• Couple of Gamer

Découvrez le résumé de la Grande Finale des Ferrari Velas Esports Series


Le championnat des Ferrari Velas Esports Series 2022 s'est conclu de manière palpitante en Italie le 2 octobre dernier. En effet, les six finalistes régionaux ont donné leur maximum pour la grande finale de cette édition.

Suite à une journée forte en émotion et pleine d’épreuves, le pilote britannique Jonathan Riley a finalement surmonté tous les obstacles pour enfin devenir le champion des Ferrari Velas Esports Series 2022. Il a ainsi remporté la victoire dans les quatre défis uniques proposés par les organisateurs, le jury fût fort impressionné par ses performances et son attitude au cours des activités de la grande finale.


Trois pilotes d'Amérique du Nord et trois d'Europe ont eu droit à quelques jours immersifs d'activations Ferrari au Ferrari Esports Studio en Italie avant l'événement principal. Ils ont d'abord visité le célèbre musée Ferrari de Maranello, puis ont été présentés au personnel et au siège de l'équipe Scuderia Ferrari Velas Esports dans le bâtiment Gestione Sportiva de Ferrari. L’expérience Ferrari complète a été présentée aux six espoirs de course dans le studio esport dimanche soir avant de prendre part à la grande compétition. ​


La grande finale de cette année différait de manière significative des précédentes éditions des Ferrari Esports Series. En effet, celle-ci a été disputée durant une journée entière durant laquelle de nombreux défis et activations furent proposées aux six stars de l'esport en herbe. Celle-ci a débuté par un lap time challenge à bord de la Ferrari 488 GT3 Evo sur le parcours du Grand Prix d'Indianapolis sur Assetto Corsa Competizione, le jeu de simulation officiel développé par Kunos Simulazioni et sélectionné par Ferrari pour sa compétition. Les pilotes ont été chargés d’avoir le meilleur temps au tour contre leurs rivaux, dans une séance chronométrée de 15 minutes.


Avec ce temps limité et cet équipement inconnu, Riley fut le premier vainqueur de la série, établissant le meilleur temps au tour devant Mérick Lévêque, suivi de près par Christopher Severt en troisième position.


Les pilotes n’ont pas eu le temps de se reposer, le deuxième défi de la journée allait être sûrement le plus difficile de tous, car plutôt que de se concentrer sur la vitessse absolue, les pilotes devaient réaliser un relais de cinq tours au Circuit des Amériques dans le 488 Challenge Evo. Ils devaient tenter de maintenir un temps au tour constant jusqu'au temps donné de 2.11.08 établi par le pilote Ferrari Esports Danilo Santoro. Pour cette tâche, l'objectif principal fût la régularité et la capacité à conduire dans un temps donné, deux aspects clés d'un pilote d'endurance et de course GT performant.


Initial points leader Riley would have a difficult session at COTA, coming home only fifth after a disappointing session, with Italian driver Michael Romagnoli taking top honours, ahead of Lévêque and Severt as they continued their consistent start to the campaign.


Pour le troisième défi, les pilotes étaient plus dans leur zone de confort avec une épreuve de course traditionnelle se déroulant sur le circuit du Grand Prix de Nürburgring. Cependant, la principale différence pour cette session serait les conditions météorologiques, car l'équipe Ferrari cherchait à évaluer comment les pilotes allaient se débrouiller dans des conditions de course sur sol mouillé.


Exécuté dans un délai de 30 minutes après une séance de qualification hors caméra, le troisième défi fut un test solide d'adaptabilité et de course sous pression pour les six finalistes, Severt s’est révélé plus que à la hauteur de la tâche avec une victoire fulgurante devant Riley en deuxième position, tandis que son compatriote nord-américain Lévêque perd une place sur la dernière marche du podium.


Le test final de la soirée fut un autre scénario de course. Mais alors que les pilotes migraient vers le 488 Challenge Evo, pour ce dernier test de leurs prouesses en course, la Grande Finale allait compter non pas une, mais deux courses de 30 minutes sur le circuit du Grand Prix d'Imola. La deuxième des deux épreuves était une course de nuit à grille inversée.


La première course fut remportée par Riley devant Severt et Lévêque, mais la vraie difficulté arriva avec le dernier défi de la soirée.


Avec la nécessité de se frayer un chemin à travers le terrain à cause de la formation en grille inversée, Riley, Severt et Lévêque, avec l'aide d'une défense sensationnelle de Brandon Hawkin, ont présenté un spectacle fantastique pour le public de Twitch. La pression était palpable et les véhicules étaient aux coudes à coudes pendant une grande partie de l'événement, puis Riley est finalement parvenu à trouver un moyen de traverser le marasme pour prendre une avance et ainsi obtenir la victoire en fin de course, avec un maximum de points et la victoire au classement général des points de la journée.


Bien qu'ils soient sortis vainqueurs des quatre défis, les six finalistes des Ferrari Velas Esports Series avaient encore un dernier obstacle à surmonter. En effet, l'équipe de juges composée de Tiziana Mecozzi (Scuderia Ferrari Esports Manager) Arthur Leclerc (FIA F3 Driver) et Kamil Pawlowski (2021 Ferrari Esports Champion) ont dû attribuer leurs 30 points supplémentaires.


Suite à la remise des points, Jonathan Riley est sorti vainqueur de la Grande Finale et des Ferrari Velas Esports Series 2022, devant Christopher Severt en deuxième, Michael Romagnoli troisième devant Mérick Lévêque, Marcin Swiderek et Brandon Hawkin complétant les positions des finalistes de fin de saison.


En tant que nouveau champion couronné, Jonathan Riley a maintenant l'opportunité de rejoindre l'équipe Scuderia Ferrari Velas Esports et de devenir un pilote professionnel de course esport. Mais avec seulement quelques mois entre maintenant et le début de notre nouvelle saison de course, son histoire de ne fait que commencer.

118 vues0 commentaire