top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Preview] On a souffert dans le futur jeu de NEOWIZ, Lies of P


Alors que la date du futur Souls Like de NOEWIZ, Lies of P, a été dévoilée lors du Summer Game Fest. Et qu'une démo a fait son apparition sur PC, PlayStation et Xbox. On a pu souffrir quelques minutes, dans le magnifique monde de Lies of P, en compagnie de notre marionnette mécaniques, dans la ville sinistrée de Krat, afin de découvrir une partie du jeu. Et après avoir botté les fesses d'un vilain clown mécanique, voici nos premières impressions sur ce Souls Like qui devrait faire sensation à la rentrée.

Trailer du jeu

Lies of P est un Souls Like qui nous raconte l'histoire d'une marionnette créée par Geppetto qui se retrouve prise dans un tissu de mensonges, entourée de monstres inimaginables et de personnages louches, piégée dans la tourmente des événements qui se sont abattus sur le monde de Lies of P. On commence notre aventure, réveillé par une voix mystérieuse qui nous guide à travers la ville sinistrée de Krat, un lieu autrefois plein de vie, désormais frappé par la folie et la soif de sang. Notre but va être de rejoindre la ville, et comprendre pourquoi elle a été plongée dans le chaos.


Lors de nos premiers pas dans Lies of P, on a pu découvrir les premiers combats, ainsi que le premier boss du jeu. Avant de commencer, on a dû choisir entre 3 styles de combat. La voie du criquet, qui permet un équilibre parfait entre l'attaque, l'esquive et la défense. La voie du Bâtard, pour un style axé sur l'esquive. La voie du balayeur, qui va se concentrer sur la force. Selon la voie que l'on va choisir, le gameplay sera assez différent. Par exemple, la voie du balayeur fera plus de dégâts. Mais l'endurance sera réduite. Ce qui va rendre l'esquive plus difficile.

Une fois notre style sélectionné, on va pouvoir débuter notre aventure. Les premiers pas dans Lies of P ne sont pas très difficiles. On y apprend les attaques classiques et lourdes, la parade, l'esquive, l'étourdissement, ainsi que les arts de fable. On apprendra aussi à utiliser nos potions, et notre affûteuse, qui servira à réparer notre arme. Car dans Lies of P, les armes s'useront à chaque parade, et à chaque coup porté. Et si on ne répare pas notre arme, elle se brisera. Nous obligeant à en acheter une nouvelle. Il faudra donc toujours garder un œil sur l'usure de l'arme. Pour le reste, le jeu sera similaire à n'importe quel autre Souls Like. On aura donc un jeu basé sur l'esquive et la parade, avec un système de réapparition d'ennemis, à chaque fois que l'on utilisera un Stargazer, un petit point de sauvegarde mécanique, qui sera l'équivalent des feux de camp dans Dark Souls. En tuant des ennemis, on récupérera de l'Ego. Cette ressource va nous permettre d'améliorer nos stats depuis un Stargazer, en montant leurs niveaux. On utilisera aussi l'Ego pour acheter des armes et des objets chez le marchand. On pourra aussi récupérer de l'Ego en vendant des objets que l'on n'utilisera pas, ou en brisant les fragments d'ego. Comme dans tous les Souls Like, on perdra notre Ego en mourant. Il sera possible de le récupérer en retournant à l'endroit de sa mort. Mais si entre-temps, on meurt à nouveau, on perdra définitivement notre égo. Un gameplay identique à n'importe quel autre Souls Like.

Bien sûr, Lies of P n'est pas qu'un simple Souls Like, qui va nous faire souffrir pendant des heures. C'est aussi un jeu qui va nous faire voir une version sombre du célèbre conte de Carlo Collodi, Pinocchio. On y retrouve des éléments du conte, comme le fameux cirque, ou encore, Gemini criquet. Pour l'instant, on n’a rien vu de plus. Mais ce premier pas nous annonce la couleur. Et on sait que derrière cette histoire revisitée, on va avoir le droit à des lieux culte, comme Monstro. Malheureusement, pour en être sûr, il faudra encore être patient.


Mais ce qui nous charme le plus dans ce Souls Like, c'est la direction artistique. Très proche de Steelrising, Lies of P est tout simplement fabuleux, avec de somptueux décors Steam Punk très réussis. Le bestiaire n'est pas encore très varié. Mais il y a de l'idée. Et quand on voit le premier boss, on s'attend à de sublimes créatures mécaniques, qui nous donneront du fil à retordre.


Malheureusement, cette première prise en main étant un peu courte, difficile de se faire une idée globale du jeu, de son histoire, et de son univers. Mais si les développeurs se concentrent vraiment sur l'histoire de Pinocchio, on peut s'attendre à de somptueux lieux à découvrir. Et des boss redoutables tirés du conte. Mais pour en avoir le cœur net, il faudra attendre le 19 septembre prochain. Une date qui paraît tellement loin. Mais qui devrait arriver plus vite qu'on ne le croit.

429 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page
Couple of Gamer ...