• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Ciel Fledge: A Daughter Raising Simulator


Après avoir eu la chance de réaliser une preview en décembre 2019. On a maintenant l'occasion de vous faire découvrir notre ressenti final du jeu complet. Disponible le 21 février 2020 sur Steam et Nintendo Switch, Ciel Fledge vous demandera de vous occuper d'une jeune fille jusqu’à l'âge de la majorité. Développé par Studio Namaapa et édité par Pqube, On a tenté de pousser l'expérience encore plus loin que la dernière fois, pour notre test.

Trailer de Ciel Fledge:

Après les dégâts sur l'ARK 5, une seule survivante est retrouvée. Une jeune fille du nom de Ciel. Après avoir été observer pas l'administration ARK pendant une petite semaine, cette jeune fille va être confiée à une famille d'ARK 3, donc en l’occurrence nous. Juste après être désigné au pif paf pouf. On aura pour mission (non refusable) d'élever cette jeune fille de 10 ans jusqu’à sa majorité.


Avant d'avoir la garde complète de Ciel, il va falloir se présenter en se nommant. Après s’être présenté, il faudra définir notre naissance qui aura des caractéristiques plus ou moins différentes. On aura 3 choix, être né sur la surface, et on sera fort dans les explorations, mais on aura peur du vide. Être né directement sur ARK, on sera solidaire, mais on aura peur du danger. Et pour finir, être né dans un lieu inconnu, même si la légende dit qu'on est né sous incubation par l'administration ARK. Ce dernier nous donne la force, mais nous rend insociables. Une fois notre choix effectué, on choisit notre compétence entre 5 choix, l’intelligence, la force, le charme, l'imagination ou le spirituel. Après, il faudra choisir sa profession. Et 3 choix s'offrent à nous. Chef, pour être fort en cuisine, mais avec moins de charme. L’architecte, qui gagne en intelligence, mais perd en logique. Et le dernier, artiste, qui augmente la création, mais qui diminue l’intelligence. Une fois les choix validés, nous rencontrons notre fille adoptive. On a le choix de la renommer, mais on a préféré lui laisser son nom d'origine.

Une fois la jeune fille sous notre responsabilité, il va falloir lui programmer sa semaine. Entre école, activités, et loisirs. On va définir semaine par semaine, les choses qu'elle devra faire. Vue comme ça, on se dit qu'il n'y a rien de compliqué, il suffit seulement d’organiser son emploi du temps. Bien au contraire, car il faudra aussi prendre en compte plusieurs facteurs, comme sa fatigue, son stress, sa discipline et son argent. Des facteurs très importants, car si on s’aperçoit, que vous ne prenez pas à cœur votre rôle de mère adoptive, on vous enlèvera Ciel, et vous finirez en prison. En version jeu vidéo, vous avez juste un Game Over. Une fois qu'on prend le jeu en main, ça devient de plus en plus facile de lui créer un emploi du temps parfait tout en liant amis, shopping, école et/ou activités, tout en s'assurant qu'elle dort, mange et travaille bien à l’école. En clair, d'essayer d'être le meilleur parent possible.

Pour bien organiser son emploi du temps, il faudra aussi être attentif et prendre en compte l’état de notre fille. Telle une fille de 10 ans, elle fera des bêtises. À nous d'avoir un lien assez fort avec elle pour ne pas qu'elle en fasse qu'à sa tête. Mais être parent, c'est aussi faire des choix pour leur bien, ça ne sera donc pas évident de créer un lien entre vous et votre fille. En plus, il faudra aussi de réussir son éducation. On subira donc un bon nombre de ratés avant de clairement y arriver.


À force de faire de plus en plus d'activité à votre fille, de nouvelles ne cesseront de s'ajouter à la liste, pour enfin qu'elle puisse faire des choix sur ce qu'elle aimerait vraiment faire dans l'avenir. Pour nous aider, on va avoir accès à son arbre de compétences, divisé en plusieurs petits défis, qu'il faudra accomplir pour recevoir des cadeaux. Mais ça nous aidera aussi à faire grandir notre fille dans les meilleures conditions. On a aussi la chance de pouvoir l'habiller, et lui faire des petits plaisirs, grâce au shopping, et aux cadeaux. Et tout ceci jouera sur sa personnalité. De nouvelles chaussures lui permettront d'être une meilleure sportive. Ou une part de cheesecake, lui rendra le sourire à tous les coups.

