• Couple of Gamer

[Gamescom 2022][Preview] On a visité la station Citadel dans le remake de System Shock


Alors que le remake de System Shock fera son grand retour prochainement. On a profité de la Gamescom pour découvrir et tester le travail de Nightdive Studios, qui fait revivre un jeu emblématique, sorti en 1994, développé à l'origine par Looking Glass Technologies. Un remake qui préservera les mécaniques de jeu cultes de l'époque, avec de nouveaux graphismes HD, d'une refonte des contrôles, d'une interface améliorée et de nouveaux sons et musiques. Et après quelques crises d'épilepsie. Voici ce qu'on pense de nos premiers pas dans ce remake.

Trailer du jeu

System Shock est un remake d'un jeu sorti en 1994. Dans ce dernier, SHODAN, une IA psychotique, a pris le contrôle de la station Citadel, et a transformé son équipage en une armée de cyborgs et de mutants, et qui souhaite désormais faire de même avec la Terre. Pour éviter que la Terre sombre dans un tel chaos, on va devoir explorer la station Citadel, et détruire SHODAN.


Ne connaissant pas le jeu original, on s'est plongé dans l'inconnu en se lançant dans System Shock. Et nos premiers pas n'ont pas été simples. Avant de nous lancer, on a dû choisir un paramétrage de la partie sur 4 critères, Combat, Mission, Puzzle et Cyber, allant de 1 à 3. On pouvait personnaliser ces critères en montant la difficulté des puzzles, tout en diminuant les combats. Mais pour une première, on a voulu faire dans le normal, et tout mettre à 2.

Une fois dans la station Citadel, on ne savait pas trop quoi faire. On a donc fouillé un peu, et ramassé le moindre objet. Malheureusement, l'inventaire étant limité et en emplacement par case, on a dû faire des choix. On a donc pris le strict minimum. Mais dans System Shock, il faut être du genre fouineur. Car de nombreux objets vont nous permettre d'en savoir un peu plus sur l'histoire. Et certains nous permettront de débloquer des portes. Bien sûr, on récupérera aussi des armes, très utiles contre les monstres et les robots qui nous barreront la route.


Lors de l'exploration de la Station Citadel, on ne passera pas notre temps à tuer tous les fous qui veulent notre peau. En fait, le jeu mélange les genres, et propose aussi des puzzles à résoudre, pas toujours évident, ou des zones de cyberspace, qui nous plongeront dans un monde à la Tron, et où il faudra déverrouiller des portes, et se frayer un chemin, tout en évitant les virus. Et c'est en se plongeant vraiment dans le jeu, qu'on commence à comprendre pourquoi avant de lancer la mission, on avait la possibilité de modifier les difficultés. Et pour une première, même en normal, on a souffert. Les zones cyber sont assez complexes, avec très peu de vie, et beaucoup d'ennemis. Et les puzzles, même en normal, ne sont pas toujours compréhensibles. Mais le mélange des genres apporte une certaine originalité au jeu.

System Shock est un jeu qui a eu le droit à un sacré remake. Quand on observe la version de 1994, on est très loin des vieux graphismes DOOMesque de l'opus d'origine. Ce remake est un peu plus dans l'air du temps, avec une direction artistique très sombre, et un style néon omniprésent grâce au jeu de lumière. Sans oublier le style Tron dans le Cyber. Bon, il ne faut pas être épileptique. Car sinon, c'est la crise assurée. En plus d'une magnifique refonte, le jeu nous offre une ambiance sonore qui nous plonge parfaitement dans la station folle. Et pour les fans, l'actrice de doublage originale de SHODAN prête à nouveau sa voix. Parfois pour se replonger comme il se doit dans le jeu original.


Même si System Shock ne nous a pas emballés lors de cette découverte, il nous a intrigués. On a donc pu le comparer à sa version d'origine. Le rendant plus intéressant. Les fans devraient être conquis par ce remake. Pour les autres, le mélange des genres pourrait en attirer plus d'un dans cette station. Maintenant, il ne reste plus qu'à savoir la date de sortie. Mais nos petits nous disent qu'elle est plus proche qu'on pourrait le croire.

139 vues0 commentaire