• Couple of Gamer

[eSport] Du drama et de l'action lors du Esports WTCR Oscaro au Nürburgring

Mis à jour : avr. 25


Ce week-end dernier, 100 des plus rapides pilotes ce sont affrontés pendant un evenement Esports au Nürburgring, L'eSports WTCR Oscaro, organisé sur RaceRoom. C’était l'occasion pour RaceRoom de montrer le potentiel eSport de son jeu gratuit disponible uniquement sur Steam.

Rediffusion de l'eSport WTCR Oscaro

les enjeux étaient élevés dans l'épreuve Esports: Avec 25 000 € réparti entre les pilotes, répartis sur quatre divisions. Un dispositif impressionnant comprenant 48 Simulateurs dans le Ring Arena du Nurburgring à quelques mètres de la piste du célèbre circuit allemand. Une compétition qui réunissait les meilleurs pilotes et Teams du simracing dont la Team Oscaro eSport, Spécialiste du Simracing Français. Oscaro et KW se sont associés en tant que partenaires de l'événement,tandis que Audi a fourni la voiture officielle de la compétition avec l'Audi RS 3 LMS. Les 24 heures Nurburgring et les courses FIA WTCR Oscaro en Allemagne ont eu lieu le même week-end.


Alors que René Rast se préparait pour son premier essai dans la véritable Audi RS3 LMS, les simracers se préparaient pour la première course. Immédiatement, il est devenu clair que la compétition était au plus haut niveau, encore plus difficile qu'en ligne. En tête du classement, Julian Kunze (EURONICS Gaming) a pris la tête très tôt, avant que le Hongrois Gergo Baldi (EDGE eSports) ne prenne la tête. Tim Heinemann (Turn1) a fait de son mieux à la fin de la séance, mais il ne pouvait pas battre le temps de Baldi. Derrière Tim Heinemann, Kevin Siggy Rebernak (EDGE eSports), Dornieden (Veloce Esports) et Kevin Leaune (Oscaro eSports) complètent le top 5. Les 22 pilotes de la première division étaient séparés par moins d'une demi-seconde, et entre P22 et P23, il était moins d'un demi-dixième.


Le Samedi, Les pilotes ont attaqués avec la première course de la soirée qui a eu lieu sur le tracé de Zandvoort. Pendant les qualifications, Kevin Leaune et Keithley entrent en collision. Le Slovène Kevin Siggy Rebernak a été le pilote le plus rapide en qualification, devant le Kunze, Baldi, Jack Keithley (ACR Zakspeed) et Moritz Löhner (Indépendant). Kunze a pris un bon départ et il a tiré en tête avec une passe fantastique à l'extérieur contre Rebernak. Les deux pilotes ont commencé à creuser l'ecart. Ses rivaux féroces Heinemann et Keithley sont entrés dans une bataille, qui plus tard a également impliqué Leaune, Löhner et Baldi. Au final, c'est Heinemann qui s'est faufilé sur le podium, mais la victoire revient à Julian Kunze devant Kevin Siggy Rebernak.


Pour la deuxième course sur le tracé Hungaroring, les cartes ont été complètement remaniées. Nikodem Wisniewski (Oscaro eSports) de Pologne, qui menait dans la moitié inférieure du top 10 de la première course, a pris une pole position face à Gergo Baldi et Florian Hasse (EDGE eSports). Alexander Dornieden, champion de WTCC en 2017, était 4e devant Keithley, alors que Heinemann n'était que 7e, Kunze 9e et Rebernak 11e. Au départ, Heinemann s'est hissé à la 3e place immédiatement, mais il a pris une pénalité au premier tour, tombant en bas du peloton. Wisniewski et Baldi se sont battus pour la 1ere place, mais Baldi a réussi une passe fantastique à l'extérieur pour prendre la tête et finalement la victoire. Keithley quant a lui, est resté bien seul pendant cette course, est termina 3e, mais derrière lui, Julian Kunze et Kuba Brzezinski (Ragnar Rdest) ont impressionné le public avec une bataille magnifique et plusieurs changements de position, avec la meilleure fin pour Kunze. Avec les résultats de la deuxième course, Kunze et Baldi étaient à égalité de points pour la tête du championnat avant la dernière course de l'enfer vert de Nordschleife, tandis que Rebernak et Keithley ont également eu des chances réalistes de remporter le titre.


Dans les qualifications de Nordschleife, suite à un probleme technique Baldi n'a pu faire un tour valide, et à donc du partir dernier de cette manche. Jack Keithley a maintenu ses espoirs de devenir champion en prenant la pole devant Kevin Siggy Rebernak. Julian Kunze a débuté en 5ème position, derrière Heinemann et Wisniewski. Keithley a prit l’ascendant sur les autres pilotes lors du départ et à fait son chemin seul devant, en démontrant sa maîtrise sur le terrible enfer vert. Heinemann a passé Rebernak avec un mouvement courageux au début, ce qui a conduit à une fin de course palpitante. Keithley et Kunze seraient à égalité de points, si les résultats restaient tels qu'ils étaient, et la troisième place de Keithley en Hongrie serait le bris d'égalité en faveur du Britannique. Heinemann a essayé de se rapprocher de Keithley, et Kunze a mis beaucoup de pression sur Rebernak, mais il semblait qu'aucune des positions ne changerait. Sortant de la dernière chicane, Keithley ressemblait à l'éventuel champion, mais Heinemann ralentissait de façon démonstrative pour empêcher son grand rival de remporter le championnat. Avec ce résultat, Kunze devint champion provisoire tout à coup. Les commissaires ont dû revoir la scène, et après une longue discussion, les résultats officiels ont été annoncés: disqualification pour Heinemann, mais le titre de champion pour Julian Kunze a été confirmé. Pour Keithley, c'était P2 à la fin, tandis que la troisième place revenait à Kevin Siggy Rebernak devant les malchanceux Gergo Baldi et Nikodem Wisniewski.


D'autres histoires ont été écrites dans les divisions inférieures. La division 2 a été remportée par le Suédois Daniel Fredriksson, qui a dû faire face à un grand défi du jeune Tim Jarschel. Seulement à la dernière course de la Nordschleife, Jarschel a commis quelques erreurs, tandis que Fredriksson a affirmé sa domination et a remporté le championnat de la division 2. La division 3 a été remportée par Rico Kistenmacher, tandis que Max Duhr a remporté la division 4.


D'autres belles histoires ont vues le jour lors de cette compétitions, Alex Mirea par exemple, de Roumanie, qui a terminé l'épreuve avec une jambe cassée et même fini 17ème de la D2.

Les préparatifs sont en cours pour la prochaine saison en ligne de l'Esports WTCR Oscaro, ainsi que pour la sortie de nouvelles voitures WTCR pour RaceRoom.

229 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now