• Couple of Gamer

Carton plein à la Seine Musicale pour la LFL Prixtel Day



Cinq mois qu’ils ne s’étaient pas vus. Après les LFL Days à Nice en février dernier, les dix équipes de LFL ont retrouvé leurs fans dans la sublime Seine Musicale à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine. 3 600 supporters, issus des quatre coins de la France se sont ainsi réunis pour apporter leur soutien à leurs joueurs et équipes favorites.


Pour ce premier événement physique en région parisienne, les fans étaient plus que motivés. Dès 11h00, tous se sont hâtés devant les portes de l’enceinte, hurlant à gorge déployée au rythme des tambours et des chants qu’ils avaient préparés. Trois groupes se distinguaient déjà par leur nombre et leur énergie : les Golden Hornets, les Royals 212 et le Blue Wall, venus respectivement soutenir Vitality, Solary et la Karmine Corp.

Des matchs qui relancent le championnat
« Avec cette troisième édition des LFL Days, la LFL confirme son statut de ligue esport la plus populaire de France. Nous sommes ravis d’avoir pu organiser avec le soutien du département 92 et de la Ville de Boulogne Billancourt cet LFL Prixtel Day, le premier événement esport de la Seine Musicale »
Bertrand Amar, Head of esports chez Webedia
"Cette troisième édition des LFL Day a été cruciale pour la plupart des équipes dans la course aux playoffs, à l'issue des affrontements au cours de cette belle soirée. Les équipes qualifiées en playoffs se déterminent beaucoup plus. On notera notamment la première victoire sur scène en LFL Day de Vitality face à la Karmine Corp."
Yoann Bouchard, directeur de la Ligue Française de League of Legends

Les parties ont débuté, le public s’est enflammé. En ouverture, les Spartiates d’Oplon, emmenés par leur joueur suédois Shen « Peng » Pengcheng n'ont fait qu’une bouchée de GO relançant la course aux playoffs à l’aube de la dernière semaine.


S'est suivie la rencontre entre Solary et Mirage Elyandra. Portée par son public armé de drapeaux et de bâches et toujours prompt à s’extasier à la moindre action, la « Team d’amis » de Solary s’est imposée conservant encore une chance d’accrocher les phases finales. Les joueurs en ont profité pour remercier leurs supporters, qui le leur ont rendu au centuple avec des « aux armes » dignes des stades de football.


Après une courte pause, LDLC OL, assuré de finir premier de la saison régulière, asseye un peu plus sa domination sur la Ligue avec une rencontre maîtrisée de bout en bout face à Gameward. Pourtant en forme, l’équipe qui jouait à domicile (puisque ses locaux sont à Boulogne-Billancourt) a subi la vague des Renards qui ont aisément empoché leur 15e victoire en 16 matchs.

Un derby en point d’orgue de la soirée

La soirée s'est poursuivi avec une autre rencontre décisive dans la course aux Playoffs : Misfits Premier face à BDS Academy. À égalité avec 8 victoires pour 7 défaites chacun, l’équipe qui sortirait vainqueur allait faire un grand pas vers les Playoffs. Dans cette rencontre sous haute pression, c’est BDS qui s’est imposé au terme d’une partie folle longue de plus de 40 minutes. Du League of Legends de très haut niveau qui a finit de mettre en appétit la salle avant la cerise sur le gâteau.


La rencontre que tout le monde attendait était bien entendu le derby opposant Vitality à la Karmine Corp. Rivaux depuis la création de la KCorp il y a deux ans, la rencontre a tenu toutes ses promesses. Dans les tribunes d’abord où les deux groupes de supporters ont enflammé la Seine Musicale. Sans animosité, les centaines d’ultras ont emporté le reste de la salle en lançant leurs propres chants et en se répondant à plusieurs reprises.


Sur la Faille de l’Invocateur, c’est Vitality qui a pris le meilleur en offrant à ses supporters le droit de charrier les adversaires du soir. Au terme d’une partie haletante et d’un ultime affrontement épique, les Abeilles ont fait lever la foule une dernière fois. De quoi clôturer ce Prixtel Day de la meilleure des manières et augurer de très belles choses pour les futurs événements hors-ligne de la LFL.

122 vues0 commentaire