• Couple of Gamer

[Preview] On a tenté de recréer un culte dans Cult of the Lamb


Alors que le futur jeu de Massive Monster et Devolver Digital, Cult of the Lamb, sortira le 11 août prochain sur PC et Consoles. On est parti monter notre propre culte, le temps d'une partie, pour voir s'il était aussi adorable que prévu. Et après avoir recruté quelques adeptes, et avoir posé notre première pierre pour la construction du culte, il est temps pour nous de vous donner notre premier avis sur ce jeu, aussi impitoyable qu'adorable.

Trailer du jeu

Cult of the Lamb est un petit dungeon crawler roguelike qui nous met dans la peau d'un petit agneau possédé qui a échappé à l'abattage grâce à un mystérieux, et qui n'a pas d'autres choix que de payer sa dette en établissant un culte d'adorateurs en son nom. On va donc devoir monter notre propre culte dans un pays de faux prophètes, parcourir le monde à la recherche d'adeptes, et répandre la bonne parole pour devenir le seul culte véritable de ce monde.


Cult of the Lamb est un jeu adorable. Mais c'est surtout un impitoyable dungeon crawler. Pour progresser dans le jeu, et construire son culte, on va devoir parcourir des mondes, pour y tuer des boss redoutables, récupérer des ressources, et sauver des pauvres animaux des mains de l'autre culte qui sévit dans la région.


Le jeu est un dungeon crawler. On va donc devoir parcourir différents donjons, et vaincre de nombreux ennemis, pièce après pièce. Quand on n'est pas dans un donjon, on est sur notre lieu de culte. Ici, on va devoir convertir des fidèles sauvés des mains des rivaux. Construire différentes structures pour agrandir le culte, et survivre. Et se préparer avant d'attaquer un nouveau donjon.

Quand on sauve un fidèle, une fois dans notre lieu de culte, on va pouvoir le convertir en choisissant son apparence parmi de nombreux animaux trop mignons. Changer sa couleur et sa variation. Et lui donner un nom. Chaque recrue aura deux croyances qui nous seront plus ou moins utiles. Une fois la recrue enrôlée, on pourra lui donner des ordres, comme travailler, ou récolter des ressources.


En donjon, le but sera de rejoindre la salle du boss. Pour cela, il faudra parcourir les salles les unes après les autres. À la fin de chaque salle, on va se retrouver sur une petite carte qui va nous permettre de choisir la prochaine salle que l'on souhaite explorer. Comme souvent dans les dungeon Crawler, certaines salles serviront à s'équiper d'armes plus puissantes. D'autres à reprendre du soin. En plus, comme le jeu nous demandera beaucoup de ressources pour bâtir des structures, lors des donjons, il y aura des salles dédiées aux ressources. Toutes les ressources seront bonnes à prendre. Car certaines serviront aussi à préparer de bons petits repas.

Cult of the Lamb est un jeu que l'on pourrait comparer à de nombreux dungeon crawler. Mais ce dernier se démarque surtout par son adorable direction artistique, qui en ferait craquer plus d'un. En même temps, c'est un jeu développé par Massive Monster, qui n'est que le développeur de l'adorable et loufoque The Adventure Pals. Donc, rien de surprenant de ce côté. La patte est là. Et c'est aussi pour ça qu'on sait d'avance que Cult of the Lamb sera la pépite indépendante du mois d'août.


Malheureusement, il faudra encore attendre un peu pour pouvoir continuer à créer son culte. Mais heureusement, une petite démo est disponible sur Steam. Histoire de patienter jusqu'au mois d'août. Ce qui devrait réduire un peu notre impatience ... ou pas.

130 vues0 commentaire