Trouver quelqu'un. Le but sera donc d'explorer, et de terminer l'objectif, pour finir le donjon. À la base, le jeu se joue en coopération. Donc, une fois que vous lancerez une partie, vous aurez le choix entre faire l'host d'une partie. Ou en rejoindre une. Mais quoi qu'il en soit, vous serez accompagné de vos compagnons d'armes, sélectionné en début de donjon. Les donjons sont des lieux variés, avec une structure toujours différente. On fait rarement le même donjon. Que ce soit dans des ruines, des caves, ou encore des forêts. Vous ne rencontrerez jamais les mêmes ennemis. Ou les mêmes énigmes.

L'exploration des donjons se fait par petites parties. Chaque zone est délimitée par une ombre noire. Plus vous avancerez, plus vous découvrirez les zones du donjon. Pour vous aider, une petite carte vous montrera les diverses zones déjà découvertes. Cette carte servira aussi à donner des ordres aux différents mercenaires qui vous accompagnent. Vous pourrez leur demander d'explorer un lieu. Combattre des ennemis au loin. Notifier les pièges découverts. Ou encore, demander de l'aide. Tous les donjons, sans exception, sont de véritables labyrinthes. La carte est donc très importante lors de l'exploration. Bien sûr, les donjons sont remplis d'ennemis. Sinon, ce n'est pas drôle. Pour les vaincre, vous aurez, selon votre personnage, une barre d'action, avec vos attaques, sorts, ou objets, que vous pourrez utiliser en combat. Malheureusement, ces combats sont assez difficiles. Et même au début de l'aventure, votre vie descendra très rapidement. Pour pallier ce petit souci, un système de restauration de vie et de mana est possible à tout moment. Mais Il est préférable de l'utiliser en zone neutre, pour éviter les embuscades ennemies. Si vous mourrez, vous perdez tout. Et vous repartirez bredouille dans la taverne. Une fois les objectifs d'un donjon terminé. Vous pouvez sortir de ce dernier. Et récupérer votre récompense.


Même si The Dark Eye: Book of Heroes est un jeu assez difficile. Il reste tout de même intéressant. Le côté RPG classique est très bien respecté. On a l'impression de retourner dans un vieux donjons & dragons. Mais avec des graphismes au gout du jour. Il y a une très belle direction artistique derrière ce petit RPG. Et les détails, quoiqu'ils se répètent un peu, au fil de l'aventure, sont très soignés. Malheureusement, pour prendre vraiment plaisir dans The Dark Eye: Book of Heroes, il faudra opter pour un personnage puissant, comme un guerrier. Car il y a bien trop d'ennemis dans les donjons. Et l'IA ne fait pas toujours son travail. Et les sorts à distances ont l'air d'avoir peu d'effets sur les différents monstres rencontrés. De plus, les actions sont orchestrés par un lancé de dé dodécaèdre. Et les scores déterminent la puissance des coups. Alors, si vous êtes avec un mage, qui n'est pas très puissant. Et qu'en plus de ça, vous n’êtes pas très chanceux. Vous ne viendrez jamais à bout de vos donjons. Mais tous ces petits détails, font de The Dark Eye: Book of Heroes, un très bon jeu de rôles papier.

Pour conclure, si vous êtes fan du genre donjons & dragons, vous passerez un très bon moment sur The Dark Eye: Book of Heroes. Et encore plus, si vous avez des amis avec qui faire l'aventure. Malheureusement, il faudra au moins comprendre un peu l'anglais. Car le jeu ne propose pas de traductions Françaises. Et c'est bien dommage. Mais une fois lancé, on remarque très vite qu'il est facile de prendre en mains The DarkEye: Book of Heroes. Même sans la langue de Molière. Une très belle découverte. Que l'on connaisse ou pas, la licence The Dark Eye.


221 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now