• Couple of Gamer

1D#CoG : Top 10 des jeux du Mois de Décembre 2021


L'année se termine, tout comme nos Top 10. Et pour ce mois de Décembre, on a eu le droit à un mois plutôt calme, mais rempli de petites surprises. Donc, sans plus attendre, voici les 10 jeux indépendants qui nous ont le plus marqués, en cette fin d'année 2021.


10e. Trash Sailors

En 10e position, on retrouve le petit jeu de survie dessiné à la main, Trash Sailors. Dans ce jeu, on va devoir fabriquer un radeau de fortune, et combattre des monstres, seul ou en coop jusqu'à 4 joueurs. Le jeu est très sympa à faire. Mais pas en solo. C'est un jeu purement coop. Car sinon, on sombre dans l'ennuie.

 
9e. Omno

Omno est une petite pépite indépendante qui a fait succès sur les autres plateformes en juillet dernier. Développé par un seul homme, Jonas Manke a su nous transporter dans une sublime aventure, aux nombreux puzzles très bien pensés, et à l'histoire intrigante. Une magnifique aventure à faire, quelque soit la plateforme.

 
8e. The Gunk

The Gunk est la dernière exclusivité de l'année de Microsoft. Développé par les papas de SteamWorld, cette petite aventure qui nous plonge dans de magnifiques écosystèmes en danger, nous en met plein la vue, du début à la fin. Malheureusement, le jeu reste un peu trop simple et trop répétitif. Mais cela ne nous empêche pas de passer de bons moments.

 
7e. Wartales

L'expérience Wartales a été très agréable. Une certaine liberté permet de vivre notre aventure comme bon nous semble. Et plus on survit, plus on découvre les secrets de ce petit jeu indépendant. On a hâte de voir ce que nous réserve la suite de l'early access. Mais pour l'instant, les développeurs de Northgard font un sans-faute. Et ce petit tactical RPG en monde ouvert est une nouvelle pépite signée Shiro Games.

 
6e. Deiland: Pocket Planet

Quand Chibig sort un jeu, on est rarement déçu. Et Deiland est un jeu qui fait parti des petites pépites indépendantes de 2016. Donc, quand une version Pocket de ce jeu de craft fait son retour, impossible de passer à côté. C'est donc tout à fait normal de le voir apparaitre dans notre top.

 
5e. Wytchwood

Wytchwood est une véritable surprise. Entre son côté aventure, et son côté crafting, on se laisse littéralement transporter par ce petit jeu original. Certes, après quelques heures, on a l'impression de toujours faire la même chose. Mais le monde de Wytchwood est assez grand pour nous faire oublier ce petit défaut, qui n'en est pas vraiment un. Car ça reste avant tout un jeu de crafting. Et dans ce genre de jeux, on fait souvent la même chose. Une très belle découverte qu'on ne peut que conseiller aux amoureux du craft.

 
4e. Aspire: Ina's Tale

Aspire: Ina's Tale est une petite pépite indépendante, très agréable à parcourir. Le jeu nous transporte dans un monde merveilleux, coloré et lumineux. Les énigmes sont très bien pensées. Et l'histoire que nous raconte ce petit conte est vraiment fabuleuse. Dommage que le jeu se termine assez rapidement. Car on aurait adoré pouvoir parcourir le monde d'Aspire: Ina's Tale quelques heures supplémentaires, juste pour le plaisir de nos yeux et nos oreilles.

 
3. One Hand Clapping

En 3e position, on retrouve un jeu qui nous avait déjà intrigué une première fois lors de son Early Access. One Hand Clapping. Un jeu original qui nous demande d'utiliser notre voix pour progresser dans l'aventure. Qui n'a jamais voulu résoudre des énigmes en chantant, ou en fredonnant dans son micro. Une véritable pépite, pleine d'originalité, un peu court. Mais qui nous permet de jouer autrement.

 
2e. SCARF

En seconde, on retrouve SCARF, la petite pépite indépendante de cette fin d'année à ne surtout pas rater. Entre son histoire adorable et troublante. Le lien entre nos deux héros. La sublime direction artistique. Et la magnifique bande-son. SCARF a tout pour plaire. On regrette tout de même la très courte durée de vie. Mais le charme qui se dégage du jeu, nous fait oublier ce petit défaut.

 
1e. Chorus

Pour ce dernier Top 10 de l'année, et donc, le dernier numéro 1, on retrouve Chorus. Car oui, Chorus est un jeu indépendant. On attendait beaucoup Chorus, car il nous intriguait vraiment. Et une fois qu'on a mis les mains dessus, on a été transporté dans un univers qui nous a totalement surpris. Certes, le jeu a quelques défauts. Mais son histoire, ses batailles et ses mondes nous font oublier ses petites imperfections. Et une fois qu'on part à l'aventure, on se laisse transporter par l'univers que Chorus a à nous offrir.


193 vues0 commentaire