• Couple of Gamer

[Test Express][Steam][Early Access] ENDER LILIES: Quietus of the Knights


Disponible en early access sur steam le 21 janvier, ENDER LILIES: Quietus of the Knights est un action RPG à l'univers dark fantasy, développé par Live Wire et Adglobe, qui nous raconte l'histoire de Lily, qui va tout faire pour sauver le royaume de Lointerre, en compagnie des chevaliers immortels. Une aventure aussi magique que maléfique, qu'on à pu découvrir, mais pas finir. Car cette early access ne comporte que 4 des 10 chapitres du jeu final. Mais cela ne nous a pas empêchés d'explorer ce monde, et mourir, encore et encore. D'ailleurs, entre deux morts, on vous livre notre avis, sur ce jeu, trop souvent punitif.

Trailer du jeu

L'histoire d'ENDER LILIES: Quietus of the Knights se déroule en plein cœur du royaume de Lointerre, où une soudaine pluie de mort transforme tout ce qui vit en violentes créatures immortelles. Sans moyen face à cette tragédie qui dépasse l'entendement, le royaume périt.

Telle une malédiction, la pluie ne s'arrête pas. C'est alors que Lily, une jeune fille cachée dans les profondeurs d'une église de ce monde, s'éveille.


ENDERLILIES est un action-RPG 2D utilisant un système de progression de style Metroidvania, se déroulant dans un monde dark fantasy, où on y contrôle Lily, qui va devoir purifier les âmes des immortels libérés de leur malédiction. Chaque immortel vaincu se joindra à nous pour combattre à nos côtés. Comme tout Metroidvania qui se respecte, on va souvent faire des aller/retour, pour pouvoir progresser dans les chapitres du jeu. Même si l'early access ne propose pas les 10 chapitres du jeu, on a tout de même pu voir comment se déroulait les chapitres. Et ils ont tous la même construction. Il va falloir progresser vers les chemins ouverts, pour arriver jusqu'à un boss. Une fois vaincu, ce dernier devra être purifié, pour qu'il puisse nous rejoindre dans les combats. Un boss correspond à la fin d'un chapitre. Même si l'histoire est très linéaire. Ce qui fait qu'on ne remarque même pas les chapitres défiler.

Pour progression dans ENDER LILIES: Quietus of the Knights, il faudra tout simplement explorer le royaume de Lointerre, tout en affrontant les nombreux ennemis qui nous barreront la route. Pour cela, Lily sera équipée de l'âme d'un chevalier, qui lui servira pour attaquer ses ennemis. Cette âme correspondant à un coup d'épée simple, mais efficace contre tous les ennemis. Pour vaincre un ennemi, il suffira simplement de l'attaquer, tout en esquivant ses attaques. L'avantage, c'est que Lily n'a aucune barre d'endurance. Ce qui permet d'esquiver à tout moment.


Au fil de l'aventure, on rencontre des boss et des semi-boss, chacun d'entre eux vont nous permettre d'ajouter de nouvelles capacités, comme un lancé de larve, une attaque au fléau ou à la masse, ou encore, divers sorts, comme du soin. Malheureusement, on ne peut pas s'équiper de toutes les capacités obtenues. Seulement trois capacités peuvent être activées par Set. Il y a deux sets disponibles. Et pendant la partie, il est possible d'alterner entre les sets. Donc, techniquement, il est possible d'utiliser jusqu'à 6 capacités. À conditions d'alterner les sets sans arrêt.

Tuer des ennemis permet de gagner de l'expérience, pour monter le niveau de Lily. Malheureusement, on n'a pas l'impression que prendre un niveau change quelque chose. Car en retournant au tout début du jeu, avec 20 niveaux de différence, on fait exactement les mêmes dégâts. C'est un peu troublant. Car quand on pense revenir en arrière, pour explorer les moindres recoins de la carte, on s'attend à tuer les ennemis de départ en un seul coup. Même si l'histoire est assez linéaire, on peut décider du chemin qu'on l'on prend. Mais certains de ces chemins nous emmènent dans des contrées extrêmement dangereuses. Et sans certaines capacités, on meurt un peu trop facilement. Et comme les points de contrôle ne courent pas les rues dans ENDER LILIES:Quietus of the Knights. Parfois, on doit refaire un très long chemin, pour revenir au même endroit. Et c'est très frustrant. On aurait apprécié quelques points de contrôle supplémentaires, pour ne pas à refaire 20 minutes de jeu pour rien. Surtout que les points de contrôle sont très importants dans le jeu. Tout d'abord, parce qu'ils permettent de reprendre de la vie, même si grâce à des petites fleurs blanches éparpillées un peu partout, on peut en regagner. Rien ne vaut un bon point de contrôle. Mais surtout, c'est grâce à ces points qu'on peut gérer les esprits et personnaliser ses sets, renforcer ses esprits, et s'équiper de reliques, l'équivalent à l'équipement. Sans oublier, la petite option de sauvegarde. Plus tard, les points de contrôle seront tous liés par un esprit, permettant d'effectuer des déplacements rapides.


Même si l'exploration de chaque bout de carte n'est pas non plus très importante, dans ENDER LILIES: Quietus of the Knights, il est possible de savoir s'il est utile de revenir ou non dans un lieu, grâce à un code couleur qui permet de mettre en avant les zones explorées à 100% ou non. Parfois, c'est très utile pour trouver des ressources pour améliorer ses esprits, ou trouver un nouveau chemin.

ENDER LILIES:Quietus of the Knights est un jeu en 2D animés, à la direction artistique sombre et magnifique. Dans ce monde obscurci par la pluie de morts, Lily apporte une certaine lumière, grâce à son blanc éclatant. Tandis que tout le reste sera noir ou gris. Ce style met en avant la pureté de Lily de la plus belle des manières. Et même si on aurait aimé avoir un peu plus de couleurs dans le jeu, le style que propose le jeu est vraiment magnifique, et très adapté à l'aventure. On espère tout de même que les futurs chapitres du jeu proposeront des décors plus diversifiés. Côté musique, on a le droit à une sublime mélodie qui nous accompagne tout au long de l'aventure. Elle est tellement belle qu'elle nous fait frissonner. Malheureusement, elle prend très vite possession de notre cerveau, nous laissant toute la journée avec la musique en tête.


Pour conclure, même si ENDER LILIES:Quietus of the Knights ne propose qu'une petite

partie de son histoire, dans cette early access, les quelques heures passé dans le royaume de Lointerre nous ont convaincu. Certes, le jeu est un peu trop punitif par moment. Mais pour son histoire, sa direction artistique et sa musique, on prend plaisir à explorer ce monde impitoyable, qui nous met plus d'une fois à genou. Difficile de dire si la suite de l'aventure sera toujours aussi intéressante. Mais on fait confiance à Live Wire et Adglobe pour nous offrir une fin mémorable et magnifique.


188 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now