• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] Goat Simulator The Goaty


Qui ne connait pas Goat Simulator. Sorti sur quasiment toutes les plateformes, ce jeu qui rend complètement chèvre, devait impérativement dompter son bétail sur Nintendo Switch. C'est chose faite depuis le 23 janvier, les possesseurs de la petite dernière de Nintendo peuvent profiter du jeu dans sa version GOATY, c'est à dire avec tous ses DLC. On en a donc profité pour en faire un test, qui nous a rendu complètement chèvre aussi.

Trailer du jeu

Sorti comme une blague un 1er avril 2014, Goat Simulator a connu toutes les plate-formes depuis 5 ans. Android, Playstation 4, Xbox One, ios, Xbox 360, Playstation 3, Steam, la liste est longue, et il fallait bien que cette satané chèvre vienne tout casser sur la Nintendo Switch.

L'avantage de sortir en 2019, c'est que le jeu est devenu tellement populaire, et a eu droit à tellement de DLC, que la Nintendo Switch a la chance de tout avoir en un seul jeu. Donc pas besoin d'attendre des mois pour les joueurs Switch, car notre chère petite chèvre est déjà équipée pour une aventure médiévale, une invasion de zombie, ou encore une découverte spatiale ...

On ne reviendra pas vraiment sur les graphismes du jeu, qui restent assez similaires aux autres plates-formes. On reviendra uniquement sur son côté assez vide dans les divers jeux de cette version GOATY. Ne vous attendez donc pas à faire la fête en haut d'un immeuble avec une centaine de personnes, ou voire une horde zombie attaquer. On ne comprend pas d'ailleurs pourquoi le jeu a subi ce genre d'effacement de masse. Pour ceux qui connaissent très bien le jeu, et qui avaient l'habitude de faire la fête, ou plutôt de faire un carnage, en haut de l'immeuble en sautant avec la tête de DEADMAU5, vous allez très vite être déçu. On se retrouve avec 5 danseurs, qui essayent tant bien que mal à mettre le feu au dancefloor. Après, est-ce vraiment important ? le but n’étant pas de réaliser les objectifs des divers mondes ? Si on revient sur cette version GOATY portée sur Nintendo Switch, on va le dire clairement, c'est une très bonne idée. Pourquoi ? car Goat Simulator est un défouloir, et on s'en contrefiche des graphismes, ou du manque de personnes, tant qu'on s'amuse. Et pour le coup, pouvoir emporter sa chèvre où l'on souhaite, est l'un des meilleurs défouloirs qui peut exister sur la Nintendo Switch. Que se soit en mode portable, ou en mode TV, on apprécie jouer à Goat Simulator. Mais, on l’apprécie encore mieux en mode portable.

le jeu garde sa jouabilité qu'on a l'habitude d'avoir sur les autres plate-formes. Comme toujours, Goat MMO Simulator est toujours aussi compliqué à prendre en main. Mais on ne s'attendait pas non plus à avoir une révolution sur la Nintendo Switch. Pour ce qui est du reste des jeux, c'est-à-dire, Goat Payday, et ses animaux complètement braqués, la fête foraine de Goat City Bay, Goatz, et son avant et après l’épidémie, Goat Waste of Space Simulator et la fameuse Goatville, rien ne change vraiment. Vous aurez les objectifs à réaliser, et les collectibles d'or à récolter. On aurait aimé quelques fonctionnalités supplémentaires pour la Nintendo Switch, comme jouer à deux, avec un Joy-Con chacun, on sait, on rêve un peu.


Dans Goat Simulator, on n'a pas vraiment de gros objectifs concrets à faire. Et même si certains niveaux se démarquent avec des quêtes à réaliser, on revient toujours au même but, faire un carnage monstre. Mais ce sandbox complètement loufoque, a le mérite de proposer un riche contenu, avec de nombreuses choses à faire. Piloter des véhicules terrestres ou spatiaux, faire du manège, porter des masques en étant une girafe, être chevalier de la table ronde ... et cette chèvre est polyvalente. C'est très rare de nos jours de voir un jeu être assez libre, tout en gardant le plaisir de jouer. Certes, on est sûr du 100% fun, mais pour ceux qui aiment finir un jeu à 100%, Goat Simulator est un vrai défi.

Le petit reproche que l'on peut faire de ce portage Switch, c'est le temps de chargement assez long, quand on change de monde. C'est assez agaçant. Surtout pour Goat waste of Space Simulator et Goat MMO Simulator.

Pour conclure, Goat Simulator fait partie de ces jeux qu'on a envie d'avoir pour tuer le temps, mais qu'on n'a surtout pas envie d'acheter, car ce n'est pas vraiment un jeu. Il propose tout de même des Open World plutôt sympa, et un Goat MMO Simulator qui arrive à se démarquer du lot. Mais malheureusement, le grand n'importe quoi global du jeu, n'en fait pas vraiment un jeu attirant. Il a tout de même le don d'attirer les enfants pour son côté complètement loufoque, et le sortir sur Nintendo Switch était peut-être une très bonne idée. En 5 ans, ce jeu qui ne se prend toujours pas au sérieux, trouve son public petit à petit sur chacune des plate-formes.


0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now