top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Early Access][Steam] Kerbal Space Program 2


8 ans après sa première apparition sur Steam et Epic Games. La simulation spatiale, Kerbal Space Program, fait son grand retour le 24 février, en early access sur Steam. Toujours développé par Intercept Games, et édité par Private Division, ce nouvel opus offre une nouvelle ère d'exploration spatiale pour les futurs ingénieurs virtuels de la KBS. De nouvelles pièces, une amélioration graphique, une nouvelle interface utilisateur, et bien plus encore, pour que la conquête de l'espace soit encore plus agréable. Et après de nombreuses expérimentations, et quelques voyages dans l'espace, il est temps pour nous de redescendre sur terre, et de donner notre premier avis sur cette suite toujours aussi ingénieuse et loufoque.

Trailer du jeu

Kerbal Space Program 2 est un jeu de simulation spatiale. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, dans ce jeu, on va devoir créer un vaisseau capable de voler, afin d'explorer l'immensité de l'univers. Mais avant de pouvoir prétendre à la conquête spatiale, il va falloir passer beaucoup de temps à la fabrication d'un vaisseau capable d'atteindre les étoiles. Heureusement, pour nous aider dans cette tâche, l'adorable personnel de Kerbal Space Program sera là pour nous proposer un petit tutoriel vidéo aux petits oignons.


Avant de commencer Kerbal Space Program 2, on va devoir lancer son programme spatial. En gros, configurer sa partie, avec la difficulté, le nom de notre programme, son logo, les couleurs, ainsi que le nom de la campagne solo. Pour les non habitués du jeu, il sera possible de configurer la partie, afin de la rendre plus simple, en activant le carburant ou les énergies illimités. Mais, avec une difficulté facile, même un débutant peut profiter du programme spatial de Kerbal Space Program 2.

Une fois la partie lancée, on se retrouvera à la Kerbal Space Agency. Dans ce hub principal du jeu, on aura plusieurs lieux à découvrir. Le premier, pour les débutants, sera le Centre d'Entraînement. Grâce à 4 modules d'entraînements, divisés en plusieurs vidéos explicatives, ainsi que quelques bases sur les déplacements, et autres. Après avoir terminé tous les modules, il sera temps de partir dans le BAV, le bâtiment d'assemblage véhiculaire. Un lieu qui nous fera perdre énormément de temps.


Le BAV sera l'entrepôt de création de tous nos vaisseaux. Lors de notre première fois, on nous apprendra à utiliser les différentes pièces disponibles dans les favoris, afin de créer une petite fusée. Un tutoriel qui complètera nos connaissances acquises lors des modules d'entraînement. Dans le BAV, on pourra créer tout ce que l'on souhaite, même des véhicules, comme des rovers. Mais principalement, il faudra débuter par quelques fusées, histoire de commencer sa conquête spatiale. Pour cela, on aura en notre possession des capsules, réservoirs, parachute, roues, ailes, et d'autres pièces, pour créer le véhicule de nos rêves. Malheureusement, on ne pourra pas assembler des pièces, en espérant que la beauté de notre vaisseau puisse faire l'affaire. Il faudra un minimum d'ingénierie. Et pour nous aider, un rapport d'ingénierie nous permettra de savoir si notre vaisseau sera apte à décoller. Pour cela, il faudra que le ratio de poussée par rapport à la masse soit supérieur à 1. Une mission facile à réaliser avec une petite fusée. Mais plus difficile quand on va commencer à créer des fusées d'une taille impressionnante.

En plus du rapport d'ingénierie, on pourra jeter un œil sur le planificateur de trajet, et les différents gestionnaires disponibles, comme celui des pièces qui va nous permettre de gérer chaque pièce de notre vaisseau, afin d'avoir une meilleure vue sur leur utilité. Celui des Kerbals, pour ajouter des astronautes à la fusée. Ou encore, celui des groupes d'actions, pour gérer l'éclairage, le déclenchement de certains satellites, ou encore, gérer l'atterrissage en douceur des nos modules. Il y aura beaucoup de choses à apprendre dans Kerbal Space Program 2. Heureusement, on ne nous demandera pas de comprendre le jeu dès les premières heures. Au début, il sera possible de simplement créer ses fusées, puis de les faire décoller.


Après avoir le véhicule de ses rêves, on va donc devoir partir sur le site de lancement, afin de l'envoyer dans l'espace. Une fois sur ce site, il faudra lancer le compte à rebours, pour que notre vaisseau puisse atteindre les étoiles, ou se fracasser contre le sol, selon nos talents. Si par malheur, le vaisseau ne décolle pas, ou qu'il se crashe, il faudra tout simplement retourner au BAV. Mais si au contraire, le décollage se passe à merveille, on va pouvoir commencer la seconde étape de notre conquête spatiale. Après avoir atteint les étoiles, on pourra naviguer dans l'espace, et découvrir tous ses secrets.


Ce qui nous mènera au dernier lieu à découvrir dans Kerbal Space Program 2, la station de contrôle. Cet endroit va nous permettre d'avoir une vue d'ensemble de ce qu'il se passe dans les étoiles. On pourra y voir les autres planètes, comme la Mune, pour ne citer qu'elle. Mais surtout, on pourra gérer tous nos vaisseaux, ainsi que les colonies, et autres. Ce lieu sera surtout très important dans la durée. Car une fusée, une fois en orbite, mettra du temps avant d'atteindre une destination. Il faudra donc passer à autre chose. Et revenir de temps en temps à la station de contrôle pour voir la progression de nos vaisseaux.

Pour l'instant, l'early access de Kerbal Space Program 2 nous permet de découvrir cette simulation en mode Bac à Sable. Et les joueurs ayant déjà passé de nombreuses heures comme nous sur le premier opus, ne verront pas trop de changement, mis à part les graphismes, et les petites nouveautés de l'interface, qui rendent le jeu plus facile à prendre en main. Mais avec un lancement en early access, le jeu aura le temps d'évoluer d'ici la sortie finale. Surtout qu'actuellement, il y a de nombreux bugs et crashs du jeu, qui nous font perdre nos sauvegardes. Certes, mis à part des fusées, les sauvegardes ne comportent pas grand-chose. Mais quand on réussit à créer une sublime fusée qui décolle, ça reste très frustrant.


Malgré ça, Kerbal Space Program 2 reste une très bonne simulation spatiale. Comme pour le premier opus, on prend plaisir à créer des véhicules loufoques, en espérant qu'ils puissent atteindre les étoiles. Et même si ça termine souvent en échec, on continue, encore et encore, de fabriquer tout et n'importe quoi. En espérant que l'early access fasse évoluer dans le bon sens cette simulation, qui nous a toujours fait rêver.

216 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page
Couple of Gamer ...