• Couple of Gamer

[Early Access][Steam] Clunky Hero


Disponible le 9 novembre en early access sur Steam, Clunky Hero est un metroidvania basé sur l'histoire avec une touche de RPG, développé et édité par CHAOSmonger Studio, les développeurs du magnifique Point & Click, ENCODYA. Ce nouveau petit jeu en 2.5D nous fait découvrir l'aventure de Rufus, un héros maladroit, armé d'un balai et d'un seau, qui va devoir parcourir le royaume pour retrouver sa femme. Une quête qu'on a entreprise avec lui, afin d'en découvrir davantage sur le jeu. Et de donner un premier avis.

Trailer du jeu

Dans un village lointain, très lointain, un paysan terne nommé Rufus menait une vie ordinaire. À la maison, c'était sa femme, Brunilde, qui portait la culotte. Mais un jour, le mal commença à répandre le chaos dans le village, et éparpilla ses sbires un peu partout. Mais le pire, c'est que Brunilde, la femme de notre héros, fut enlevée et transformée en poupée blonde au visage de canard. Elle passe désormais tout son temps à se regarder dans un petit miroir à main. Déterminé à la reconquérir, Rufus se fabriqua un casque avec un seau et prit un balai comme arme, afin de sauver sa femme. Mais aussi, tout le village.


Clunky Hero est un petit Metroidvania où l'on incarne Rufus, un jeune héros à l'équipement peu chevaleresque, qui va devoir prendre son courage à deux mains, afin d'affronter le mal qui sévit sur son royaume. Le jeu est encore en Early Acccess. Mais on peut tout de même découvrir les bases du jeu. On va donc commencer notre aventure dans notre village. En tant que héros, on va devoir accomplir des quêtes données par les villageois, afin de gagner de l'or et des objets. Mais pour vraiment progresser dans l'histoire de Clunky Hero, on va surtout devoir débloquer les différentes compétences spéciales, comme le double saut.

Le début de l'aventure est très simple. On commence, armé de notre balai, à accomplir quelques quêtes, et tuer les nombreux ennemis et boss qui entourent le village. Ces derniers ne sont pas bien difficiles à tuer. En deux-trois coups de balai, ils tombent. Ce qui laisse une place pour l'exploration, et les quêtes. Le jeu propose un bestiaire bien garni, avec 44 monstres. Il est possible de débloquer leur carte dans le Monstrepédie, en tuant 10 monstres de chaque. Ce qui est extrêmement rapide.


Pendant notre aventure, on va surtout partir explorer divers lieux, afin d'accomplir notre quête. Il y a 7 zones à découvrir, comme le village, la forêt, ou encore, les terres Désolées. Chaque zone propose plusieurs niveaux, comme n'importe quel Metroidvania. Le jeu propose aussi diverses infrastructures à explorer, comme des boutiques, des châteaux, ou encore, des zones secrètes. Même si notre quête principale, c'est de sauver notre femme. On va passer plus de temps à effectuer les quêtes secondaires. Il n'y en a que 14. Mais on a plus l'impression d'avancer en effectuant ces quêtes, qu'en suivant la quête principale.

Le problème de Clunky Hero, c'est qu'on se sent très vite perdu dans le jeu. On va accumuler les quêtes, avec une indication pas toujours facile à comprendre, et on va devoir se débrouiller seul. Et même avec une carte, on n'arrive vraiment pas à se repérer. Et dès le début du jeu, on se retrouve très vite coincé, car on ne sait pas comment débloquer le Double-Saut. Une capacité tellement importante, qu'elle nous bloque dans toutes les extrémités de la carte. Il faut donc fouiller, encore et encore, afin de trouver la solution. Même si parfois, on aime se débrouiller seul. On aurait aimé avoir plus d'indications pour le début du jeu.


L'early access du jeu propose l'intégralité de l'aventure, qui n'est pas bien longue, compter 5-6 heures de jeu. Mais elle n'est pas encore parfaite. Par exemple, le prix des objets est assez élevé. Ce qui ne permet pas vraiment de faire des achats nécessaires, comme de la nourriture pour se redonner de la vie. De plus, le taux de loot sur les ennemis est aléatoire. Parfois, on va avoir 2 pièces d'or, d'autres fois, une dizaine. Et avec un peu de chance, de la nourriture. Mais c'est très rare. Malheureusement, entre le prix des objets bonus et les autres objets importants pour avancer, on se retrouve très vite à cours d'argent.

Pour le reste, on n'a pas rencontré de gros problème. Les déplacements et les attaques sont fluides. Les décors sont très jolis. Et on a le droit à un vrai bestiaire. Certes, qui se répète selon la zone. Mais au moins, on n'a pas que 10 monstres. Ce qui est très appréciable. Le jeu propose aussi des dialogues plein d'humour. En même temps, on ne s'attendait pas à moins, avec l'histoire d'un héros vêtu d'un seau, et équipé d'un balai. Le jeu nous offre une très belle direction artistique, quelques fois décalées. Mais on adore.


Pour l'instant, même si le jeu est complet, on ne va pas juger Clunky Hero. On va attendre que la version finale soit disponible. Mais notre premier ressenti est plutôt positif. C'est un Metroidvania intéressant, malgré une durée de vie très limitée. On a hâte de voir ce que nous réserve la suite du développement. En espérant que quelques améliorations soient apportées à la carte, afin de mieux suivre certaines quêtes.

106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout