• Couple of Gamer

[Preview][Steam] On a navigué sur les mers de Port Royale 4


Disponible cette année sur steam, et les autres plateformes, Port Royale revient conquérir les mers, dans un 4e opus. Toujours développé par Gaming Minds Studios, et édité par Kalypso Media, Port Royale 4 nous envoie dans les Caraïbes, avec pour seul objectif, devenir la 1ere puissance commerciales de ces mers.Pour notre premier voyage, nous avons pu tester le mode libre, le tuto, et une petite partie de la campagne solo. Histoire de prendre en main le jeu. Et de découvrir ce que nous réserve le jeu. Voici notre preview, d'un jeu qui s'annonce prometteur.

Trailer du jeu

Annoncé la toute première fois, lors de la Gamescom 2019. Port Royale 4 revient cette année après 8 ans d'absence. De notre côté, on a démarré notre expérience avec le tuto, histoire d'apprendre les bases du jeu. Comme se déplacer. Les batailles navales. Ou encore les procédures d’échanges de ressources entre villes. Une fois prêt, on a lancé notre campagne solo. En tant que nation de départ, nous avons eu la possibilité de prendre l'Espagne. Et ce n'est pas anodin comme choix. Car cette nation propose un mélange de tout ce qu'il y a à découvrir dans Port Royale 4. Cette nation contrôle les eaux. Et est une menace pour les autres pays. On est donc en guerre contre l’Angleterre. Et il va falloir gérer nos ressources dans les différentes villes, pour stabiliser nos colonies.

La nation Espagnole propose de sélectionner l'un des 4 personnages différents. L'aventurier, qui va offrir une expérience plus axée sur l'exploration, et la connaissance des navires. La marchande, et ses capacités à négocier, et à avoir accès aux autres villes. Le boucanier, qui aura d'excellente relation avec les rois. Et pour finir, la pirate, qui ne sera pas très aimée par les autres bateaux. Mais qui aura l'avantage de ne jamais se faire attaque par les autres pirates en mer.


Une fois le personnage sélectionné, la campagne commence. Le début de la campagne est toujours différent. Le vice-roi vous donnera des missions. Comme satisfaire une ville de la nation. Effectuer divers échanges entre les villes. Récupérer des ressources. Faire venir la population dans une ville, en l'évoluant. On s'attaque à d'autres nations. Mais pour réussir la campagne, il faudra surtout suivre les objectifs du journal, dans les dates mentionnées.

Le jeu est assez complexe à première vue. Il y a une gestion commerciale très stricte. Avec des conditions d’échanges. Des achats de contrats. Des créations de routes commerciales. On entre très rapidement dans le jeu, avec tout ce que propose Port Royale 4. c'est d'ailleurs pour ça, qu'il est important de faire le tuto. Car il explique toutes les bases, que vous verrez dans le mode campagne. Le jeu étant encore en cours de développement. On a eu énormément de mal à progresser dans le jeu. Car il s’arrête un peu trop souvent. Mais on a pu voir le principe d’échange entre les villes. Qui se fait de manière assez simple. Il suffit juste de prendre des ressources d'une ville. Et le revendre à une autre. Puis après, on a essayé de voir un peu le mode construction. Ce mode permet d’aménager de nouvelles structures dans l'une des villes. De toute façon, certaines missions du vice-roi, obligent à utiliser ce mode. On y trouve différentes structures, comme des commerces, habitations, ou encore zone de travail. Le but de l’aménagement, c'est de faire évoluer la ville. et surtout de la faire grandir.


Port Royale 4 propose assez d’éléments dans ses menus, pour nous informer un maximum sur nos convois. Le statut des villes. Nos bateaux. Et surtout nos statistiques globales. Mais une fois de plus, ce sont des choses à bien connaitre. Car parfois, certains menus nous semblent incompréhensibles. Surtout côté business. On a tout de même hâte de voir l’évolution de cette campagne solo. Et en Français.

Côté mode libre, le jeu propose les 4 Nations, et les 4 personnages. Dans ce mode, comme son nom l'indique, on est libre. Le seul choix qu'on a vraiment à faire, c'est la personnalisation de la partie. Taille de la nation. Ville de départ. Nombre de bateaux. Argent de départ. Et aussi quelques paramètres de difficulté, comme les batailles navales. Les attaques de pirates. Ou encore les ressources, et le système d’échanges. Bien sûr, le mode libre est uniquement présent pour ceux qui maîtrisent complètement le jeu. Et qui ne souhaitent pas recevoir des ordres.


Graphiquement, le jeu nous propose un voyage dans les archipels Caribéens vraiment magnifique. Les villes sont vivantes. Notamment grâce aux infrastructures qui peuvent être installées. Même les bateaux ont une certaines prestance, qui rendent le jeu vraiment bluffant. Le seul petit point faible, c'est le manque de vie sous l'eau. On ne voit pas de poissons apparaître. Pourtant la mer est belle et transparente. Ça pourrait donner un petit plus au jeu. Surtout que se retrouve souvent au port, à décharger et charger nos navires. Mais le jeu est encore en développement. Donc, il aura le temps de changer d'ici là. Par contre, le petit charme du jeu se trouve lors des cinématiques. Nous avons le droit à de magnifiques illustrations en peinture. On a hâte de voir ce que donnera le tout, avec une petite musique, et l'histoire en guise de présentation. Enfin, si cette cinématique de début est faite pour ça.

Pour conclure notre preview, nous sommes conquis par ce que propose Port Royale 4. Un jeu complet, complexe. Mais à l'image des opus précédents. De plus, le jeu nous offre des graphismes somptueux, qui nous immergent très facilement dans les mers des Caraïbes. 8 ans après, on n'attendait pas moins de Gaming Minds Studios, et Kalypso Media. En tout cas, hâte de naviguer plus longtemps sur les mers de Port Royale 4. Et surtout de découvrir la campagne Française. Et tout ça, en Français.

235 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now