Dans Ciel Fledge, on n'a pas de déplacement ou autres, simplement des choix et des dialogues. Le reste du temps, on voit notre fille suivre son planning du pied à la lettre. Mais il se peut que durant sa semaine, elle se mette à faire des battles. Les combats n'ont rien de compliqué, une fois qu'on comprend le système. Se déroulant sous forme de match par 3. On aura plusieurs styles de combat. Les mentaux, où il ne faudra absolument pas utiliser nos compétences physiques, sinon on subira une défaite. Les combats normaux, où il faudra venir à bout des PV de nos ennemis. Et des battles physiques, où il faudra simplement se dépenser, pour accumuler un maximum de score. Il faudra limiter les échecs, car dans une semaine, on peut en avoir plusieurs. Et donc, on s'épuisera plus facilement, si on ne les réussit pas. Après, si on ne le sent pas d'avance, il suffit simplement de les refuser. Enfin que dans les semaines normales.


Mais être une enfant dans l'ARK n'est pas évident. Il faudra qu'elle se plie à plusieurs règles. L'une d'entre elles, c'est d'explorer le monde extérieur. Et ça ne sera pas facile. Car des monstres, des sans-abri, ou des vendeurs parmi tant d'autres, vont se mettre en travers de votre chemin. Il faudra donc qu'elle parte en exploration, avec le maximum de sa forme. Et surtout qu'elle réussisse les différents combats, pour survivre aux explorations, qui se feront de plus en plus périlleuses. Par rapport au semaine du planning d'activité de base, les battles ne sont pas déclinables, on sera donc obligé de les effectuer.

Ciel Fledge est une simulation qui ne pousse pas vraiment dans les détails. Lorsqu'on sera chez soi pour faire le planning de notre fille, on pourra visiter les différentes pièces de notre maison. Mais sans plus. Ce sont des scènes figées. La seule chose de réactif, c'est le changement de tête de notre fille qui boude énormément. On est comme dans un visual Novel qui s'associe à un jeu de simulation de vie. Une fois la semaine prête à démarrer, on se retrouve sur une map, où l'on voit notre fille et ses rencontres miniaturisées. De temps en temps, lors de nouvelles rencontres, ou première fois, on découvrira des endroits de la ville, pour communiquer avec notre enfant. Mais comme pour les décors de la maison, on a le droit à des décors figés, et des dialogues. Comme dit plus haut, un véritable visual novel / simulation de vie. Heureusement comparé à notre preview. L'OST est diversifié on n'a plus la musique en boucle à longueur de temps. Elle varie enfin. Et oui effectivement ce n'est pas le meilleur des OST qu'on a entendu. Mais elle reste quand même importante dans ce style de jeu, où l'on n'a aucun dialogue ou interaction.


Lors de notre preview, on n'avait pas d'autres choix que d'utiliser la version originale. Maintenant qu'on a accès au jeu complet, on peut enfin profiter de la traduction française. Dans l'ensemble, elle est très réussie. Malheureusement, il y a encore quelques petites choses qui sont passés à côté de la traduction. Comme les détails des stats de notre fille par exemple. D'ailleurs, à part ces petits détails, on n'a rien à redire sur le jeu. Car après plusieurs mises à jour depuis la version complète, le jeu est toujours aussi stable. Ce qui prouve une nouvelle fois, que le studio essaye de développer avec délicatesse son petit jeu. Et c'est une très bonne chose. Car les meilleurs jeux sont ceux qui ont toute l'attention de leurs développeurs.

Le jeu vous prendra des heures, et des heures interminables avant d’atteindre la majorité de votre fille. Car même si on n'a pas l’impression d'avoir énormément de chose à faire. Les dialogues, les plannings, le shopping, l'exploration et les battles, prennent énormément de temps. Et c'est certainement ce qu'on reproche le plus au jeu. Qui est certes, très bon, mais clairement plus profitable en mode portable comme sur la Nintendo Switch. Car on va l'avouer, on a joué 99% de notre temps sur notre portable grâce à Steam Link. Une application accessible pour tous, qui est très fonctionnelle. D'ailleurs, la prise en main sur mobile est tellement plus agréable que sur PC. Ce qui nous donne envie de rester avec notre mobile, même si l’écran est plus petit. Car au passage, la jouabilité sur PC est assez complexe.


Pour conclure, Ciel Fledge est une simulation originale. On doit élever notre fille sur les mêmes principes qu'un véritable enfant de 10 ans. On fera des erreurs, on laissera beaucoup de fois de laisser aller. Mais on l'aimera, et on fera tout pour lui donner la meilleure vie qu'elle espère, surtout avec ce qui lui est arrivée. Alors certes, même si les graphismes restent basiques, et proche d'un visual novel. Et que la musique n'est pas la plus agréable du monde. On valide à 100% le concept et l'originalité de ce jeu. Même si on le recommanderait quand même plus sur Nintendo Switch. Car on se lasse facilement d'y jouer des heures, assis devant son ordinateur. À moins de faire la même chose que nous, et de profiter du jeu grâce à Steam Link.


0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now