• Couple of Gamer

[Preview] On a découvert le futur jeu de Oiffy et Wolf & Wood Interactive, The Last Worker


À l'occasion du Wired Press Preview, nous avons pu découvrir en Hands-off, le prochain jeu de Oiffy et Wolf & Wood Interactive, The Last Worker. Une aventure narrative à la première personne centrée sur nos difficultés face à un monde de plus en plus automatisé. The Last Worker raconte une histoire drôle, percutante et émouvante, peuplée de personnages complexes interprétés par un casting de choix. Et en attendant sa sortie, cette année sur steam, Meta Quest, Nintendo Switch, PlayStation et Xbox. Voici ce qu'on peut déjà vous dévoiler sur ce jeu.

The Last Worker est une aventure narrative à la première personne qui nous plonge dans une immense ville de la taille de Manhattan. Dans ce jeu en 3D peints à la main basés sur des concepts de la légende des comics, Mick McMahon, on va devoir vivre une journée tout à fait normale, ou presque, à travailler et à parler à de nombreux personnages, afin d'avancer dans l'histoire. On n'a pas vu grand-chose sur le jeu. Le gameplay est resté très secret. On a pu apercevoir un gros bras mécanique jaune qui servait à déplacer des objets et résoudre quelques énigmes. Mais rien de plus. Mais l'histoire s'annonce très intéressante. Entre émotions, satire caustique et action intense, The Last Worker nous prépare une aventure mythique.

Surtout que les développeurs ont mis tout leur cœur à l'ouvrage, avec un très gros travail sur le développement de la VR. Mais aussi sur la bande-son, et les nombreuses histoires des différents personnages rencontrés. Il y aura aussi un très gros casting au rendez-vous. De quoi nous donner envie de se plonger dans cette aventure.


Malheureusement, il faudra attendre encore un peu pour avoir plus d'informations sur le jeu. Et même si le jeu sera un jeu pensé pour la VR, avec une sortie sur Steam et Meta Quest 2. Les possesseurs de la Nintendo Switch, PlayStation 5 et de la Xbox, pourront eux aussi profiter du jeu, dans une version tout aussi intense. Mais sans le mode VR.

118 vues0 commentaire